AliN : tous différents, Axelle Colau

Quatrième de couverture

Le collège, c’est l’enfer. Surtout depuis que Guillaume et sa petite bande m’ont pris pour cible. Moqueries, coups bas, brimades, ils s’acharnent, et je subis, paralysé par la peur.

Lili, ma meilleure amie depuis ma plus tendre enfance, bénéficie, elle aussi, du statut peu envié de souffre-douleur attitré. Guillaume nous a éloignés l’un de l’autre, et je n’arrive plus à atteindre celle pour qui mon cœur bat… sauf lorsque je prends mon violon et qu’elle chante.

Alors, je me sens pousser des ailes. Ces ailes que la réalité nous coupe, dès que nous remettons un pied au collège.

Allons-nous réussir à retrouver notre liberté et à prendre notre envol, Lili et moi ?

Mon avis

Début juillet, alors que je traversais une période de déprime, j’ai pris ma liseuse et jeté mon dévolu sur AliN comme nouvelle lecture. Tout en entamant l’ouvrage, une petite voix au fond de moi m’a soufflé « t’es sûre ? ». Parce que – et la quatrième de couverture est claire à ce sujet – le thème de ce roman est le harcèlement scolaire. Or, j’ai souffert de harcèlement scolaire à une époque. Fort heureusement, au contraire d’Adrien et Lili, Internet était alors peu répandu, les téléphones portables aussi, et la seule tentative de harcèlement sur le fixe de la maison avait rapidement été circonscrite par mes parents. Je me sentait donc en sécurité hors du lycée. Mais je me rappelle encore mon ventre noué, douloureux et la nausée qui me prenait chaque matin, lorsque j’allais en cours…

J’ai ignoré la petite voix parce que j’avais envie de lire ce livre. AliN est conté du point de vue d’Adrien. Lui et Lili, sa meilleure amie – pour qui il éprouve des sentiments muets – sont la cible de Guillaume et sa bande. Les brimades quotidiennes, cruelles ont fini par éloigner lentement les deux amis, au grand regret d’Adrien. Mais il va essayer de changer les choses, au risque de tout perdre…

Autant prévenir d’emblée, dans AliN le harcèlement va loin, très loin. Ses conséquences sont elles aussi dramatiques mais, après tout, la réalité rejoint trop souvent la fiction, quand il s’agit de ce sujet. Malheureusement…

Mais AliN ce n’est pas que cela. C’est aussi l’histoire d’une amitié, d’un adolescent qui puise dans ses sentiments – lumineux, au milieu de cette noirceur – le courage de s’opposer à son agresseur, pour sauver celle qu’il aime, quitte à attirer sur lui des coups qu’il se sait incapable de rendre. C’est l’histoire de deux amis qui trouvent bonheur et sérénité dans la musique qu’ils partagent ; au sein de leurs familles respectives, aimantes.

Malgré les événements dramatiques et la tension inévitable qui naît de ces passages, AliN m’a fait du bien. À cause de cette amitié, des passages où Adrien joue de son violon pendant que Lili chante, véritables instants de grâce. Parce qu’on sent – et le message de l’autrice à la fin le confirme – qu’Axelle Colau sait de quoi elle parle. Lire AliN, au fond, m’a fait paradoxalement du bien. Reconnaître au travers des lignes une personne qui savait ce que j’avais vécu (même si de mon côté, ça n’a pas été aussi loin et que j’étais protégée par la rareté d’Internet comme des portables), qui réussissait à en faire un roman aussi prenant (je l’ai lu en peu de temps), bien écrit, ça m’a fait du bien.

Malgré son thème douloureux, AliN est, à mes yeux, un roman Young Adult indispensable. Que ce soit par son sujet que par ses personnages, il peut soit sensibiliser aux dégâts du harcèlement scolaire soit réconforter, d’une certaine manière, ceux qui l’ont vécu, ou peut-être même ceux qui le vivent encore.

Une lecture émouvante, agrémentée de quelques notes de musique et de belles touches de lumière.

Éditions Noir d’Absinthe, 2020, 204 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :