Publié dans Lecture

L’affaire Jane Eyre, Jasper Fforde

L'affaire Jane Eyre, Jasper FfordeQuatrième de couverture

Dans un monde ou la littérature fait office de religion, la brigade des LittéraTec élucide plagiats, vols de manuscrits et controverses shakespeariennes. L’agent Thursday Next rêve, elle, d’enquêtes explosives, quand le cruel Achéron Hadès kidnappe Jane Eyre. Dans une folle course-poursuite spatio-temporelle, la jeune détective tentera l’impossible pour sauver l’héroïne de son roman fétiche.

Mon avis

Cela faisait quelque temps que j’entendais parler de cette Affaire Jane Eyre de Jasper Fforde. Tentée mais pas très sûre, j’ai fini par demander conseil à mon libraire. Qui m’a convaincue en me disant que si j’aimais Pratchett, j’aimerai Fforde. Et il a eu raison ! 🙂

Après lecture, je dois dire que les deux auteurs ont cependant leurs univers bien à eux, leur écriture bien à eux, leur humour bien à eux. Mais un point commun les rapproche : le talent pour parodier un sujet tout en le respectant, et le talent pour faire rire ! Car j’ai bien ri en lisant cette histoire qui ne supporte aucune étiquette, en découvrant cet univers si spécial, en suivant les aventures de Thursday Next.

L’ouvrage se situe au carrefour de différents genres. C’est autant un policier qu’une uchronie, un livre de fantasy qu’un livre d’humour, bref, inutile de chercher à lui coller une étiquette, rien ne fonctionnera. L’histoire se situe dans une Angleterre qui semble similaire à la nôtre, au XXe siècle. Sauf que l’Histoire y a été différente – même chose pour le monde, d’ailleurs – et que, dans cet univers, la littérature est importante. Très. Au point que les maisons d’écrivains anglais comme les soeurs Brontë sont des lieux de pèlerinage, que des malfrats n’hésite pas à voler des manuscrits originaux pour obtenir des rançons faramineuses et qu’une brigade spéciale enquête sur les crimes liés à la littérature. Les LittéraTecs.

Vous avez donc bien compris qu’avec pareil univers, je ne pouvais qu’être conquise ! 🙂 Et encore, la littérature n’est pas la seule à être d’une importance capitale. Les mouvements artistiques aussi – des affrontements violents ont lieu entre les partisans de tel ou tel courant – et certaines personnes peuvent voyager dans le temps (là aussi, il y a une brigade spéciale, la ChronoGarde, chargée de veiller à ce que l’Histoire ne soit pas trop chahutée). Et mille autres trouvailles toutes plus délicieuses les unes que les autres ! 🙂

Ajoutez à tout ça une plume enthousiaste, des personnages attachants, une intrigue policière passionnante mêlée d’une intrigue sentimentale – ah, les démêlés de Thursday Next avec son ancien compagnon ! – et, surtout, une invention complètement farfelue, à base de vers correcteurs (!), qui permet de pénétrer *dans* les oeuvres et vous aurez un cocktail totalement réjouissant !

Mon seul reproche serait la quatrième de couverture, car Thursday Next suit d’abord une autre affaire avant que le personnage principal du roman Jane Eyre de Charlotte Brontë ne soit enlevé. L’affaire qui donne son titre au livre n’arrive donc qu’aux deux tiers du roman. Mais qu’importe ! Je me suis tellement régalée que c’est vraiment histoire de chipoter…

Vraiment, j’ai a-do-ré ce livre que j’ai dévoré en quelques soirées à peine. Entre la plaisante découverte de l’univers et l’intrigue menée tambour battant (vous ne vous ennuierez pas et non, l’intrigue sentimentale n’est ni primordiale, ni rose bonbon-mièvre, mais mignonne comme tout tout en évitant l’écueil du « trop »), je ne voulais pas le lâcher ! D’ailleurs c’est bien simple, j’ai bien envie de me lancer très vite dans les autres aventures de la détective 🙂

À noter que si vous connaissez (même juste un petit peu) la littérature anglaise, vous serez à même de goûter encore plus à tous les détournements et trouvailles de l’auteur. Et, si vous n’avez pas lu Jane Eyre de Charlotte Brontë, je vous en conjure : lisez-le avant de vous lancer dans L’Affaire Jane Eyre de Jasper Fforde. Même si ça ne gênera pas votre compréhension de l’histoire, ne pas connaître ce chef-d’oeuvre est, déjà d’une, insensé – c’est vraiment un roman magnifique, adapté maintes fois au cinéma, je vous en parlerai plus précisément quand je le chroniquerai – et de deux, vous manquerez un sacré détournement !

Le fait que j’aime beaucoup le roman de Charlotte Brontë a d’ailleurs participé aussi de mon grand plaisir de lecture – voir agir les personnages en dehors de leur cadre habituel, ç’a m’a fait une joie terrible ! 🙂

Vous l’aurez compris, coup de coeur très très gros pour cette petite perle qui allie amour de la littérature anglaise, fantaisie et humour avec un talent incroyable. Un bijou que je vous recommande hautement ! 🙂

(Merci à mon libraire pour son conseil)

Éditions 10/18, 409 pages, 2012

Publicités

2 commentaires sur « L’affaire Jane Eyre, Jasper Fforde »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s