RSS

Cinq pas sous terre ép. 4 : Toute l’eau de mes larmes, Vanessa Terral

20 Juil

Quatrième de couvertureCinq pas sous terre, Vanessa Terral

Début de l’été, près de Toulouse.
Jabirah se réveille dans une cave, malade et incapable de faire un geste. Une femme ne tarde pas à la rejoindre. Elle dit s’appeler Muriel et être une engeôleuse d’esprits, une sorte de médium dont le but est de protéger l’harmonie entre les ombres et les humains. Cette illuminée propose à sa prisonnière un marché qui ressemble plutôt à un chantage : la servir, en échange de quoi elle lui rendra son suaire. Paraît-il que Jabirah est une mâchonneuse de linceul, un vampire nouveau-né dont le corps va pourrir si elle n’ingère pas régulièrement des bouts de son drap mortuaire, et cela jusqu’au dernier fil. Quant à ce que Muriel demande en retour… Bah, il s’agit de trois fois rien !
Simplement tuer un engeôleur fou qui veut réveiller le passé de la Ville rose.

Mon avis

Jusqu’alors, Vanessa Terral nous présentait l’histoire du point de vue de Jabirah. Avec ce nouvel épisode, changement de narration : nous suivons Muriel d’un point de vue externe. Si cela coupe un peu le rythme, le ton (Jabirah a une façon de parler bien à elle ! ^^ Autrement dit, elle n’a pas la langue dans sa poche), ce changement de point de vue offre cependant un très bel approfondissement de ce personnage assez mystérieux et qu’on se plaisait à détester tout en se disant que Muriel n’avait pas non plus l’air d’une complète « méchante ».

L’épisode 4 permet donc de nuancer Muriel, d’enrichir le portrait que nous nous faisions d’elle. S’il y a de l’action, c’est surtout ces nouvelles informations sur Muriel qui m’ont intéressée. Le final de l’épisode, un vrai retournement de situation, promet un ultime épisode du tonnerre – en tout cas je ne peux pas contenir mon impatience ^^ – mais il faudra attendre août pour connaître le dénouement.

Un épisode 4 intéressant par son approfondissement d’un personnage et du véritable enjeu entre la lutte qui se mène entre Eusèbe et Muriel. De plus, il met en place les derniers éléments en vue de la fin du récit. Toujours aucune déception pour ma part et j’attends donc la suite fébrilement.

Éditions du Petit Caveau, 2013, 16 pages.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 20 juillet 2013 dans Lecture

 

Étiquettes : , , , , , ,

Une réponse à “Cinq pas sous terre ép. 4 : Toute l’eau de mes larmes, Vanessa Terral

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :