Les Brigades immunitaires t. 1, Akane Shimizu

Quatrième de couverture

Savez-vous ce qui se passe dans votre organisme quand de terribles microbes débarquent ? Des brigades immunitaires d’élite, toutes plus impitoyables les unes que les autres, sont chargées de les éradiquer pour protéger les autres cellules et les globules rouges…
Pneumocoque, allergie, grippe, éraflure…
Les batailles pour votre santé ne font que commencer !

Mon avis

Comme beaucoup de personnes de ma génération, j’ai visionné durant mon enfance le dessin animé Il était une fois la vie (qui est d’ailleurs de retour sur Netflix, comme quoi il est resté dans les annales). Petit bijou de vulgarisation scientifique à destination des enfants, dans le domaine de la biologie humaine, je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle lorsque j’ai lu ce premier tome des Brigades immunitaires, dont quelqu’un m’avait parlé sur Twitter, justement en faisant cette comparaison !

Dans Les Brigades immunitaires, nous faisons connaissance avec une hématie (un globule rouge). D’emblée, elle se retrouve prise dans un combat du système immunitaire contre un pneumocoque. Elle est sauvée par le leucocyte (globule blanc) matricule U-1146. Ces deux personnages à figure humaine sont le fil rouge de ce premier tome, où nous verrons le système immunitaire, ainsi figuré par des humains, affronter pneumocoque, pollen de cyprès, virus grippal et staphylocoque doré. Comme dans le dessin animé Il était une fois la vie, les différents globules blancs sont représentés comme des humains. Mais, à l’inverse du dessin animé où les globules rouges étaient moitié humanoïdes moitié… je ne sais pas quoi ^^ », toutes les autres cellules (comme les globules blancs) sont aussi anthropomorphisées – ainsi les hématies sont des transporteurs qui livrent des paquets pour figurer le transport d’oxygène, entre autres. Quant aux microbes et autres allergènes, ils sont représentés par diverses apparences monstrueuses, certaines très typiques des méchants ou monstres de manga (enfin, tout du moins à mes yeux !), ce qui change de l’éternel virus-à-tête-de-Sarko auquel j’étais habituée avec le dessin animé !

Les combats entre globules blancs et microbes sont plus violents que dans Il était une fois la vie. Il y a du sang, des dégâts, bref, on est bien dans un shônen (type de manga traditionnellement destiné aux garçons entre 8 et 18 ans) (ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas le lire si on n’appartient ni à cette tranche d’âge, ni à ce sexe) (la preuve avec moi-même ! ^^).

Je trouve que la vulgarisation scientifique contenue dans ce volume diffère de celle de Il était une fois la vie dans le sens où elle creuse beaucoup plus précisément le sujet. Certes, on ne reste que sur le système immunitaire et, dans une moindre mesure, la circulation sanguine. Mais le propos est appuyé et très bien mis à la portée de tous par sa représentation du corps humain sous forme de machine bien réglée, où chacun a un rôle à jouer.

J’ai bien aimé suivre les aventures de la maladroite hématie, toujours au mauvais endroit au mauvais moment, et du leucocyte U-1146, toujours efficace. J’ai appris des choses que j’ignorais sur le système immunitaire et la circulation sanguine, ou approfondi ce que je connaissais déjà, le tout en m’amusant. Et en me rappelant avec nostalgie du fameux dessin animé. Il paraît, d’ailleurs, qu’un anime tiré des Brigades immunitaires existe. M’est avis que j’y jetterai un oeil à l’occasion ! 😉

Éditions Pika, 180 pages, 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :