1001 nuits de neige, Bill Willingham

Quatrième de couverture

Fables : 1001 nuits de neige se déroule juste après la fondation de Fableville, bien avant les premiers épisodes de la série Fables. Envoyée en Arabie comme ambassadrice de la communauté des Fables en exil, Blanche Neige est retenue en otage par le sultan, qui veut l’épouser (puis la tuer). Mais à l’instar de Shéhérazade, Blanche retarde le moment de ses noces et de son exécution en racontant chaque soir au sultan une fabuleuse histoire qui le tient en haleine.

Sur fond d’horribles tragédies, de ruses cocasses et de sombres complots, Fables : 1001 nuits de neige révèle les secrets des principaux personnages de Fables à travers une série de contes fascinants et superbement illustrés. L’auteur Bill Wilingham s’est en effet entouré d’une impressionnante palette d’artistes, des grands talents du comic aux jeunes peintres très prometteurs de la nouvelle vague.

Fables : 1001 nuits de neige est le point de départ idéal pour se familiariser avec une série acclamée par la critique, mais aussi un chapitre essentiel du mythe de Fables, l’univers fantastique né de l’imagination débridée de Willingham.

Mon avis

Il était une fois, une revue dédiée au folklore féerique nommée Fées Divers. J’intégrais son équipe rédactionnelle à partir du 2e numéro, et c’est grâce à cette revue que je découvris le comics Fables de Bill Willingham, dans lequel je plongeais avec délices. Fables, dont 1001 nuits de neige constitue à la fois un hors série et une préquelle. Et si la revue Fées Divers a depuis longtemps cessé de paraître, le comics a poursuivi son chemin, jusqu’à son dernier volume.

J’ai déjà chroniqué en ces lieux les spin-off, et j’avais dans l’idée de vous chroniquer un jour chaque volume du comics. Je ne sais pas si j’aurai le temps de mettre en pratique cette idée, mais voici pour commencer un retour sur 1001 nuits de neige !

Une courte entrée en matière resitue l’univers de Fables : les personnages de contes existent et, après l’invasion de leurs Royaumes par un mystérieux Adversaire, ils se sont réfugiés dans le monde des Communs, notre monde. Dans 1001 nuits de neige, Blanche Neige est envoyée en ambassade auprès d’un royaume d’Arabie, pour conclure une alliance. Mais le vizir la piège pour sauver sa fille. Car chaque nuit, le sultan épouse une femme pour l’exécuter le lendemain. Pour s’en sortir, Blanche conte alors au sultan son histoire, puis celle d’autres habitants de Fableville…

Cette histoire est bien évidemment basée sur celle des mille et une nuits, et forme le récit cadre de la BD. Suivent ensuite, entrecoupées de scènes entre Blanche et le sultan, plusieurs histoires où l’on découvre le passé d’Ambroise, le prince grenouille ; de Blanche Neige et sa sœur Rose ; de la sorcière ; de Bigby (mon personnage chouchou) alias le Grand Méchant Loup, et d’autres habitants moins connus de Fableville. Ces histoires se partagent entre tragédies, amours brisées, ironies du destin ou encore de courtes histoires pleine d’humour (noir) comme de tendresse.

Reprise de contes et de nursery rhymes sont là, illustrées par différents artistes (un pour chaque histoire), offrant ainsi un panorama des différents personnages que l’on peut croiser dans la série-mère. Un régal tant pour les yeux que l’esprit ! C’est un excellent point de départ si l’on ne connaît pas la série Fables (que je vous recommande chaudement !) et pour les aficionados, ce volume permet d’en savoir plus sur le passé des personnages, et donc de mieux comprendre les dynamiques qui sous-tendent leurs relations. C’est d’ailleurs l’un de mes volumes préférés de toute la série, spin-off compris!

À noter que ce titre comme toute la série a été rééditée chez Urban Comics.

Éditions Panini Comics, 2008

Un avis sur « 1001 nuits de neige, Bill Willingham »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :