RSS

Les Nécrophiles anonymes t. 1 : Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue, Cécile Duquenne

20 Nov

na1_cduquenneQuatrième de couverture

Népomucène, préposé à la Morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d’environ 150 ans d’âge. Lorsqu’il manque devenir la cinquième victime d’un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l’enquête. L’immortel est certain qu’une autre créature surnaturelle a commis le massacre.

Mon avis

Tout d’abord, un grand merci à Cécile Duquenne puisque c’est grâce à elle que j’ai pu lire cet ouvrage : l’auteur avait en effet organisé un concours sur son site. Je ne suis pas sûre que j’aurais lu le roman, autrement, car, je ne sais pourquoi, il ne m’attirait pas plus que ça. Comme quoi, on peut se tromper, car à la lecture j’étais plutôt contente que le tirage au sort ait joué en ma faveur.

Nous suivons Népomucène, un employé de la morgue au caractère introverti et dont le meilleur ami est un vampire qui crèche dans une chambre froide. Le récit se passe à notre époque, malgré le prénom peu courant du héros et le caractère dandy de Bob l’éponge, le vampire. Mais quatre collègues de Népomucène sont retrouvés morts devant la morgue. Commence une enquête riche en rebondissements… Voilà, dès le départ, le ton est donné : on est dans un mélange de policier et de fantastique, le tout relevé d’une sauce humoristique des plus piquantes !

L’action est présente, il y a des instants de suspense, mais c’est l’humour mordant qui donne toute sa saveur à ce premier volume des Nécrophiles anonymes. Un humour décalé qui s’assume, qui flirte parfois avec l’humour noir, autant vous dire que ma lecture fut un plaisir – avec quelques frissons lors des passages où nos héros risquaient leur peau, bien entendu. Je pense que le fait que je ne sois pas une grande fan de la bit-lit a du jouer dans mon appréciation puisque Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue envoie valser sans aucune once de respect les poncifs du genre !

J’ai également beaucoup apprécié la référence à Buffy contre les vampires – surtout la réflexion de Bob sur l’acteur interprétant Spike 😉 ! Et, bien entendu, j’ai encore plus apprécié le fait que le roman comporte son lot de loups-garous. Car oui, les vampires ne sont pas les seules créatures fantastiques présentes dans ce roman, les garous ont aussi la part belle. Cécile Duquenne a d’ailleurs imaginé plusieurs types de garous et j’étais contente de voir qu’ils ne faisaient pas que de la figuration dans le roman mais avaient bel et bien un rôle de taille.

En résumé, nous avons là un court roman dont l’intrigue ne casse pas trois pattes à un canard, certes, mais dont le ton très décalé donne toute la saveur. Si vous aimez les vampires, les garous et les romans peu conventionnels, tentez votre chance ! 🙂

Éditions Voy’el, 185 pages, 2012

Cette lecture s’inscrit dans le challenge Attention à la pleine lune du forum Mort-Sûre

challenge_attentionalapleinelune

 

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 20 novembre 2016 dans Lecture

 

Étiquettes : , , , , , ,

2 réponses à “Les Nécrophiles anonymes t. 1 : Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue, Cécile Duquenne

  1. Lutin82

    20 novembre 2016 at 8:16

    Ce n’est pas le premier avis positif que je lis au sujet de cette série. Il va falloir que je m’y penche de plus près/. Merci de ta critique.

     
    • Lullaby

      23 novembre 2016 at 5:13

      De rien ! C’est une lecture légère, que je recommande aussi pour les périodes « chargées » histoire de se vider la tête ! 🙂

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :