Publié dans Bibliothèques

« Livres nomades », un documentaire sur ARTE

Extrait de "Livres nomades" © Radio Bremen/Bernd Meiners
Extrait de « Livres nomades » © Radio Bremen/Bernd Meiners

Alors que je n’ai toujours pas trouvé le temps de rédiger mon billet sur les bibliothèques mobiles, ARTE diffuse ce jour, à 16h15, un documentaire de Beatrix Schwehm intitulé Livres nomades (Hungry Minds dans sa version anglaise).

Récompensé par le prix Bridge Between Cultures au festival du film documentaire de Palerme, ce documentaire part à la rencontre de trois hommes, au Kenya, au Bangladesh et en Mongolie. Trois hommes qui apportent des livres aux populations qui n’y ont pas accès, par le biais de bateaux, de yaks ou encore de dromadaires. Autant de moyens pour amener le livre à ceux qui n’ont pas la possibilité d’en trouver.

Un documentaire passionnant, sur l’accessibilité au livre et à tout ce que cela implique – éducation, culture, divertissement, ouverture – sur la passion de ces hommes qui font tout pour permettre à ces populations éloignées du livre de s’en rapprocher.

Voici la bande-annonce (en anglais) du documentaire :

À noter, au cas où vous verriez cette information trop tard ou ne posséderiez pas la télévision, qu’ARTE a l’habitude de diffuser ses documentaires en streaming sur son site pendant 7 jours à compter de la diffusion. Il sera donc possible de se rattraper ! 🙂

Pour aller plus loin :

Publicités

5 commentaires sur « « Livres nomades », un documentaire sur ARTE »

  1. Quelle belle idée… A l’heure d’Internet et des ebooks, ce projet en dit long sur les profondes inégalités de notre planète…

    1. Tout à fait ! L’accès au livre n’est hélas pas si évident pour tous – et ce, même dans nos pays dits modernes ! Je travaille à bord d’un Bibliobus et parmi nos lecteurs, beaucoup ne peuvent se rendre à la bibliothèque municipale en dur car âgés et socialement isolés. Le bibliobus leur apporte lecture et rencontres. Alors voir ces initiatives de par le monde, ça réchauffe le coeur – les livres apportent tellement !

      1. Oui c’est clair ! Bravo en tout cas pour le Bibliobus, on ne peut pas dire que ce soit un métier inutile, ça fait d’entendre des bonnes nouvelles…

      2. Merci ! Oui, j’aime beaucoup mon travail au Bibliobus, c’est un autre aspect du travail en bibliothèque, une approche différente. Et un public tellement reconnaissant que l’on vienne à lui que ça en fait chaud au coeur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s