[Le mardi c’est permis !] Thermae Romae Novae

J’avais beaucoup aimé le manga Thermae Romae, qui contait les aventures désopilantes d’un architecte de la Rome antique transporté par accident au Japon, à une époque contemporaine. Une série centrée sur les bains publics, qu’ils soient romains ou japonais, et qui mêlait humour, voyage dans le temps et informations passionnantes sur le sujet. Alors quand Netflix a annoncé son adaptation en anime, et bien que je ne sois pas forcément amatrice du format, je n’ai pas hésité !

On retrouve donc Lucius, architecte romain en mal d’inspiration chargé de rénover des bains publics. Parti se relaxer dans un établissement de bain, il est aspiré par la bonde… et resurgit dans un onsen japonais, de nos jours ! Pour surmonter le choc culturel spatio-temporel, il se concentre sur ce qu’il connaît le mieux : les bains. Et retournera chez lui avec des trouvailles d’un autre lieu comme d’un autre temps… non sans avoir vécu des aventures pleines de quiproquos !

L’autrice du manga, Mari Yamazaki, a participé à l’élaboration des scénarios de l’anime, et les épisodes suivent l’intrigue du manga*, à quelques exceptions près… En effet, du contenu inédit à été ajouté – dès le début, d’ailleurs, puisqu’on en apprend plus sur la jeunesse de Lucius ! Cela permet aux aficionados du manga de découvrir de nouvelles histoires, en plus des aventures qui leur sont familières.

*(tout du moins les premiers volumes de la série, à voir si d’autres saisons permettront de suivre les intrigues des autres volumes… mais ne le sachant pas, les scénaristes ont préféré proposer une intrigue bouclée, ce qui fait une autre différence par rapport à l’arc narratif du manga. Une précaution sans doute pas inutile, vu la tendance de Netflix à ne pas toujours renouveler ses séries…)

Les scènes humoristiques mettent un peu de temps à arriver, avec un début centré sur la jeunesse du héros, mais elles sont bien là ! J’ai peut-être un moins ri qu’avec le manga, sans doute parce que je connaissais déjà l’histoire, mais je me suis tout de même bien amusée en visionnant l’anime ! C’était le moment de détente et de rigolade du jour quand je mettais un épisode. Petit plus non négligeable si vous le regardez en VO (mais c’est peut-être aussi rendu en VF) : lorsque Lucius se trouve au Japon, il s’exprime en latin ! Du latin fortement marqué par un accent japonais, mais du latin quand même, ce qui renforce l’incompréhension totale entre cet homme venu de l’Antiquité et les citoyens japonais.

Autant vous le dire de suite, si l’humour décalé et les bains publics, ça n’est pas votre tasse de thé, cet anime n’est pas fait pour vous. Mais si c’est le cas, vous allez vous régaler ! 🙂 Les aventures de Lucius, avec le décalage créé par ses voyages spatio-temporels, sont sources de scènes drôlissimes (l’épisode des toilettes, notamment). Et si vous vous intéressez à la culture japonaise, Thermae Romae Novae vous apprendra beaucoup sur un de ses pans en particulier : les bains !

Chaque épisode se conclut par un mini-documentaire de quelques minutes, où Mari Yamazaki nous entraîne à la découverte d’un onsen, pour explorer l’un des nombreux aspects de cette institution. C’était passionnant, et cela m’a rappelé le manga, où chaque tome se terminait par une interview qui faisait la part belle à ce genre d’informations. On en apprenait autant sur les bains japonais que sur les thermes romains, et c’est le cas aussi avec l’anime, qui marie bien le divertissement à la pédagogie !

Ce que j’adore dans cette histoire, c’est justement cela, ce mélange entre aventures rigolotes et exploration des bains, en des lieux et époques différentes. La passion de la mangaka pour les bains, qu’ils soient japonais ou romains, est communicative et donne envie d’aller nous immerger dans un bon bain chaud, pour se délasser !

Thermae Romae Novae

Réalisée par Tetsuya Tatamitani, scénarisée par Yûichirô Momose et Mari Yamazaki, 2022

Ce visionnage s’inscrit dans le cadre du Hanami Book Challenge, menu Le Japon de l’imaginaire, catégorie Goldorak go !

Générique

2 commentaires sur « [Le mardi c’est permis !] Thermae Romae Novae »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :