RSS

Attraction solaire, Vanessa Terral

15 Déc

Cinq pas sous terre, Vanessa TerralQuatrième de couverture

Début de l’été, près de Toulouse.
Jabirah se réveille dans une cave, malade et incapable de faire un geste. Une femme ne tarde pas à la rejoindre. Elle dit s’appeler Muriel et être une engeôleuse d’esprits, une sorte de médium dont le but est de protéger l’harmonie entre les ombres et les humains. Cette illuminée propose à sa prisonnière un marché qui ressemble plutôt à un chantage : la servir, en échange de quoi elle lui rendra son suaire. Paraît-il que Jabirah est une mâchonneuse de linceul, un vampire nouveau-né dont le corps va pourrir si elle n’ingère pas régulièrement des bouts de son drap mortuaire, et cela jusqu’au dernier fil. Quant à ce que Muriel demande en retour… Bah, il s’agit de trois fois rien !
Simplement tuer un engeôleur fou qui veut réveiller le passé de la Ville rose.

Mon avis

Souvenez-vous, je vous avais parlé du feuilleton numérique Cinq pas sous terre et de sa version papier, à paraître avec un épisode bonus. Cette version papier est parue et, comme j’avais aimé le feuilleton, j’ai mis la main dessus.

Comme je vous ai déjà parlé de Cinq pas sous terre et de ce que j’en pensais (voir mes chroniques ici, ici, ici, ici et ici – une pour chaque épisode), je n’en reparlerai pas, si ce n’est pour dire que j’ai trouvé agréable de relire en intégralité la novella et de partager à nouveau le récit de Jabirah, son bouleversement face à son statut de non-morte nouvelle-née, de retrouver Muriel et sa personnalité antipathique mais nuancée, et le monde des esprits toulousains.

La version papier s’enrichit d’un épisode bonus, intitulé Attraction solaire. Il s’agit d’une romance – l’auteur avait organisé un vote pour que les lecteurs choisissent le genre de cet épisode – et, même si ce n’est pas l’option pour laquelle j’avais votée, je dois dire qu’Attraction solaire s’inscrit parfaitement à la suite de Cinq pas sous terre !

Si vous relisez mon avis de l’épisode 5, j’étais restée frustrée, j’avais envie d’en savoir plus, de creuser plus avant l’univers développé par l’auteur. Attraction solaire remédie à cette frustration et clôt parfaitement la novella. On retrouve Jabirah et Muriel deux ans plus tard. Chacune a progressé dans leur cheminement personnel, et leur relation peut enfin s’approfondir, s’épanouir – rien de surprenant, cela dit, on sentait déjà par les étincelles de leurs prises de bec dans Cinq pas sous terre que leurs deux personnalités trouvaient l’une en l’autre un petit quelque chose.

Par ailleurs, j’ai trouvé que ce récit bonus apportait une touche lumineuse qui contrebalançait le côté assez sombre du feuilleton. Bon, l’aventure et le danger sont là aussi – les deux jeunes femmes auront notamment affaire à un ectoplasme dangereux, encore issu du passé de la Ville Rose – mais globalement, l’atmosphère est plus sereine, plus lumineuse que dans Cinq pas sous terre. Ce qui, à mes yeux, offre un joli final.

La boucle est bouclée, donc, avec Attraction solaire ! Si le feuilleton vous a plu, je vous recommande donc cet épisode bonus (disponible depuis peu seul et en numérique). Si ces deux récits (Cinq pas sous terre et Attraction solaire) vous tente mais que le numérique vous rebute, les deux sont disponibles en version papier (et ensemble).

Un récit vampirique ancré dans le folklore et le monde des esprits, sis à Toulouse, avec des personnages nuancés – et une héroïne qui change des héroïnes habituelles du genre – entre lesquels se noue une romance bien amenée et crédible, voilà comment je pourrais résumer cette histoire qui m’a bien plu. Pour quelqu’un qui constitue un public difficile au niveau des romances comme de la bit-lit, c’est dire si le récit vaut le détour ! 🙂 (et le feuilleton aussi ;))

Éditions du Petit Caveau, 2013, 188 pages.

Notez que cette chronique s’inscrit dans la nouvelle catégorie « Le dimanche, je lis des nouvelles et des novellas », catégorie comme logo étant pris sur le blog d’Un papillon dans la Lune qui en a proposé l’idée pour prolonger le challenge Je Lis des Nouvelles et des Novellas, auquel j’ai participé. Et comme j’aime le format court, vous retrouverez donc régulièrement, le dimanche (mais pas forcément *tous* les dimanches) un avis de lecture concernant le format court (nouvelle, novella, anthologie, recueil) 😉

logo_orange_dimanche_jlnn

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 15 décembre 2013 dans Lecture

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Une réponse à “Attraction solaire, Vanessa Terral

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :