Noor, princesse-espionne, Laufeust

Synopsis

Juin 1943. Alors que la guerre fait rage et que Paris est occupée par les nazis, Noor Inayat Khan est décidée à risquer sa vie pour sauver celle des autres : sous une identité secrète, elle traverse la Manche pour prêter main-forte au réseau Prosper, un groupe de résistants dont elle devient la nouvelle opératrice radio. Mais l’armée allemande et ses terribles SS, sur les traces du réseau, se mettent bientôt en chasse. Une série Rocambole tirée de faits réels.

Mon avis

Une fois n’est pas coutume, vous noterez que je ne parle pas de quatrième de couverture mais de synopsis pour résumer ce livre. Et pour cause : Noor, princesse-espionne n’est pas un livre, même pas un livre numérique, c’est une série épisodique littéraire numérique ! Éditée avec bien d’autres séries par Rocambole, je me suis abonnée à la plateforme pour la découvrir, et pourquoi pas lire d’autres séries littéraires.

Noor, princesse-espionne parle de l’espionne éponyme, figure historique injustement oubliée des livres d’Histoire et dont j’avais eu pour la première fois connaissance grâce à la série de vidéos de AudeGG, Virago, qui met en lumière des femmes oubliées. Une vidéo lui était consacrée et je me rappelle que les phrases finales m’avaient mis les larmes aux yeux. Alors que j’hésitais à m’abonner à Rocambole (pile à lire énorme, lectures en retard, tout ça), j’ai sauté le pas sans hésiter quand l’équipe a annoncé la parution prochaine d’une série consacrée à Noor, cette espionne britannique qui a participé aux opérations durant la Seconde Guerre Mondiale.

Le principe de Rocambole, c’est de proposer des séries littéraires dont chaque épisode se lit entre 5 et 10 minutes. L’idéal pour une lecture dans les transports, quand on n’a pas forcément le temps de se plonger dans un livre ou qu’on ne souhaite pas se charger d’un lourd pavé ; ou dans une situation d’attente.

De fait, j’ai littéralement dévoré cette série ! Composée de 9 épisodes, tous sortis en même temps, je voulais d’abord la lire durant mes trajets en transports en commun mais, outre que, tellement prise par le récit, j’ai failli rater mon arrêt, j’ai trop accroché pour attendre et j’ai fini par lire le reste des épisodes le soir, chez moi. Pourtant, je connaissais déjà l’histoire de Noor, mais Laufeust a su rendre un suspense incroyable dans son histoire.

Noor, princesse-espionne se concentre sur le temps passé par l’espionne en France, de son arrivée à sa capture. Le dénouement tragique que je connaissais y figure également. Mais on a beau savoir, on ne peut s’empêcher de lire avidemment, de s’accrocher à un menu espoir. C’est dire que Laufeust sait ferrer ses lecteurs !

Le récit respecte les faits historiques tout en apportant une dynamique qui rend les événements aussi vivants que s’ils se déroulaient sous nos yeux. On s’attache très vite à Noor, on le reste jusqu’au bout et on frémit pour elle, on se révolte avec elle.

Laufeust rend un très bel hommage à cette femme avec sa série et je ne peux que vous encourager à la lire si vous vous intéressez à ces destins exceptionnels qui sont injustement tombés dans l’oubliette de l’Histoire.

Rocambole, série en 1 saison (9 épisodes, terminée), 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :