RSS

L’autre herbier, Nicolas et Amandine Labarre

11 Déc

autreherbierQuatrième de couverture

Valentine s’ennuie, comme on peut s’ennuyer, bloquée en été avec ses parents sans ami ni téléphone. Elle a bien trouvé cet herbier et cette carte, près de la maison en rénovation, mais les herbes et les chemins qui s’y trouvent ne mènent nulle part, n’existent sans doute même pas.

Valentine va pourtant suivre ces sentiers qui ne peuvent se trouver là, passer de l’autre côté de cette rivière impossible, malgré les ombres entraperçues. Elle va y découvrir une forêt, infinie et sublime, que parcourent d’un pas lent des géants végétaux. Derrière elle, le chemin du retour disparaît déjà. Les feilges pourront-ils l’aider à repartir ?

Mon avis

Amandine Labarre est une illustratrice dont j’apprécie beaucoup le travail. J’avais déjà eu des coups de coeur pour ses projets solo (notamment son Précis de cuisine féerique) et j’ai sauté sans hésiter sur cette nouvelle parution, cette fois réalisée en duo avec son frère, Nicolas Labarre, à la plume.

L’autre herbier se présente comme un album au niveau du format. L’objet est beau et les illustrations tout simplement magnifiques ! Toutes en teintes sépia, fourmillant de détails, elles accompagnent à merveille l’histoire de Valentine. Cette jeune ado (ou grande fillette, son âge n’est pas précisé) trompe son ennui lors de vacances d’été à la campagne en explorant les alentours. Elle trouve dans la remise un étrange herbier et une carte, qui semble représenter le terrain mais où sont précisées des choses qui n’existent pas (une rivière, notamment). En poussant davantage ses recherches, Valentine va trouver cette rivière impossible et se retrouver dans un monde tout autre, peuplé de feilges, de cervidés géants, et d’arbres immenses…

C’est à un voyage féerique que nous convient les deux auteurs – car, en l’occurrence, les illustrations complètent à merveille le texte, apportant du détail aux créatures qui ne sont pas toujours décrites dans le texte – mais un voyage qui rappelle celui de Chihiro dans le film éponyme de Hayao Miyazaki. En effet, Valentine est avant tout perdue loin de chez elle. Que les feilges soit d’adorables créatures ne change rien à cet état de fait et la jeune fille devra faire preuve de courage et de débrouillardise pour retrouver son chemin. L’histoire oscille ainsi entre enchantement, mélancolie, découragement, succès et joie. Un vrai récit initiatique, une histoire qui ne met pas de côté les émotions, quelles qu’elles soient.

Et, bien sûr, il y a la forêt. La forêt magique et ses merveilles, mais aussi ses dangers. Une forêt qui mêle celle des contes occidentaux à celle aperçue dans les films de Miyazaki (les cerfs géants m’ont rappelé Princesse Mononoké). La végétation, la faune, qu’elles soient réelles ou féeriques, sont omniprésentes. Le langage, assez recherché et poétique, accentue ce côté conte d’autrefois mais situé à notre époque moderne, avec une petite fille moderne comme héroïne. Il est d’ailleurs très dommage que de grosses coquilles gâchent le texte ! (et ce sera mon seul bémol).

C’est donc une bien belle balade que nous offre Nicolas et Amandine Labarre. Le récit est classé en Jeunesse, mais je pense qu’il s’adresse à tous les âges. C’est un beau cadeau de Noël pour un enfant ou un adulte.

Éditions Les Moutons électriques, 2015, 103 pages.

Cette lecture s’inscrit dans le challenge Je suis éclectique du forum Mort-Sûre (catégorie Jeunesse)

challenge_jesuiseclectique2015

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 11 décembre 2015 dans Lecture

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

3 réponses à “L’autre herbier, Nicolas et Amandine Labarre

  1. girlkissedbyfire

    11 décembre 2015 at 9:23

    je l’avais déjà vu, il me tente bien celui-là !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :