Publié dans Lecture

The Book Blogger Test

Après avoir répondu à deux questionnaires pour lesquels elle avait été tagguée, Cindy Van Wilder proposait à ceux qui le souhaitaient de se faire tagguer. Du coup, pour m’amuser, je m’y suis collée en lui demandant cependant de me choisir l’un des deux questionnaires. Cindy a désigné le Book Blogger Test – elle-même avait été tagguée par le blog de Lune et Plume.

book_blogger_test

Voici donc mes réponses à ce test 🙂

1) Le top 3 des choses qui t’exaspèrent concernant les livres?

  • Les coquilles, ces horreurs qui me sautent à la figure lorsque je ne m’y attends pas, tels des facehuggers. Imaginez : une lecture palpitante. Vous êtes plongés coeur et âme dans l’histoire, marchez aux côtés des personnages, êtes immergés dans les lieux décrits. Et là, bam ! Vous trébuchez sur un vilain caillou et vous retrouvez éjecté hors de l’histoire car vous venez de tomber sur une coquille. Je sais bien que les éditeurs s’efforcent d’éviter ces écueils à grands renforts de correcteurs, mais y a pas : une coquille, pour moi, c’est toujours violent.
  • La colle (ou les reliures) bas de gamme. Ou formulé autrement : quand j’ouvre un nouveau livre et que, déjà, des pages menacent de se décoller (lorsqu’elles ne se décollent tout simplement pas d’office). Cela m’est arrivé sur des ouvrages neufs, et pas forcément des poches – mon dictionnaire de la mythologie, à peine ouvert, perdait déjà des feuilles ! Sur des vieux livres, lus et relus, je peux comprendre, mais sur du neuf, « c’est intolérable ! » (pour paraphraser Henry Jones)
  • Les références mal traduites. Je tombent régulièrement sur des ouvrages où, dans l’histoire, sont évoquées des oeuvres culturelles (livre, série télévisée, film). Sauf que… dans le cas des traductions, souvent, le/la traducteur/trice ne prend pas la peine de vérifier si la-dite oeuvre culturelle est parue en VF et si oui, sous quel titre. J’ai ainsi croisé du Va demander à Alice (pour L’herbe bleue), Une épouse idéale (pour Les quatre fille du docteur March se marient), ou une série de télé-réalité appelée Le Mari (The Bachelor par chez nous)… et j’en passe.

2) Décris l’endroit parfait pour lire

À l’extérieur, perchée dans un arbre ou les pieds dans l’eau (ou la neige). S’il pleut, au chaud sous un plaid, dans un canapé moelleux. Mais l’endroit vraiment parfait, ce serait la bibliothèque de Frontier, décrite dans l’un des textes du recueil Musiques de la Frontière de Léa Silhol.

3) 3 confessions livresques

  • Je suis accroc aux mots (ceux qui suivent ce blog me diront que ça n’a rien d’une confession ^^ »). Il me faut ma dose régulière de lecture. Du coup, toute visite en librairie – comme mes journées de travail, d’ailleurs – s’apparente à un émerveillement et un allongement de ma LAL comme de ma PAL. J’avoue, mon librairie c’est mon dealer, ma drogue, les livres. Et je ne compte pas décrocher ! 🙂

tumblr_mx36twoCL31t46f1io1_500

  • J’aime l’odeur des livres. Ils ont tous un parfum différent, leur fragrance variant selon le papier et la colle utilisés, l’âge de l’ouvrage… parfois, durant ma lecture, je renifle ce parfum et plein de bons souvenirs me reviennent. L’odeur des livres, c’est ma madeleine de Proust à moi. Et cela ne m’empêche pas de lire en numérique. Les livres numériques ont aussi leur odeur, aseptisée, certes, un peu plastique, mais une odeur quand même (cela dit, elle ne vaut pas celle qui émane des pages jaunies d’un très vieil ouvrage ou celle, fraîche, du papier glacé)

tumblr_myxth4KIr21t46f1io1_250

  • J’ai une PAL énorme (bosser en bibliothèque est un piège pour les book-addicts !) mais pourtant, quand je termine un livre, je passe toujours un temps fou à me décider pour savoir quel titre je vais entamer ensuite. Comme ces personnes à l’armoire pleine qui ne savent pas comment s’habiller et se disent qu’elles n’ont rien à se mettre. Ben c’est pareil mais avec les livres.
Je ne sais pas quel livre lire, il y en a trop autour de moi...
Je ne sais pas quel livre lire, il y en a trop autour de moi…

4) La dernière fois que tu as pleuré en lisant

Je ne pleure pas facilement en lisant. Néanmoins, j’ai déjà eu le coeur serré suite à des lectures particulièrement émouvantes ou difficiles, comme récemment la BD Annie Sullivan & Helen Keller ou certaines nouvelles de l’anthologie Noëls d’hier et de demain.

5) Ton en-cas favori pendant que tu lis

Des biscuits sucrés, du chocolat, un fruit ou une tartine de beurre salé.

6) 3 livres que je recommanderais à tout le monde

Seulement trois ? Ouh là, ça va être dur. Si je devais vraiment me limiter, je dirais :

  • The Orphan’s Tales de Catherynne M. Valente

Il n’existe pour l’instant qu’en anglais mais vu que l’auteur commence enfin à être traduite en France, avec son roman Immortel (Panini Eclipse), j’ose espérer que ce chef d’oeuvre suivra. Je triche un peu, car il s’agit d’un diptyque, mais c’est une telle merveille que je ne peux pas ne pas l’évoquer ! Une histoire riche, qui mêle mille histoires en une, qui vous emmène dans des contrées enchanteresses ou cruelles, aux côtés d’êtres plus fantastique les uns que les autres mais qui tous, d’une manière ou d’une autre, vous touchent. Chef d’oeuvre, je vous dis ❤

Parce que cette novella, outre le fait qu’elle est signée par une grande dame de la SFFF (au passage, je recommande aussi son cycle des Dames du lac et sa Romance de Ténébreuse), est le parfait exemple de ce que la science-fiction peut être, à savoir : une invite à la réflexion sur notre monde d’aujourd’hui et à venir à travers le prisme de la fiction.

  • Le Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien

Parce que.

7) Une image de ton étagère préférée dans ta bibliothèque

Il m’est difficile là encore de départager. Je ne peux pas tout montrer non plus car j’aime conserver un voile pudique sur ma bibliothèque personnelle. Pour couper la poire en deux, voici donc mon trio de tête :

8) Que signifient pour toi les livres en trois mots ?

Rêve. Passion. Réflexion.

9) Ton plus gros secret concernant la lecture?

Elle m’est précieuse. Les livres sont à la fois une détente, une source de rêve et de réflexion, un refuge, une rencontre. Ouvrir un livre, c’est ouvrir la porte de tout un univers, aller à la rencontre tant de personnages qui nous tendent la main que du monde imaginé par un auteur. Ouvrir un livre, c’est ouvrir une autre porte sur le monde.

10) 5 bloggeurs taggués en retour

Comme je suis moins gentille que Cindy, je vais tagguer :

À vous !

(Sumitsuki, je t’aurai bien tagguée aussi mais je sais que le projet de blog est en gestation, donc libre à toi de répondre au questionnaire quand tu voudras, quand tu pourras ! <3)

Publicités

20 commentaires sur « The Book Blogger Test »

      1. oui ! au début je connaissais que les dames du lac, mais quand j’ai découvert le reste, j’ai fait « ah oui, quand même ! elle manque pas d’imagination ! »

  1. oh oui, la bibliothèque de Frontier, ce serait un rêve (faut qu’on en parle la prochaine fois qu’on se voit IRL, la Miss!) Jolies réponses (et je partage entièrement pour les coquilles, etc)

  2. Tu m’as diablement donné envie avec la novella de M.Z.B. Je vois passé depuis un moment la collection Dyschroniques sans me décider à me lancer.

    Et l’odeur des livres *o*

    1. Je te recommande hautement le MZB ! Je n’ai pas lu grand-chose encore des Dyschroniques, hormis le Bradley et un autre titre, mais j’en ai noté plusieurs dans ma LAL et je pense que c’est une collection à suivre ! 😉

      (pour l’odeur des livres, j’avais même vu passer quelque part sur le net quelqu’un qui a fait un parfum avec cette odeur… mais rien ne vaut celle qui se dégage du bouquin ! Enfermée dans un flacon, elle n’aurait pas autant d’effet, je pense…)

      1. Bizarre cette idée de parfum ‘livre’. Pas certaine d’accrocher (ce qui me plait c’est l’odeur du livre quand tu en tourne les pages 🙂 ).

  3. Tes réponses me parlent dis donc 😉

    Ah et la comparaison avec le « alooors je mets quoi aujourd’hui » devant l’armoire est juste parfaite !

    Après, on se sait incurables, on peut continuer sans risques (ou avec !), on ne fait pas la guerre pendant ce temps. 🙂

    (Tu es adorable d’avoir pensé à mon interminable gestation bloguesque oui <3… Un jour un jour… Et je n'ai pas de photo de mon rayon favori en plus, tout rn cartons, aaaah pitié de l'air)

    1. Oui, on se sait incurables et on n’a *aucune* envie de l’être, d’ailleurs ! 😉 (et tiens, j’aime cette alternative au « faite l’amour… » « lisez ! vivez en paix ! » ça colle bien aussi :))

      (non, je n’ai pas oublié, mais je sais que tu es bien occupée et c’est pourquoi j’attends tout tranquillement 🙂 Le déballage des cartons prime ! :))

  4. Oh, comme je te comprends ! Bibliothécaire comme toi, ma LAL tient plus d’un cahier que d’une simple liste, c’est l’horreur ! 😉 je pense qu’une dizaine de livres rejoint cette LAL toutes les semaines.
    Très sympa ton blog, j’aime beaucoup !

    1. Merci beaucoup Manihola !
      Ah, le problème des bibliothécaires… à l’instar des cordonniers les plus mal chaussés, nous manquons de temps pour lire comme on voudrait ! Et ces lecteurs qui remuent le couteau dans la plaie « ah bon, vous ne l’avez pas encore lu ? » >_< (le pompom fut celle qui emprunta 4/5 bouquins, revint le lendemain pour rendre ses livres (elle avait déjà tout lu ! oO) et me demanda : "et vous, vous avez lu quoi depuis hier ?" euh, j'ai pu grapiller quelques instants pour lire une dizaine de pages… alors que ma PAL est immense et me tend les bras… *pleurs*
      Bref, contente de compter une compatriote en ces lieux dévoués aux mots ! 🙂 Merci de ton passage et du commentaire 🙂

  5. Très sympa ce tag, je le ferai peut-être par moi-même 🙂
    Tu me donnes envie de lire du Marion Zimmer Bradley ! Je ne crois pas m’y être déjà essayée…
    Et tu choisis de bien jolis mots pour parler de la lecture, j’aime…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s