I love you so mochi, Sarah Kuhn

Quatrième de couverture

Le destin de Kimiko semblait tout tracé : entrer dans une grande école d’art et devenir une peintre renommée, pour la plus grande fierté de sa mère.
Seulement, voilà : depuis plusieurs mois, alors qu’elle doit bientôt présenter sa candidature à la Liu Academy, Kimi est incapable de peindre quoi que ce soit. Il n’y a bien que dans la création de vêtements, son péché mignon, qu’elle trouve encore de l’inspiration !
Lorsque sa mère découvre le pot aux roses, l’atmosphère à la maison devient étouffante. Aussi, quand ses grands-parents l’invitent à leur rendre visite au Japon pendant les vacances, Kimi saute sur l’occasion.
Arrivée sur place, elle a tôt fait de se perdre dans le dédale des rues de Kyoto.
Et c’est au détour d’un stand de mochis, cette délicieuse pâtisserie aux multiples couleurs , que Kimi fait la rencontre d’un étudiant pas comme les autres : Akira. Drôle et généreux, le jeune homme va se donner pour mission de l’aider à trouver sa voie, au sens propre comme au figuré !

Mon avis

Je n’aurais sans doute pas entendu parler de ce livre si je n’avais pas lu la sélection de sorties du mois de Planète Diversité (au passage, je vous recommande ce blog, qui est devenu pour mois une mine supplémentaire d’idées de lectures, en plus de mes canaux habituels). Le résumé comme la couverture m’ont tout de suite fait craquer et, le jour de sa sortie, je me suis précipitée en librairie avant de le déguster tout au long du weekend, comme je le ferai d’un délicieux mochi fourré à l’anko ! 🙂

Kimiko, adolescente californienne d’origine japonaise, est en pleine crise d’inspiration. Elle n’a rien peint depuis des mois alors qu’elle est censée, à l’issue de son année de terminale, intégrer la prestigieuse Liu Academy, pour la plus grande fierté de sa mère, elle-même peintre. Lorsque cette dernière découvre la vérité, c’est la crise entre les deux femmes. C’est là que les grands-parents de Kimi, qu’elle ne connaît pas, l’invitent à venir leur rendre visite au Japon.

Basée en grande partie à Kyoto et ses alentours, l’intrigue de I love you so mochi suit les pas de Kimi dans sa découverte d’elle-même, de sa famille et, bien évidemment, de l’amour ! Le titre donne la couleur d’emblée, d’ailleurs, et est fort bien choisi – les mochis auront leur rôle à jouer dans cette histoire 😉

J’ai beaucoup aimé ce roman Young  Adult. Kimi cherche sa voie professionnelle, sa voix créatrice. Une quête qui ne peut se faire sans décortiquer l’historique familial – après tout, comment savoir où aller si on ignore d’où on vient ? Elle découvre également un pays dont elle ne connaît au final pas grand-chose – mis à part ce que ses parents lui ont transmis.

Sa relation avec Akira, un garçon du cru qui va se mettre en tête de l’aider dans sa quête, apporte une belle touche sentimentale à cette histoire où se mêlent évolution personnelle et recherche des racines familiales. Les réactions de Kimi, toujours enthousiastes et pleines de fraîcheur, souvent maladroites, la rendent très attachante.

J’ai dévoré ce roman avec grand délice ! Il correspond tout à fait au mochi : doux et tendre, avec un parfum marqué. On se promène au Japon aux côtés de Kimi, on découvre – ou redécouvre – avec elle mille merveilles et on suit avec tendresse son parcours, à mesure qu’elle prend confiance en elle et dénoue des noeuds familiaux.

C’est un très chouette roman avec un personnage principal réussi et des thèmes qui parleront à nombre de lecteurs et lectrices.

Éditions Fleurus, 379 pages, 2020

3 réflexions sur « I love you so mochi, Sarah Kuhn »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.