Publié dans Pêle-mêle

Ma vie en GIF

Ayant été taggée par Earane, c’est à mon tour de raconter ma vie en GIF ! 🙂

Un défi – vraiment – vu que je ne vois pas comment rapprocher les mots choisis de mon quotidien, encore moins les exprimer par GIFs animés. Et comme on est sur un blog destiné à la lecture & à l’écriture plutôt qu’à ma vie en elle-même, je vais tâcher de rapprocher tout ça de ma vie de scribouilleuse 😉

Donc, défi relevé ! 🙂

Les règles du jeu :

– On nomme la personne qui nous a tagué
– On associe un gif à chaque mot proposé par la personne en question.
– On choisit 5 mots à notre tour.
– On tague 5 personnes

Éternité

eternite

La première chose qui m’est venue à l’esprit en lisant ce mot, c’est le film The Fountain de Darren Aronofsky. Pourtant, ce n’est pas à proprement parler un film sur l’éternité, puisqu’il évoque la perte de l’être aimé et le douloureux deuil qui s’en suit. Mais, à la réflexion, le film parle aussi de la façon dont la personne disparue subsiste dans les souvenirs, les sentiments de la personne qui reste et, dans le cas d’Izzi, dans le livre inachevé qu’elle laisse à son mari le soin de terminer. Peut-être une vision romanesque de l’éternité que de choisir ce film pour l’illustrer, mais je n’ai pas songé à autre chose. J’ai par contre hésité entre deux GIFs, un montrant le roman d’Izzi tombant à terre, l’autre représentant Izzi et Isabelle, l’un des personnages de son roman. Du coup j’en mets un ici et l’autre en lien.

(et sinon, c’est un film très fort, très beau qui prend au coeur. Beaucoup.)

Joie

happy

Quand j’apprends une bonne nouvelle (ex. : un de mes textes est accepté). S’accompagne aussi de sauts en tous genres mais globalement, l’image est bonne (minions en arrière-plan en moins. Hélas.) et se passe donc de commentaires 🙂

Imagination

imagination
Ah ! L’imagination ! Une qualité indissociable de celle de créateur, je pense. Une qualité qu’on devrait tous soigner, créateurs ou pas, chouchouter, développer plutôt que l’étouffer sous les conseils d’une société un peu trop terre-à-terre à mon goût. *Mode-je-raconte-ma-vie-ON* Quand j’étais petite, j’avais un univers imaginaire des plus développés. Tout était propice aux plus folles extrapolations : un nuage bien épais ? J’imaginais qu’une ville était bâtie à son sommet, cachée, avec des gens et des animaux et tout. Un bruit suspect dans les canalisations ? C’est le monstre des égouts qui monte me manger ! Et ainsi de suite. Et puis je voyais mes parents : impôts, factures, travail… Le monde des adultes m’apparaissait alors si ennuyeux qu’un jour je me suis dit que je ne voulais pas grandir (Peter Pan, sort de ce corps). Mais Dame Nature et le Temps en ont décidé autrement et j’ai fini par réaliser qu’il ne tenait qu’à moi de garder cette part imaginative pour colorer le quotidien. Alors certes, je ne crois plus qu’un monstre se cache dans mon placard ou que l’on peut *vraiment* marcher sur des nuages mais n’empêche… j’ai toujours ma petite étincelle imaginative qui produit, à la vue de cette ombre dans la réserve de la bibli’, ce petit frisson d’antan, ou cette secrète espérance d’apercevoir un habitant des nuages perchés au sommet de son cumulo-nimbus.*Mode-je-raconte-ma-vie-OFF*

L’imagination, c’est ne jamais cesser d’écouter cet enfant qui reste en nous et nous souffle à l’oreille des histoires sans fin.

Amitié

amitie

C’est précieux. Ce sont, pêle-mêle, leur soutien depuis mes premières tentatives « sérieuses » dans l’écriture, leur joie à l’annonce d’une nouvelle publication ou d’un nouveau projet, leur intérêt pour cette activité qui m’est chère, leur présence dans les moments difficiles comme dans ceux de joie (et là, je parle hors écriture), le fait que même quand je suis trop accaparée dans mes projets et eux dans les leurs, on ne se sent pas lésés, oubliés. On sait que le lien est là et quand on reprend le combiné (ou le mail) pour prendre des nouvelles, qu’on se revoit, peu importe qu’il se soit passé un jour, une semaine, un mois, un trimestre, une année sans se parler faute de temps, l’amitié, elle, est toujours aussi prégnante et le trou temporel vite comblé.

Amis, big hug à vous ! ❤

Partage

partage

Le partage, en terme d’écriture et de lecture, prend plusieurs sens. Écrire, déjà, c’est partager une part de soi, de sa partie imaginative, de ces histoires que l’on se raconte. Partager, quand on écrit, c’est aussi offrir conseils et soutiens aux autres scribouilleurs et en recevoir d’auteurs plus aguerris (en ce sens, Cocyclics est LE site à connaître, puisque le concept est « bêta-lis, on te bêta-lit en retour », avec une mine de conseils, de soutien, le partage d’expériences, etc). En terme de lecture, partager, c’est évoquer ses lectures à d’autres personnes, leur faire connaître des livres et, en retour, faire de belles découvertes livresques parce que d’autres personnes ont parlé de leurs lectures. Le partage, c’est ne pas garder pour soi, et c’est à mes yeux ce qui fait aussi partie des plaisirs de la lecture. Pas pour rien que je suis bibliothécaire – je passe mon temps à ça, « partager » des livres et j’adore ! 🙂

Voilà, sur ce, je ne taggue personne (trouver des GIFs fut une gageure et je ne voudrais pas imposer cela), mais je vous donne quand même 5 mots.

– Étoile

– Carnet

– Arbre

– Noir

– Masque

Libre à vous de participer ou non ! 😉

Publicités

10 commentaires sur « Ma vie en GIF »

  1. J’adore pour l’imagination (j’ai l’impression de me retrouver enfant dans ton commentaire, surtout avec les nuages… hé hé, on ne change pas les rêveurs!) Joli tag la miss!

  2. Très joli post ! Et le défi est brillamment relevé (j’en ai un à faire aussi, je pense que j’en ai pour un moment ^^). Je me retrouve dans bien des points, en particulier celui sur la part d’enfant en nous qu’il faut préserver.

  3. Très chouette ce billet, chaleureux et tout ❤ …pas seulement pour le clin d’œil à l'amitié qui résonne bien fort ici, mais pour l'ensemble, on te reconnaît bien, et pour l'angle de vue scribouilleur qui semble harmoniser plein d'aspects de ta vie et de toi, en fait 🙂

    Et je serais presque à même de forcer un peu pour ouvrir (enfin) mon nouveau rade, moi, en voyant les mots simplement parfaits et très très inspirants que tu as choisis ! *.*

    (Cela étant, chercher des gifs quand on n'est pas habitué.e, wai ça doit être un peu chaud… C'est là que je sens le poids des ans, un peu, je réalise que ce n'est pas vraiment dans ma "web culture" alors que ça semble omniprésent et tout naturel chez plein de monde ! Bref, les gifs passent, les livres restent, et je ne sais pas le dire en latin 😉 )

    Pensées d'un carnet noir masquant un arbre étoilé !

    1. Merci de ton passage et de tes mots ! (et big hug parce que ça m’est allé droit au coeur ❤ Et parce que tout court, d'ailleurs)

      Pour les GIFs, honnêtement, j'en vois partout sans avoir l'idée de "comment qu'on fait", j'ai juste cherché dans Google "meilleurs sites de GIFs", ait sélectionné deux sites (Giphy et Reactiongif) et puis j'ai tapé des mots-clés. J'avais une petite idée des films que je voulais voir illustrer mon propos, donc ça aide ^^ Mais à part ça, je suis aussi paumée que toi ^^"

      J'avoue aussi être ultra curieuse de voir ce que tu mettrais mais je ne veux pas te mettre la pression ^^"

      Plein de bises !! ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s