Pourquoi pas nous ?, Becky Albertalli et Adam Silvera

Quatrième de couverture

Autoproclamé célibataire pour l’éternité, Arthur croit pourtant dur comme fer au coup de foudre. Surtout lorsque Ben entre juste après lui dans un petit bureau de poste new-yorkais. Battements de coeur affolés, capacités de raisonnement atomisées : aux yeux d’Arthur, l’arrivée de Ben est un signe du destin.

Malheureusement, Ben s’est trop souvent fait arnaquer par l’univers pour vouloir y croire. Plutôt que de risquer d’avoir une nouvelle fois le coeur brisé, il préfère prendre la fuite… Ce qu’il regrette aussi vite.

Et si Arthur avait raison ? Si l’univers savait déjà qu’ils s’aimeraient ? S’il leur laissait une seconde chance ?

Mon avis

TW : une scène du livre comporte de l’homophobie

Arthur est à New York pour l’été. Célibataire de longue date, il a fait son coming out auprès de ses parents et ses deux amis les plus proches. Alors qu’il se rend vers son lieu de stage, il croise la route de Ben près d’un bureau de poste. Coup de foudre. Mais, entre sa timidité et la distraction offerte par une demande en mariage dans le bureau de poste, Arthur ne pense pas à demander son numéro à Ben. Et Ben, qui a récemment rompu avec son copain, fuit, craignant d’avoir à nouveau le coeur brisé.

C’est à partir de cette rencontre aussi inopinée que mignonne dans un bureau de poste que va démarrer l’histoire d’Arthur et Ben. Nous allons les suivre, par chapitres alternant leurs deux points de vue, alors que l’univers va s’échiner à les rapprocher. Nous allons découvrir leur histoire, faite de premières fois et d’incompréhensions, de moments tendres et aussi de disputes. Le temps d’un été, beaucoup de choses, beaucoup d’émotions vont traverser l’existence de ces deux garçons.

J’ai entamé ce roman un soir où j’avais le moral en berne. J’ai tellement été sous le charme des premiers chapitres que je me suis retrouvée à engloutir le livre entier dans la soirée, grignotant sur mes heures de sommeil. Dans Pourquoi pas nous ?, on retrouve tout ce qui constitue les premières amours : les maladresses, les incertitudes, et même, dans le cas de Ben, renouer avec quelqu’un après une première histoire qui s’est mal terminée. Il y a aussi les incompréhensions avec les amis. J’ai trouvé l’histoire aussi touchante que réconfortante.

Lumineux, car l’entourage de Ben et Arthur a accueilli avec beaucoup de bienveillance leur coming out, Pourquoi pas nous ? ne fait pourtant pas l’impasse sur l’homophobie – une scène du livre confronte ainsi les deux personnages principaux à un inconnu qui les interpelle. Et Ben étant d’origine portoricaine, un passage du livre est également consacré aux préjugés et clichés.

Certains lecteurs pourraient trouver la fin douce-amère, pour ma part, j’ai trouvé qu’elle reflétait bien la réalité adolescente, tout en donnant suffisamment d’indices quant à l’avenir. Mais ça ne m’a pas empêchée de me réjouir lorsque j’ai appris qu’une suite allait sortir en VO cette année ! 🙂

J’ai adoré ce roman, adoré suivre Arthur et Ben durant cet été new-yorkais. Je les retrouverai volontiers dans la suite annoncée ! 🙂

Éditions Hachette, 2018, 374 pages.

2 commentaires sur « Pourquoi pas nous ?, Becky Albertalli et Adam Silvera »

  1. Aaaaah j’ai moi aussi lu ce roman, il est vraiment super mignon, et je suis entièrement d’accord pour la fin (qui est juste réaliste, au fond). C’est chouette s’il y a une suite, j’espère qu’elle sera vite traduite.

    1. Oui, il est vraiment mignon ce roman, ça a été mon livre doudou ce soir-là ! ^^ J’espère aussi que la suite sera vite traduite ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :