Bilan 2020 et perspectives pour 2021

L’année 2020 touche à sa fin et, comme la plupart des personnes de cette planète, je n’en suis pas fâchée ! 2020 aura été une année très perturbée et perturbante, une année difficile sur plusieurs plans. Mais c’est le cas pour beaucoup d’entre vous, aussi je ne m’épancherai pas là-dessus.

Pourtant, 2020 n’a pas été une année complètement noire pour moi. Côté écriture, en effet, ça a été l’inverse. Et heureusement ! Dans les moments les plus noirs, ce sont ces bonnes nouvelles liées à l’écriture qui m’ont tenue.

Alors, comme c’est l’usage, voici mon bilan pour cette année, avant de poser mes objectifs pour 2021 😉

Bilan 2020

Pour cette année, avant qu’un certain virus ne vienne tout chambouler, je m’étais fixée des objectifs légers :

Côté écriture, donc, je vais me contenter de rester sur ce que je m’étais déjà fixé l’an dernier : finir de peaufiner Bibliomancienne, terminer le 1er jet de TCDF, corriger LSDC et boucler mon projet de recueil. Alors certes, je fourmille d’idées et je trépigne d’impatience à l’idée de me lancer dans de nouveaux projets – ce qui est plutôt bon signe concernant mon rapport à l’écriture ! – mais je préfère y aller tranquillement pour continuer à me réapproprier ce plaisir d’écrire, justement.

Le plaisir d’écrire est revenu, et ça c’est une excellente nouvelle ! 🙂 Il est tellement bien revenu, d’ailleurs, que j’en ai modifié mon planning ! ^^

Mais commençons par le commencement. Bibliomancienne a bien subi ses ultimes corrections, puis est reparti en soumissions éditoriales et a trouvé sa maison d’éditions ! 🙂 Le roman paraîtra aux éditions Alter Real, avec qui je suis ravie de travailler à nouveau.

Entre-temps, il aura également fait partie des gagnants du concours Murmures Littéraires, autant dire que cela valait le coup de refaire un coup de corrections dessus 😉

Le contrat d’édition pour Bibliomancienne

J’ai bouclé en juillet le premier jet de TCDF (le petit nom de Trois Cercles de Fer). Alors que j’avais tant galéré sur ce roman pour en écrire le premier tiers, le reste s’est écrit avec un plaisir renouvelé, quoiqu’encore un peu timide. Et c’est avec grande joie que j’en ai posé le point final ! 🙂

LSDC comme le recueil (cette arlésienne) ont été les perdants de l’année. Est-ce un mal ? Non ! Non, parce qu’alors que j’avais prévu de travailler sur LSDC après avoir bouclé TCDF, un projet imprévu s’imposait déjà fortement. Si fortement que j’ai envoyé valser mon planning pour répondre à cet appel impérieux. J’ai bien fait : ce projet, que j’ai longtemps surnommé le projet estival (car bien qu’il ait déjà été en train de me tirer par la manche pendant que je finissais TCDF, je n’ai commencé à y travailler qu’en été), c’est Bad Queen. Il a été mon NaNo, il a été le roman de tous les records : bouclé en quelques mois à peine, plus gros 1er jet que j’ai écrit à ce jour et, le plus important, il a coulé littéralement tout seul. Pas de galères, des noeuds d’intrigues qui se résolvaient comme par magie… Cela a été un tel bonheur à écrire que j’ai même enchaîné directement sur les corrections, alors que je déteste ça d’habitude ! Le roman est actuellement en cours de bêta-lecture et j’ai hâte de découvrir les retours ! (même si j’ai un peu peur aussi, j’avoue).

2020 aura été marqué également par ma toute première publication romanesque ! Les éditions Noir d’Absinthe ont en effet accepté ma romance gothique. La Captive de Dunkelstadt est parue en septembre, sous une superbe illustration d’Émilie Léger, et ne cesse de séduire les lecteurs et lectrices depuis ! Une publication et un accueil chaleureux qui ont formé de vraies lumières dans cette année si difficile ! ❤

Une autrice heureuse ^^

Enfin, je n’ai pas oublié le format court ! J’ai participé à l’AT Monstresses des éditions Noir d’Absinthe avec un texte rédigé pour l’occasion. J’ai également participé à l’AT Malpertuis avec des nouvelles que j’avais déjà en tiroir.

Au final, bien que je n’ai pas totalement rempli les objectifs fixés en début d’année, le bilan est nettement meilleur que si j’y étais parvenue ! Deux contrats d’édition signés pour des romans, dont un qui a déjà donné lieu à la publication du dit-roman (La Captive de Dunkelstadt) ; un roman surprise rédigé en quelques mois ; une nouvelle (je garde les doigts croisés, la sélection est encore en cours)… cette année 2020 aura été fort productive, comme un beau contre-pied à mon année 2019, si difficile dans ce domaine et où j’avais failli abandonner l’écriture !

Une année, en terme d’écriture, qui m’a beaucoup apporté. J’ai suivi des masterclass de Cécile Duquenne, qui m’a également coachée. Grâce à cela, j’ai ressenti une nette progression dans ma technique d’écriture ! Pour accompagner la publication de La Captive, j’ai participé à mon premier salon avec la casquette d’autrice, aux côtés de la formidable équipe de la maison Noir d’Absinthe. C’était aux Aventuriales et j’en garde un souvenir émerveillé.

Autant dire que, si je reste strictement sur la partie écriture, l’année 2020 aura été très bonne !

Prévisions pour 2021

Je suis dans l’attente des corrections éditoriales de Bibliomancienne, il est donc évident que ce sera ma priorité dès que je les aurai reçues ! Comme c’est un tome 1, je compte rédiger le tome 2 durant l’année (ça tombe bien, j’avais déjà préparé le synopsis).

J’attends aussi les retours de mes bêta-lectrices sur Bad Queen, que je compte corriger et soumettre rapidement. Quant à Trois Cercles de Fer, je compte aussi le corriger et le soumettre.

Je mets de côté le projet de recueil, tant pis. La réécriture de LSDC dépendra des avancées sur les autres projets, mais j’espère pouvoir l’effectuer (ou tout au moins l’entamer) en 2021. Je ne me ferme pas la porte non plus à m’attaquer à un nouveau roman.

En plus de tout ça, je suis engagée sur deux projets dont j’espère pouvoir vous parler bientôt ! 😉

Bref, le résultat d’une belle année d’écriture, c’est que je suis motivée à bloc pour l’année suivante ! 🙂

Les carnets de Bad Queen, Trois Cercles de Fer, Bibliomancienne et LSDC

Et la lecture, dans tout ça ?

Je voulais lire 53 romans, novellas ou recueils de nouvelles, soit l’équivalent d’un livre par semaine. Je boucle l’année avec 49 livres lus, ce qui n’est pas trop mal !

Pour l’année prochaine, je vais rester sur le même objectif d’un livre par semaine.

Je vous souhaite à toutes et tous de belles fêtes de fin d’année ! ❤

2 commentaires sur « Bilan 2020 et perspectives pour 2021 »

  1. Quel magnifique bilan ! Là, on ne peut qu’approuver que tu aies pris des libertés avec les objectifs de début d’année. 😉
    J’adore ta photo avec le roman entre les mains, elle est trop drôle ! 😀

    1. Merci Cécile ! ❤
      Oui, les plannings, c'est surfait et c'est tant mieux ^^
      Merci, j'étais tellement contente en recevant les exemplaires, que ça se voit 🙂 (je n'aime pas me voir en photo d'habitude mais là, je n'en avais rien à faire, j'étais trop contente ^^)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :