RSS

Le gros monstre qui aimait trop lire, Lili Chartrand et Rogé

08 Juin

Quatrième de le_gros_monstre_qui_aimait_trop_lire, lili chartrand et rogécouverture

À l’orée d’une fabuleuse forêt, un gros monstre découvre un jour un étrange objet. Après l’avoir reniflé et léché, il le rejette, furieux. Ça n’a aucun goût ! Pourtant, cet objet étonnant va changer sa vie…

Mon avis

Peu avant les Imaginales, où j’ai pu aller cette année, les éditions Griffe d’Encre ont annoncé que leur stand proposerait quelques albums de la maison d’édition québécoise Dominique et compagnie. L’un des titres m’a aussitôt parlé : Le gros monstre qui aimait trop lire. Si vous fréquentez ce blog régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que j’aime tout ce qui a trait au livre et à la lecture. Ce n’est donc pas une surprise si cet album a attiré mon attention ^^

Une fois sur place, j’ai craqué après feuilletage et ai lu l’album sitôt le soir venu. Immédiatement, le texte m’a paru prendre toute sa saveur si lu à voix haute, c’est donc ce que j’ai fait, en y mettant le ton (NB : je n’ai pas l’habitude de lire à haute voix pour un public, et les rares fois où j’ai du m’y plier, j’étais plutôt mauvaise… c’est dire si l’histoire était vraiment chouette pour me donner ainsi l’envie de lire de cette façon ! 🙂 ). On suit un monstre, qui vit dans une forêt et qui adore faire peur aux promeneurs. Un jour, il effraie une petite fille qui lisait. Terrifiée, la fillette s’enfuit en laissant son ouvrage et le monstre, intrigué, ne comprendra véritablement le sens du dit-ouvrage que grâce à Mémère Dragon, seul monstre de la forêt capable de l’éclairer quant au mystérieux objet car elle sait lire…

Voilà pour l’histoire, qui évoque avec humour le plaisir de la lecture et de partager celle-ci. Les illustrations, simples et colorées, sont très sympas, avec une variété de monstres suffisamment rigolos et aux couleurs assez vives pour ne pas effrayer les plus petits. J’ai noté des petits détails amusants – ici cette fleur à tête de monstre, ou les mini-monstres qui font office d’insectes. L’univers est développé par de petits plus – le texte comme l’image font mention du petit déjeuner peu commun du monstre héros du livre, par exemple.

Tout cela fait de cet album une histoire amusante et plaisante à lire, à voix haute de préférence, donc. Que ce soit pour des petits ou des grands enfants, cet album plaira à coup sûr aux amoureux de la lecture ! 🙂 En tout cas, toute adulte que je suis, j’ai adoré ! 🙂

À noter que le livre est distribué en France et qu’il existe aussi accompagné d’un CD, où l’histoire est lue par Charles Lafortune. C’est cette version que je possède et l’histoire est lue avec le ton qu’il faut et quelques bruitages qui renforcent l’immersion dans le récit.

Prix littéraire du Gouverneur Général 2006 (prix canadien).

Éditions Dominique et compagnie, 32 pages, 2010

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 8 juin 2014 dans Lecture

 

Étiquettes : , , , , ,

2 réponses à “Le gros monstre qui aimait trop lire, Lili Chartrand et Rogé

  1. Escrocgriffe

    9 juin 2014 at 7:12

    L’histoire a l’air bien délirante ! 😉

     
    • Lullaby

      13 juin 2014 at 8:49

      Yep, en plus d’être un hommage à la lecture, on se marre bien ! 🙂

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :