Sextape, Morgane Stankiewiez

Quatrième de couverture

La vie d’Alice est bouleversée lorsqu’une Sextape vieille de dix-huit ans fait surface, la mettant en scène avec Styx Winter, aujourd’hui star du rock planétaire. Heureusement pour elle, Eva, une attachée de communication new-yorkaise, va l’aider à transformer ce désastre en opportunité…

Mon avis

Sous une couverture et un titre provocants se cache une romance lesbienne contemporaine plus profonde qu’il n’y paraît.

Je précise que je possède – et chronique – la version précédente de cet ouvrage, paru sous une couverture différente. Sextape a depuis été rééditée, sous une nouvelle couverture que je trouve superbe, et qui illustre donc ma chronique.

Alice mène une vie classique de mère au foyer américaine. Mais dès le départ, on sent que sous le vernis, rien n’est rose. Deux enfants dont une adolescente difficile, un mari qui masque des magouilles financières, et une vie étouffée derrière les murs de la maison… Et puis, l’univers d’Alice bascule. Une sextape est diffusée sur les réseaux sociaux, une sextape qui la montre jeune femme, en plein acte avec une autre femme. Sauf que cette autre femme est désormais une star célèbre. Alice et sa famille sont dès lors assaillis par les journalistes, leur vie devient un enfer scruté par les médias et les internautes. Alice a l’impression que sa vie a volé en éclats. Que tout est fini. Mais l’arrivée d’Eva, une attachée de communication new-yorkaise, va lui montrer que, peut-être, tout cela lui offre l’occasion d’un nouveau départ.

Au fil du roman, on suit Alice dans son évolution. D’abord femme effacée, qui a enfoui ses rêves et ses désirs pour se conformer à un idéal classique, jusqu’à cette femme qui assume ses goûts et sa personnalité. Elle commettra des erreurs, au passage, mais j’ai beaucoup aimé suivre cette héroïne dans son émancipation.

La romance est très bien amenée (j’ai adoré la fin !), pimentée également. Et, comme je le disais en préambule, elle aborde des thématiques qui résonnent encore beaucoup aujourd’hui : les dégâts des déballages de la vie privée sur les concerné(e)s – en particulier les femmes – , le harcèlement en ligne, mais aussi la manipulation de l’image, la mise en scène des éléments médiatisés (que ce soit sur les plateaux télévisés ou sur les réseaux sociaux), le poids de la célébrité…

Tout cela fait que, en plus d’offrir une romance contemporaine fort réjouissante entre deux femmes, Sextape nous invite aussi à réfléchir. Elle nous propose de suivre le parcours d’Alice, à mesure qu’elle renoue avec elle-même. Peut-être lui fallait-il cet électrochoc, pour réaliser à quel point elle s’était éloignée d’elle-même ?

C’est donc une romance que j’ai dévorée en quelques jours et que je vous recommande ! 🙂

Éditions Noir d’Absinthe, 258 pages, 2019

3 commentaires sur « Sextape, Morgane Stankiewiez »

  1. Oh, très sympa cette nouvelle couverture, en effet ! 😉
    Je ne savais pas que le roman avait été republié, c’est une bonne chose pour sa visibilité et celle de son autrice.

    1. Oui, c’est chouette que le roman soit republié ! La nouvelle illustration de couverture est sublime, j’hésite à craquer (mais comme je l’ai déjà, mes étagères débordantes ne préféreraient pas ^^ »)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :