Publié dans Lecture

Mort sur le Nil, Agatha Christie

mort_sur_le_nilQuatrième de couverture

Ce n’est pas très joli de voler son fiancé à sa meilleure amie pour se marier avec lui. Et même si l’amie en question semble se résigner, la ravissante et riche Linnet Ridgeway a bien des raisons d’être inquiète… Surtout quand le hasard les rassemble, pour une croisière sur le Nil, avec d’inquiétants personnages, dans une lourde atmosphère de sensualité et de cupidité.
Un petit revolver, un crime étrange, une énigme de plus à résoudre pour un passager pas comme les autres : Hercule Poirot.

Mon avis

Je poursuis ma découverte d’Agatha Christie avec la seconde enquête dont j’avais eu l’occasion de voir l’adaptation cinématographique : Mort sur le Nil. Hercule Poirot embarque dans une croisière en Egypte mais, on s’en doute, ses vacances ne seront pas de tout repos puisqu’un meurtre va venir solliciter, une nouvelle fois, ses petites cellules grises.

Comme pour Le crime de l’Orient-Express, j’ai ouvert le livre en connaissant à l’avance le dénouement, étant donné que j’avais vu auparavant le film. Mais mon visionnage datait de plusieurs années et ma lecture m’a permis de constater que j’avais totalement oublié à quel point l’affaire se trouvait compliquée par une myriade de sous-intrigues qui s’emmêlaient à celle liée au meurtre ! Notre célèbre détective belge aura donc fort à faire pour démêler ce sac de noeuds…

J’ai trouvé que le style variait ici : moins de remarques so british, mais davantage de passions, d’emphases dans les émotions éprouvées par les personnages. Cela n’avait rien de décevant, bien au contraire, cela n’en rendait la résolution de l’énigme que plus difficile, puisque tout le monde paraît coupable et a de bonnes raisons d’avoir voulu assassiner la belle et riche Linnet.

L’intrigue policière est menée de main de maître, Agatha Christie distille de nombreux indices que les lecteurs les plus malins pourront repérer afin de tâcher de coiffer Hercule Poirot au poteau. Malgré la multitudes de sous-intrigues qui viennent compliquer l’affaire initiale, l’auteur ne se perd pas et parvient à nous proposer un huis-clos sur un bateau ouvert à tous vents !

Une croisière policière, avec Hercule Poirot pour guide, ça n’a rien de reposant mais c’est très agréable à lire, je suis donc ravie de cette seconde lecture ! 🙂

J’ai profité de ma lecture pour revoir le film, que je vous recommande ne serait-ce que pour sa belle brochette d’acteurs (Jane Birkin, Angela Lansbury, Maggie Smith – que les fans de Harry Potter reconnaîtront d’emblée – ou encore David Niven).

Éditions Le Livre de poche, 253 pages, 1992

Cette lecture s’inscrit dans le challenge Je suis éclectique du forum Mort-Sûre, catégorie Policier

challenge_jesuiseclectique2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s