RSS

Parution dans Eclats de Rêves

22 Nov

Dans le dernier Point Plume, je vous avais annoncé la parution prochaine d’une nouvelle, sans plus de détails. Et bien ça y est, elle est parue ! 🙂 Trois ans après sa rédaction (le texte date de 2009, époque de l’AT), L’Araignée figure dans les pages du n° 21 du fanzine Eclats de Rêves, auprès de nombreuses autres petites bêtes puisqu’il s’agit du thème du numéro. Et cette parution survient également six ans après ma toute première publication, qui avait justement eu lieu dans ce même fanzine. Un anniversaire qui se fête ! 🙂

Comme vous l’aurez deviné d’après le titre, ma nouvelle est centrée sur une bestiole peu aimée – j’ai d’ailleurs joué sur la peur et la répulsion qu’elle évoque dans l’histoire. Donc, oui, vous l’aurez compris, L’Araignée appartient au genre fantastique et horrifique, arachnophobes attendez-vous à frissonner ! (Les autres aussi, j’espère !). J’ai noté que, étrangement, depuis l’écriture de ce texte ma peur panique des araignées s’est calmée. Je ne dis pas que j’en suis au point de cohabiter en tout quiétude avec elles, mais au moins suis-je capable de les mettre dehors sans pousser de hauts cris (ni les écraser sauvagement). Un effet thérapeutique de l’écriture ? Qui sait ?

Voici le sommaire complet du numéro :

  • Le Grand Méchant Macrophage et Les Trois Petits Virions d’Anthony Boulanger
  • L’Araignée de Magali Lefebvre
  • Fourmillements intimes, nature morte de Denis Coëdel
  • La Main de Dieu de Yoann Denuault
  • Delirium Tremens d’Aurélie Wellenstein
  • Faire un voeu de Romuald Herbreteau

Et la quatrième de couverture :

La rentrée 2012 sera animale ou ne sera pas. Du moins dans le monde d’Éclats de Rêves, qu vous propose un fanzine d’automne entièrement consacré aux Petites Bêtes.

D’apparence mignonne ou inquiétante, elles cachent sous leurs écailles ou leur fourrure bien plus que du poil à gratter, et il ne faut pas se fier à l’adage qui estime que la petite bête n’a jamais mangé la grosse !

Le bestiaire de ce numéro inclut en particulier un conte microbiologique, quelques phobies aux causes bien plus tangibles qu’il n’y paraît, un peu d’humour pour se remettre de nos frayeurs, et des fées extraterrestres.

Bonne lecture !

Illustration de couverture : Anilori
Illustrations intérieures : 570, Demauritius.

Eclats de Rêves numéro 21, novembre 2012, 4 euros (commander)

Critiques de ce numéro

[…] L’Araignée de Magali Lefevre est une nouvelle horrifique fondée sur la phobie de ces petites bêtes à huit pattes. Frisson garantie. […]

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le 22 novembre 2012 dans Publication

 

Étiquettes : , , , , ,

7 réponses à “Parution dans Eclats de Rêves

  1. Fa Cryptomeria

    22 novembre 2012 at 9:27

    Clap clap 🙂
    Dis donc, je t’admire d’avoir réussi à écrire sur un sujet qui pouvait te répugner. Je ne suis pas surprise que du coup ton rapport à la chose pattue et velue se soit apaisé. Mais admirative quand même (je crois que si un jour maudit j’écris quoi que ce soit concernant certains gastéropodes sans coquille je dégobille direct sur ma page ou mon clavier :D).

    Tout ça commence à te faire pas mal de publications dis donc ! J’espère que ça va continuer ainsi – et le sevrage plus ou moins partiel des réseaux sociaux semble être efficace – et tu n’avais pas parlé d’un projet de recueil ? Tu vas bientôt avoir de la matière pour ^_^

    Encore bravo, à vite ! Bises à huit pattes

     
    • Lullaby

      23 novembre 2012 at 8:10

      Merci Fa ! 🙂
      Je t’avouerai qu’il m’a été plus facile de rendre la répulsion de la bestiole dans l’histoire vu que je la ressentais moi-même ! Mais c’est vrai que j’ai été ravie que le texte s’écrive plus vite que mon rythme habituel d’écriture, car j’ai eu des frissons en l’écrivant. Brrr toutes ces araignées… Sans compter que l’histoire en elle-même est très noire – aux antipodes des Quatre saisons d’un héliophile !
      J’espère aussi que d’autres publications suivront – en tout cas j’y travaille dur ! ^^
      Pour le recueil que j’avais évoqué, il comportera une majorité de textes encore non écrits (mais j’ai les intrigues – ou bout d’intrigues – en tête ;)), mais je n’exclus pas de monter d’autres recueils 😉 Au contraire ! Je fourmille de projets (merci généreuse Muse !).
      Merci encore pour ton petit mot en ces lieux, et tes bravos 🙂
      Bises d’encre
      Lulla

       
  2. psycheinhell

    16 février 2013 at 4:41

    Hop, je profite de la mise à jour pour faire un tour ici – et prendre note de chercher cette petite bête-là à Bagneux !

    A bientôt, miss :-*

     
    • Lullaby

      17 février 2013 at 3:02

      Merci ! Attention, comme dit dans le billet, prépare-toi à un texte bien noir 😉 Heureusement, parmi les auteurs au sommaire, il y en a qui ont joué la carte de l’humour (avec brio). Je te laisse découvrir ! 🙂
      A très bientôt !
      Des bises

       
  3. mamina

    26 février 2013 at 11:00

    j’attends avec impatience de lire la nouvelle sur la petite bête qui pourtant est bien utile (pour manger les mouches que je déteste!) bisous et bravo!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :