Six of Crows t. 1, Leigh Bardugo

Quatrième de couverture

Les bas-fonds de Ketterdam s’organise en gangs rivaux. L’homme le plus ambitieux et le plus jeune de la pègre est Kaz Brekker : aussi brillant que mystérieux, aussi charismatique que dangereux, et surtout, connu pour être un voleur hors pair. Prêt à tout pour de l’argent, il accepte la mission du riche marchand Van Eck : délivrer un savant du palais de Glace, réputé imprenable. Ce prisonnier est l’inventeur du jurda parem, une drogue multipliant sans limite les pouvoirs surnaturels de la caste des magiciens : les Grishas. Une drogue, qui, tombée dans les mauvaises mains, risque d’engendrer un chaos irréversible.

Mon avis

Lorsque la série télévisée Shadow and Bone est sortie sur Netflix, je ne connaissais pas les livres dont était tirée la série. Je connaissais l’autrice de nom, sans avoir encore rien lu d’elle. J’ai englouti les épisodes avec enthousiasme, accrochée par l’univers ainsi que la bande de personnages secondaires, que je trouvais bien plus intéressants que les principaux. En creusant un peu, j’ai appris que la série fusionnait plusieurs séries de livres de Leigh Bardugo, sises dans un univers commun : Grisha (les personnages principaux de Shadow and Bone) et Six of Crows (avec mes chouchous ❤️).

Je me suis donc lancée dans la lecture de Six of Crows, pressée de retrouver mes chouchous ! Ce premier tome nous entraîne à la suite de Kaz, chef de gang, et plusieurs de ses sbires. Il y a Inej, experte en discrétion et en couteaux, ainsi que Jesper, roi du pistolet et amateur de jeux de hasard. S’ajoutent Nina, une Grisha, Matthias, un drüskelle (chasseur de Grishas), et enfin Weylan, artificier. Kaz va lancer tout ce petit monde dans une mission impossible, presque suicidaire : libérer un prisonnier du palais des Glaces, car il possède la recette d’une drogue capable de décupler les pouvoirs des Grishas. Mais si la mission s’avère des plus délicates, les différentes motivations individuelles de chacun peuvent bien entraver sa réussite…

Autant ne pas y aller par quatre chemins : j’ai a-do-ré ! J’avais beau connaître certains arcs – l’histoire de Matthias et Nina – j’ai été ravie de retrouver ces personnages que j’avais déjà adoré dans la série ! J’ai adoré retrouver cet univers, si richement et si bien décrit par Leigh Bardugo. On sent qu’il y a un gros travail derrière la construction de cet univers, et l’autrice sait fort bien y faire pour nous y immerger. Les informations arrivent très naturellement, au fil de l’histoire, on n’est ni submergés ni perdus.

Les personnages, malgré leur jeune âge – tous sont des adolescents entre 16 et 18 ans – ont un passé difficile qui les a poussés à grandir trop vite. Sans compter le milieu sans pitié dans lequel ils évoluent. Leurs relations sont bien décrites, considérant leur environnement, et la violence marque leur existence, même en dehors des missions. De fait, un passage particulièrement sanglant m’a prise par surprise. Autant pour ceux qui dénigrent la littérature Young Adult, Six of Crows ne fait pas dans la dentelle !

Une belle plume, un univers original et riche, des personnages profonds, attachants malgré leur ambivalence, une mission pleine de rebondissements et de dangers de bout en bout, un soupçon de romance, tout était pour me plaire dans ce livre que j’ai dévoré avec avidité. Je n’ai désormais plus qu’à me plonger dans le tome 2 ! 🙂

Éditions Le Livre de poche, 564 pages, 2020

Un avis sur « Six of Crows t. 1, Leigh Bardugo »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :