RSS

[Le mardi c’est permis !] My Head Is an Animal de Of Monsters and Men

11 Nov
Pochette de My Head Is an Animal de Of Monsters and Men

Pochette de My Head Is an Animal de Of Monsters and Men

Je pique l’idée à Lune en instaurant une nouvelle rubrique, Le mardi c’est permis !, pour parler de sujets qui n’ont aucun rapport avec le monde du livre. Et comme, avec l’arrêt de La Lune Mauve, je dois avouer que je suis frustrée de ne plus pouvoir évoquer des coups de coeur musicaux, artistiques ou cinématographiques, cette rubrique me permettra de combler ce manque ! 🙂

Pour le premier post compris dans cette rubrique, place à un coup de coeur musical. L’album My Head Is an Animal date pourtant de 2012 (pour sa version internationale) mais je ne l’ai découvert que récemment, grâce à une amie qui a partagé le clip illustrant la chanson King and Lionheart. Je suis tombée aussitôt sous le charme tant de l’univers visuel déployé (par le collectif canadien WeWereMonkeys) que de la musique (de Of Monsters and Men) ! 🙂

J’ai ensuite visionné leur autre clip, qui illustre Little Talks. J’ai été frappée par le contraste entre la mélodie, très entraînante, et les paroles, qui racontent le dialogue entre deux personnes âgées qui n’entendent pas ce que l’autre dit – et pour cause, l’un des deux est décédé et la femme, qui est encore en vie, ressent le vide laissé par l’être aimé. J’ai aussi visionné quasiment toutes leurs lyric videos, où l’on retrouve le même visuel (c’est toujours WeWereMonkeys qui réalise leurs vidéos) et découvre plus en profondeur les autres chansons du groupe. J’ai beaucoup aimé, notamment, Dirty Paws, une chanson en forme de contes emboîtés qui a pour héroïne une bête aux pattes sales. Et le coup de coeur musical est resté entier ! 🙂

Mais c’est qui, Of Monsters and Men ? C’est un groupe islandais de folk-pop indie, dont les chansons ont à la fois trait à des émotions & situations bien humaines tout en étant très influencées par les contes et légendes islandais. Une influence très compréhensible quand on sait qu’en Islande, les croyances envers le Petit Peuple sont encore très vivaces, les légendes bercent toujours les Islandais (les membres du groupe ont parlé de ces légendes qu’ils ont entendu toute leur enfance et qui les passionnent encore), au point que l’île est le seul pays à proposer (depuis 1991 !) un diplôme universitaire consacré à l’elficologie !

Comme quoi la musique islandaise, ce n’est pas que la talentueuse Björk – l’île de glace et de feu cache aussi d’autres pépites musicales !

J’ai eu du mal à fixer mon choix quant à la vidéo pour illustrer ce billet, tant toutes celles du groupe sont superbes et déploient un univers complet. J’ai fini par me décider pour Little Talks, malgré la tristesse de son propos, car c’est la seule où l’on peut voir tous les membres du groupes – grimés, certes, mais ils sont bien là !

Pour aller plus loin

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 11 novembre 2014 dans Pêle-mêle

 

Étiquettes : , , , , ,

Une réponse à “[Le mardi c’est permis !] My Head Is an Animal de Of Monsters and Men

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :