La Charmante librairie des jours heureux, Jenny Colgan

Quatrième de couverture

Bibliothécaire à Birmingham, Nina était loin d’imaginer que la municipalité déciderait de déménager la totalité du service dans la grande médiathèque de la ville. Fini le contact avec les habitués, l’assurance que chaque lecteur trouve le livre qui lui convient. L’avenir se trouve désormais derrière un ordinateur. Mais Nina, passionnée des livres, ne l’entend pas de cette oreille. Un jour, Nina a une idée folle. Sur un coup de tête, elle achète un van et le transforme en librairie itinérante… à Kirrinfief, au coeur des Highlands écossais ! Avec son minuscule stock de livres, Nina découvre une communauté chaleureuse. Et, qui sait, peut-être trouvera-t-elle un nouveau sens à sa vie ?

Mon avis

Quand Nina, lectrice et bibliothécaire passionnée, se retrouve au chômage, il lui faut trouver de quoi gagner sa vie. Elle tombe sur l’annonce en ligne d’un van à vendre, en Écosse, et décide aussitôt de se rendre là-bas, acquérir le véhicule et le transformer en librairie mobile !

C’est sur ce point de départ que démarre l’intrigue de La Charmante librairie des jours heureux. Roman feel-good, avec bien évidemment de la romance, ce livre nous entraîne avec Nina dans cette tentative de reprendre en main son destin, après la fermeture de sa petite bibliothèque. En tant que bibliothécaire, ce sujet m’a bien entendu parlé, la Grande-Bretagne ayant, ces dernières années, fermé de nombreux établissements.

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai suivi le parcours de Nina. Cette jeune femme d’abord hésitante, rêveuse, va découvrir au fil de ses mésaventures qu’elle possède de nombreuses ressources ! Sa petite librairie, une fois installée dans les Highlands, rencontrer un certain succès. Elle se tisse assez rapidement un réseau de connaissances, facilité par son travail et la soif de lecture des habitants, privés de bibliothèque.

Quant à la romance, cousue de fil blanc, elle apporte la touche ultime pour faire de ce livre une histoire qui fait rêver. Je dois l’avouer, on s’y laisse prendre, à ce récit léger et lumineux, agrémenté de romantisme (mais pas que ;)) parfait pour des vacances ou se détendre !

Il y a l’histoire de Nina, qui trouve un sens à sa vie professionnelle, il y a l’Écosse (j’ai eu la chance d’y aller et, en lisant le livre, ça m’a donné envie d’y retourner ^^), il y a la touche romantique et, bien sûr, il y a les livres ! Des livres partout ! J’ai été quelque peu frustrée de découvrir, d’ailleurs, que la plupart des titres recommandés par Nina sont purement fictifs. C’est dommage, des références à de véritables ouvrages auraient renforcé le message sous-jacent de ce roman – celui de l’importance de la lecture, pas seulement pour s’instruire mais aussi pour se distraire, celui des professionnels du livre qui font le lien entre personnes et livres. D’autant plus dommage que, en guise de préface, l’autrice nous propose une alléchante liste des lieux où lire, même les plus improbables !

En résumé, si La Charmante librairie des jours heureux ne se pose pas en livre réaliste ni remarquable, il reste un charmant roman feel-good, léger, drôle parfois, pas prise de tête pour un sou, autour de la passion des livres et de l’Écosse, avec une louche d’amour. Une lecture idéale, en somme, pour se changer les idées ou pour les jours de congés, en particulier par un temps pluvieux ! 🙂 Une lecture que j’ai dévorée comme telle pour me remonter le moral en cette rentrée si particulière, avec la situation sanitaire.

Éditions Prisma, 2020, 409 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :