Meute, Karine Rennberg

Quatrième de couverture Roman atypique lycantrope, Meute suit les traces de Nathanaël, Val et Calame. Le premier est un loup-garou né de la violence et de la solitude, qui se débat au sein d’une meute qui ne lui convient pas. Le second est un humain à qui l’on a volé la voix. Quand le troisièmeLire la suite « Meute, Karine Rennberg »

La Fée, la Pie et le Printemps, Elisabeth Ebory

Quatrième de couverture En Angleterre, les légendes ont été mises sous clé depuis longtemps. La fée Rêvage complote pour détruire cette prison et retrouver son pouvoir sur l’humanité. Elle a même glissé un changeling dans le berceau de la reine… Mais Philomène, voleuse aux doigts de fée, croise sa route. Philomène fait main basse surLire la suite « La Fée, la Pie et le Printemps, Elisabeth Ebory »

Cette crédille qui nous ronge, Roland C. Wagner

Quatrième de couverture Une planète : Océan. Un conflit : celui qui oppose les colons végétariens aux colons carnivores. Un homme : Quartz B, garde du corps qui a perdu son client, l’ambassadeur de la Terre, et qui va devoir reprendre le flambeau d’une délicate mission. Le problème : non conformiste, aussi diplomate qu’un catcheurLire la suite « Cette crédille qui nous ronge, Roland C. Wagner »

Lancelot

Quatrième de couverture Lancelot est le plus grand des chevaliers de la Table ronde mais aussi celui dont le destin est le plus tragique lorsqu’il trahit Arthur, son roi, en tombant amoureux de Guenièvre. Loyal, pur et traître, il ne cesse de nous interroger depuis des siècles, se réinventant à chaque époque. Neuf auteurs confirmésLire la suite « Lancelot »

La Chasse sauvage du colonel Rels, Armand Cabasson

Quatrième de couverture  Lorsque la fantasy se perd dans les méandres de l’Histoire… … on peut voir le roi Peste mener ses troupes dans un Londres ravagé par la maladie. Partir à la rencontre de Giacomo Mandeli, peintre de génie contraint de travailler pour l’Inquisition. Suivre les Vikings de Knut affrontant les armées anglo-saxonnes, ou,Lire la suite « La Chasse sauvage du colonel Rels, Armand Cabasson »