Publié dans Monde du livre

Librairies indépendantes Vs Amazon (ou David contre Goliath)

Affiche de la Fédération des associations régionales de libraires (Source)
Affiche de la © Fédération des associations régionales de libraires (Source)

Comme vous le savez, je suis une passionnée du livre. Cumulant les casquettes de bibliothécaire, lectrice et scribouilleuse, je me rends aussi régulièrement chez mon libraire pour y prendre ma dose de drogue de nouveaux ouvrages (tout en empruntant à côté à la bibliothèque, ce qui fait que ma PAL augmente plus vite qu’elle ne se réduit ^^ »). Mais les librairies indépendantes sont sur la sellette face à diverses menaces : la crise, le déferlement de nouveautés et, également, la grosse machinerie du Web, incarnée notamment par Amazon.

C’est la lecture de cet article dans Livres Hebdo qui m’a poussée à réaliser ce billet militant. Il y figure également une tribune qui résume très bien huit bonnes raisons d’acquérir ses livres chez son librairie le plus proche, plutôt que sur le célèbre site cybermarchand. Je vous cite l’intégralité de cette tribune mais vous pouvez aussi la retrouver en PDF en suivant le lien mentionné en bas de l’article de Livres Hebdo.

AMAZON : C’est la zone !
Par Frédéric et Jean-­Pierre Delbert, librairie Martin-­Delbert à Agen

Depuis quelque temps, nous sommes soumis à une communication très forte de l’enseigne AMAZON, largement relayée par les medias. AMAZON serait l’enseigne préférée des Français, créerait des milliers d’emplois quand elle implante une plateforme logistique, récupérant ainsi une image positive, les élus locaux déroulent le tapis rouge etc….
Il est temps de dénoncer ce qui est une véritable imposture et de dire à nos consommateurs de livres : n’achetez surtout pas chez AMAZON mais chez votre libraire ! Et vous y gagnerez énormément ! En effet :

1) Le prix : Les livres chez AMAZON sont au même prix que chez votre libraire*
2) Le nombre de références : Votre libraire a accès au même nombre de références et a la même base de données de l’édition française que celle utilisée par AMAZON.
3) Les délais : Votre libraire vous procure votre livre immédiatement s’il l’a en stock et sous 2 à 4 jours s’il doit le commander.
4) L’écologie : Votre libraire reçoit les livres par palette de 400 kg soit environ 1000 ouvrages tous formats confondus ce qui est bien plus écologique que d’envoyer 1000 colis par pack poste.
5) La suppression d’emplois :
Toute création d’emploi chez AMAZON supprime quasi mécaniquement 1,5 à 2 emplois chez votre libraire, mais ceux-­là on n’en parle pas : c’est la petite librairie qui ferme, discrètement et sans tapage ou qui licencie progressivement…. Et il est politiquement plus porteur pour un élu local ou un ministre d’annoncer la création de 1000 emplois d’un coup que la suppression connexe de 2000 libraires.
6) La délocalisation économique et l’aberration des subventions des collectivités locales :
Toute commande effectuée sur le site de ce cybermarchand diminue indirectement la recette fiscale locale, donc augmente vos impôts locaux et diminue également la recette fiscale du pays puisque cette société, dont le siège européen est basé au Luxembourg paie une part infime de l’impôt sur ses bénéfices en France, grâce à une optimisation fiscale extrêmement sophistiquée. Et pourtant, malgré ce comportement peu éthique, l’implantation du dernier site d’AMAZON à CHALON sur SAONE en France est subventionnée par nos élus locaux à des niveaux stupéfiants : 4 500€ par emploi créé** (ou plus exactement pour la suppression de 2 emplois !) et cela avec vos impôts. Cherchez l’erreur…
7) La survie de votre centre-­ville :
Une ville ne survit que grâce à son animation commerciale et culturelle. En tant que client, vous en êtes un des acteurs essentiels : Prenez-en conscience ! Votre centre-ville c’est le forum des Romains ou l’Agora des Grecs : c’est un creuset indispensable au vrai lien social. Votre libraire est au centre-ville et en est un des animateurs vitaux avec des libraires en chair et en os pour vous conseiller et vous accueillir. C’est autre chose qu’un entrepôt logistique avec lequel vous dialoguez par écran interposé.
8) Etes-­vous vraiment un hyper-­capitaliste ?
Amazon,c’est 48 milliards de $ de chiffre d’affaires. Avez-‐vous vraiment envie d’apporter votre obole à ce géant qui essaie par tous les moyens de vous lier à son business (tablette numérique non ouverte, déréférencement des éditeurs qui n’accepteraient pas leurs conditions, etc…) et qui de plus se comporte en spécialiste de l’évasion fiscale légale et organisée ?

En conclusion, pour trouver un bon livre, n’allez pas en Amazonie, allez chez votre libraire !

*Votre libraire vous consent le maximum de remise autorisée sur le livre, soit 5%, par le biais de sa carte de fidélité.
**(La Tribune 25/06/2012)

Je ne peux qu’acquiescer à ces arguments, très vrais, et je vous invite donc, à l’instar de ces libraires, à préférer le libraire de votre ville pour vos achats de livres. Bien sûr, loin de moi de vous diaboliser si vous êtes un fervent acheteur amazonien – vous pouvez encore changer vos habitudes ;). Moi aussi, à une époque, je passais la moitié de mes achats via ce site. Pour cause de timidité, de paresse aussi… puis j’ai découvert le vrai visage de l’enseigne (j’en reparle un peu plus loin en détail). Et peu de temps après, je me suis heurtée à la porte fermée de mon libraire préféré. Un écriteau précisait qu’il avait cessé son activité. Électrochoc ! Fort heureusement, il a rouvert ses portes quelques mois plus tard dans un autre local (ouf!). Mais j’avais retenu la leçon. Depuis, je ne passe plus par Amazon pour mes achats de livres.

Source
Source

Il faut dire aussi que j’ai de la chance : j’habite dans une grande ville qui dispose de plusieurs librairies (généralistes, mais aussi spécialisée dans la bande dessinée, spécialisée dans les ouvrages en langues étrangères, spécialisée dans les littératures de l’imaginaire…). Aucune excuse pour ma part, donc ! 🙂

Lecteurs habitant en campagne, je vous entend grommeler sur le fait que vous n’avez pas un accès aussi facile aux librairies. Détrompez-vous ! Nombreuses sont les librairies indépendantes qui, de nos jours, ont un site Internet par lequel il est possible également de passer commande.

Enfin, j’ajouterai une 9e raison à celles décrites. Ce dont je parlais un peu plus haut, une découverte qui m’avais fait prendre la décision de ne plus acheter sur le site. A savoir, les conditions de travail chez Amazon. Qui n’ont rien de très folichon, bien au contraire. L’un des deux articles que je vous cite sur le sujet (voir les deux liens en fin de billet) les qualifie même de « dignes de Zola » ! C’est dire ! Certes, les deux articles citent Amazon UK. Mais en France, je suis certaine que les employés subissent aussi des cadences infernales… EDIT : et je n’ai pas tort, comme l’indique cet article, qui parle du cas des sites français amazoniens en fin de page. EDIT 2 : Un article du 14 février dénonce le fait qu’Amazon Allemagne embauche ses membres de l’équipe de sécurité parmi des partisans de groupuscules d’extrême-droite, voire même Néo-Nazis. Ceci afin d’effrayer leurs employés d’origine étrangère. De pire en pire, chez le cybermarchand…

Pour terminer, j’ajouterai que le géant de la vente de livres sur Internet n’est pas la seule menace qui pèse sur les librairies indépendantes. Que la librairie n’est pas le seul maillon de la chaîne du livre à souffrir (les petits éditeurs indépendants peinent à se maintenir à flots face aux gros, etc.). Je n’oublie pas tous ces aspects là et les évoquerai très certainement un jour ou l’autre.

En attendant, filez ! Votre libraire vous attend, avec sourire et conseils ! 🙂

En savoir plus sur le combat des libraires contre Amazon :

En savoir plus sur les conditions de travail chez Amazon :

Les différentes menaces qui pèsent sur les libraires :

Et pour finir… déclarations de lectrices à leurs libraires :

Publicités

2 commentaires sur « Librairies indépendantes Vs Amazon (ou David contre Goliath) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s