Vaisseau d’Arcane t. 1 : Les Hurleuses, Adrien Tomas

Quatrième de couverture

Au Grimmark, la magie peut foudroyer en un éclair. Ses victimes, les Touchés, ne sont plus jamais les mêmes : ils possèdent une incroyable puissance, mais leurs esprits sont à jamais anéantis.

Lorsque son frère Solal est frappé par l’Arcane, Sof, infirmière raisonnable et sans histoire, décide de tout risquer pour le sauver du destin de servitude qui l’attend. Dans leur fuite éperdue à travers les steppes infinies et les forêts boréales, ils découvriront un monde sublime et redoutable.

Mais leur liberté est vue comme un affront, leur existence même comme un blasphème. Dans leur ombre, des factions s’affrontent, tissant autour d’eux un écheveau de machinations dont elles tirent les fils avec une virtuosité machiavélique.

La magie n’est pourtant pas une puissance qui se dompte…

Mon avis

Il ne faut jamais dire jamais. Le steampunk, ce n’est pas ma tasse de thé. Du coup, quand j’ai vu les mots « fantasy avec une touche de steampunk », je suis passée à côté de Vaisseau d’Arcane de Adrien Tomas. Sauf que je participe au Prix Imaginales des Bibliothécaires et que l’ouvrage fait partie des 5 romans sélectionnés. Du coup, il fallait bien que je le lise ! J’ai donc entamé ma lecture avec un mauvais a priori (« du steampunk, c’est sûr, je ne vais pas aimer ! »).

Les premières pages me confortaient plutôt dans cet a priori. J’ai un peu peiné à saisir les concepts, l’endroit, les machines. Oui mais… oui mais, c’est vraiment léger, au final, la touche steampunk reste ce qu’elle est : une touche. Oui mais… c’est qu’elle est bien intéressante, Sof, à vouloir à toute force sauver son frère Solal des griffes de ceux qui, depuis qu’il a été frappé par l’Arcane, veulent l’exploiter. Elle a de la ressource, elle ne se laisse pas démonter malgré les obstacles. Oui mais… c’est qu’il est bien intéressant aussi, Nym, aussi fascinant que dangereux. D’ailleurs, je me demande bien quel est son véritable objectif. Oui mais… c’est qu’il y a des thèmes forts qui sont abordés, comme cette phrase glissée comme ça, qui évoque le sexisme ambiant dans le monde médical ou encore – et c’est là un thème bien plus prégnant – ces Touchés, traités comme – littéralement – des ressources humaines magiques et plus comme des êtres humains.

Je me suis donc retrouvée à avaler les pages, avide de connaître le destin de Sof, Solal, Nym, et même Gabba Do, qui me faisait lever les yeux au ciel au début, avant que, petit à petit, les événements ne se précipitent, dans la deuxième moitié du roman, et que ce personnage non-humain ne commence à percevoir les rouages implacables qui sont en train de se mettre en marche.

Ce premier tome de Vaisseau d’Arcane est une vraie réussite ! L’univers est bien construit, on est effectivement dans un monde de fantasy mâtiné de steampunk. Les personnages sont creusés, je me suis vite attachée à eux, et j’ai été agréablement surprise de rencontrer des Orcs qui sortent de l’habituelle figure de guerrier sanguinaire. Le contexte politique agité, tout comme la magie qui domine ce monde sont assez clairs sans être simplistes. La dernière page tournée, j’étais très déçue de me rendre compte que j’allais devoir attendre des mois avant de connaître la suite ! ^^

Autant pour mon a priori, que j’ai donc assez vite jeté aux orties ! Vaisseau d’Arcane fait désormais partie des mes coups de coeur sur cette sélection (ça ne va pas être simple de départager…) et j’ai hâte de découvrir la suite.

En plus, la couverture a un côté Art Nouveau que j’adore. Bref, je ne dirai plus jamais, en ouvrant un livre, « bof, c’est dans ce genre-là et c’est pas mon truc ce genre ! ». Parce qu’à cause de ça, si le roman n’avait pas figuré dans la sélection du Prix, je serai passée à côté et ç’aurait été bien dommage !

Éditions Mnémos, 2020, 377 pages

6 commentaires sur « Vaisseau d’Arcane t. 1 : Les Hurleuses, Adrien Tomas »

  1. Depuis le temps que je veux découvrir ce roman ! Il va falloir que je m’y mette (et je réalise seulement maintenant que l’auteur est Adrien Tomas – mieux vaut tard que jamais ^^’).

  2. Ca m’est déjà arrivé de passer à côté d’un bouquin à cause d’a priori, et une fois lu de me rendre compte de ce que j’avais failli rater ! Merci à ce genre de prix de nous faire sortir de notre zone de confort. et d’élargir nos horizons !
    Simplement, tout ça ne va pas t’arranger pour départager toutes ces œuvres 😉
    Et je vais pour ma part gentiment attendre la parution du tome suivant avant de découvrir cette saga qui semble prometteuse !

    1. Oui, je ne sais pas encore comment départager mes 3 coups de coeur ^^ » Tu fais bien d’attendre le tome 1, vu comment se termine le tome 1 j’avais bien envie de connaître la suite ! Tant pis, je vais patienter ^^ Heureusement en effet qu’il y a les prix pour nous permettre de belles découvertes ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :