Publié dans Lecture

Nous sommes les Gardiens de la Galaxie, présenté par Stan Lee

Quatrième de couverture

De leur création en 1969 à l’explosion de leur popularité au XXIe siècle, notamment grâce aux deux films qui leur sont consacrés, les Gardiens de la Galaxie connaissent plusieurs formations. Ce volume présente les récits fondateurs du groupe, ses aventures emblématiques ainsi que de nombreux articles vous révélant tout ce qu’il faut savoir sur l’équipe la plus cosmique de l’univers Marvel.

Mon avis

Avant d’aller voir les films qui les mettent en scène, je ne connaissais pas ces super-héros devenus aujourd’hui très célèbres. Vous vous en doutez, j’ai adoré les longs-métrages de James Gunn ! 🙂 Du coup, j’avais envie d’en savoir un peu plus sur les héros des films sans pour autant devoir me farcir l’intégralité de leurs aventures – celles-ci remontant à 1969, autant dire que j’en avais pour un moment…

Fort heureusement, les éditions Panini Comics et Marvel proposent une collection d’anthologies qui réunissent plusieurs aventures centrées autour d’un personnage emblématique. Les Gardiens de la Galaxie n’ont pas échappé à cette rétrospective. Avec Nous sommes les Gardiens de la Galaxie, c’est tout un historique de ce groupe si éclectique qui nous est offert.

L’anthologie alterne les aventures dessinées avec des articles, ces derniers permettant d’en savoir plus sur les évolutions qu’ont connu ces super-héros et ainsi d’approfondir sa connaissance du sujet tout en reliant les points entre deux aventures – certaines étant séparées de plusieurs années, on pourrait y perdre le fil sans ces explications complémentaires ! Il faut dire qu’entre leurs débuts et leurs aventures actuelles, les Gardiens de la Galaxie ont connu des compositions très différentes. Ainsi, leur toute première aventure ouvre le bal du volume. On y découvre quatre personnages très différents : Vance Astro, un Terrien du XXe siècle qui a hiberné pendant mille ans pour effectuer un voyage spatial ; Charlie-27, un être génétiquement modifié pour être adapté au climat de Jupiter et qui s’avérera être le costaud de la bande ; Martinex, lui aussi modifié pour être adapté à Pluton et qui a l’apparence d’un être cristallin et enfin Yondu, un alien à la peau bleue et à la crête rouge qui maîtrise des flèches réagissant au son. Ces quatre personnages hétéroclites vont unir leurs forces pour lutter contre les Badoons, des extraterrestres à l’apparence reptilienne qui tiennent l’empire humain (et bien d’autres) sous leur joug.

Comme on peut le voir, de ces quatre membres de base des Gardiens, seul Yondu est encore connu aujourd’hui mais dans un autre rôle ! Au fil de la lecture, j’ai également pu découvrir que, lors de sa première apparition, Groot était loin d’être aussi adorable que dans les films – c’était même un vilain au sens « comics » du terme – mais aussi que Rocket a officié sur un monde où des industriels du jouet se livraient une guerre sans merci (et que Rocket avait une petite copine aussi mignonne que lui puisqu’il s’agit… d’une loutre ! ^^). Le groupe des Gardiens va connaître de nouveaux membres, d’autres vont partir, entre-temps, il y aura eu de nombreux cross-over avec d’autres personnages issus du vaste monde des super-héros. Mais ce n’est qu’arrivée aux dernières aventures contenues dans cette anthologie que l’on découvre enfin Star-Lord et les autres Gardiens actuels. La boucle est bouclée ! 🙂

Nous sommes les Gardiens de la Galaxie est donc, à mon sens, une excellente lecture pour tout fan des films qui n’aurait pas forcément la passion du comics au point de se plonger dans toutes les aventures dessinées de ces super-héros. L’anthologie, en alliant sélection avisée d’aventures dessinées et articles complémentaires, permet de balayer toute l’histoire des Gardiens – de leur création à nos jours, en passant par leurs tribulations éditoriales. De fait, je recommande aussi la lecture de cette anthologie à tout curieux du sujet. Les passionnées de comics tout court pourraient éventuellement être intéressés, eux aussi – peut-être y a-t-il dans la sélection des aventures désormais introuvables sur le marché.

En tout cas, pour ma part, j’ai été ravie de pouvoir découvrir les Gardiens de la Galaxie avec un seul volume – certes conséquent, mais bien plaisant ! 🙂 Seul bémol, s’il faut en donner un, l’anthologie ne permet pas de donner l’intégralité de certaines aventures qui se suivent, donnant ainsi une certaine frustration pour quelques arcs narratifs restés inachevés dans ce volume. Mais, dans le même temps, il fallait bien que l’épaisseur de ce livre conserve des proportions raisonnables donc ce bémol est, au final, aisément pardonné ! 🙂

En bref : I’m hooked on a feeling… 😉

Éditions Panini Comis, éditions Marvel, 2017.

Cette lecture s’inscrit dans le challenge Summer Star Wars : Rogue One du blog RSF Blog.

Publicités
Publié dans Publication

Parution dans l’anthologie numérique Nutty Wolves

L’anthologie numérique Nutty Wolves est désormais disponible ! 🙂 Éditée par les éditions Nutty Sheep, cette anthologie a pour thème les loups-garous. Un thème qui, vous le savez, me plaît beaucoup.

Vous retrouverez donc au sommaire une nouvelle signée de ma main, intitulée La belle et la bête. Aucun rapport avec le célèbre conte dans cette histoire de fantasy, bien qu’elle narre l’étrange relation qui va lier une jeune femme et un homme-loup.

Au sommaire figurent également 14 autres histoires de garou. Voici les noms des 15 auteurs de ces textes : Patrick Quélard, Patrick Boutin, Céline Thomas, Anthony Holay, Emmanuel Delporte, Yann Dambo, Mathilde Chau, Justine Suzat, Guillaume Sauvage, Fabien Rey, Magali Lefebvre, Valentine Dewer, A. R. Morency, Jean-Michel Gernier et Marc Legrand.

15 histoires de loups-garous, 15 histoires pour hurler à la pleine lune. L’anthologie – sous forme numérique – est disponible sur la boutique de l’éditeur et chez vos fournisseurs habituels pour votre liseuse.

Bonnes lectures garouesques ! 🙂

EDIT : la version papier est également disponible ! 🙂

Nutty Wolves, éditions Nutty Sheep, juin 2017, version numérique 5,99 euros (commander), version papier 17,99 euros (commander)

Quatrième de couverture

Si le mythe du loup-garou est l’un des plus classiques et tenaces de la culture populaire, ce n’est pas un hasard : ces créatures n’amusaient pas du tout nos ancêtres, qui jugèrent et brûlèrent environ 100 000 personnes pour « lycanthropie » entre 1500 et 1700.

15 auteurs vous livrent ici 15 histoires de loups-garous, du passé, du présent ou du futur, de ce monde ou d’un autre, fleurant bon le terroir, la chair fraîche et le sang qui fume. Le loup-garou peut y être un prédateur, un monstre, un fou ou une victime, mais aussi parfois une allégorie de la nature sauvage et indomptée. Son dernier rempart contre la civilisation humaine. Un écolo de la première heure, en quelque sorte !

S’il est vrai que le monstre n’est pas toujours celui qu’on croit, vous resterez toutefois libres de hurler avec les loups… À moins que vous ne préfériez libérer la bête qui sommeille en vous ?

Critiques de Nutty Wolves

Encore une belle sélection de nouvelles. Tous les aspects de la lycanthropie nous sont livrés avec bonheur, sans oublier la petite touche de folie propre à la maison d’édition. (Livall)

Anthologie réalisée pour les fans des bébêtes poilues en tout genre.
Certaines de ces nouvelles sont de vraies pépites avec des coups de coeur pour certaines. Certaines sont assez flippantes, j’ai sursauté à 3-4 reprises.
Chacune des histoires est très bien écrite, d’un très bon niveau. Que l’on accroche ou pas, les atmosphères sont très bien retranscrites et assez angoissantes.
Un vrai plaisir – A découvrir de toute urgence

Publié dans Publication

Ouverture des pré-commandes pour l’anthologie Nutty Wolves

L’anthologie numérique Nutty Wolves, prévue le 22 juin, est d’ores et déjà disponible en pré-commande ! 🙂 À bord, vous y trouverez 14 histoires de loups-garous dont une signée de ma plume 😉 Voici la quatrième de couverture de l’anthologie :

Si le mythe du loup-garou est l’un des plus classiques et tenaces de la culture populaire, ce n’est pas un hasard : ces créatures n’amusaient pas du tout nos ancêtres, qui jugèrent et brûlèrent environ 100 000 personnes pour « lycanthropie » entre 1500 et 1700.

14 auteurs vous livrent ici 14 histoires de loups-garous, du passé, du présent ou du futur, de ce monde ou d’un autre, fleurant bon le terroir, la chair fraîche et le sang qui fume. Le loup-garou peut y être un prédateur, un monstre, un fou ou une victime, mais aussi parfois une allégorie de la nature sauvage et indomptée. Son dernier rempart contre la civilisation humaine. Un écolo de la première heure, en quelque sorte !

S’il est vrai que le monstre n’est pas toujours celui qu’on croit, vous resterez toutefois libres de hurler avec les loups… À moins que vous ne préfériez libérer la bête qui sommeille en vous ?

Du côté du sommaire, voici les noms des auteurs qui y figurent : Patrick Quélard, Patrick Boutin, Céline Thomas, Anthony Holay, Emmanuel Delporte, Yann Dambo, Mathilde Chau, Justine Suzat, Guillaume Sauvage, Fabien Rey, Magali Lefebvre, Valentine Dewer, A. R. Morency, Jean-Michel Gernier et Marc Legrand.

Si vous voulez être sûr d’avoir votre lecture pour la prochaine pleine lune, rendez-vous donc chez vos marchands numériques habituels pour vous procurer cet ouvrage des éditions Nutty Sheep ! 🙂

Publié dans Publication

Parution de l’anthologie Les Eléments III : L’eau

eau_200Comme annoncé, l’anthologie Les Éléments III : L’Eau, dirigée par Magali Duez, est parue aux éditions Griffe d’Encre le 25 mai dernier. Vous y trouverez donc mon texte Les âmes des anciens, aux côtés d’oeuvres de Tepthida Hay, Isabelle Guso, Marianne Lesage et bien d’autres plumes – neuf en tout en comptant la mienne ! 🙂

Les âmes des anciens est une nouvelle à mi-chemin entre fantastique et fantasy urbaine. Pierre, quinze ans, en est le héros. L’adolescent doit faire face à sa peur de l’eau depuis qu’il a été attaqué par un requin. Et sa vie pourrait bien changer davantage lors d’un séjour sur l’archipel des Tuamotu…

C’est un texte qui me tient particulièrement à coeur – non pas que mes autres textes me plaisent moins, bien entendu – du fait de son sujet et de la légende sur laquelle je me suis basée pour le rédiger. Je suis donc d’autant plus heureuse qu’il figure à bord de l’anthologie ! 🙂

L’anthologie sera présente sur le stand de l’éditeur aux Imaginales, ce week-end. Si vous faites partie des chanceux qui y vont, vous pourrez donc vous la procurez et profiter d’une bafouille de Magali Duez (l’anthologiste), Tepthida Hay et Andoryss Mel (auteurs figurant au sommaire).

Les Éléments III ; L’Eau, anthologie dirigée par Magali Duez, éditions Griffe d’encre, mai 2015, 15 euros (commander)

Sommaire :

  • Lacrimosa de Andoryss Mel
  • RH250 de Alix Le Guinec
  • Mare a mare de Livia Galeazzi
  • Fleur d’eau de Marie Barthelet
  • Larmes de pluie de Isabelle Guso
  • L’Hiver est ma demeure de Marianne Lesage
  • A consommer sans modération de Michel Féret
  • Mémoire d’une teigne marine de Tepthida Hay
  • Les âmes des anciens de Magali Lefebvre

Quatrième de couverture

Elle couvre 70% de la planète et compose de 55 à 75% du corps humain. Autant dire que l’eau est un élément qui a de quoi mettre la pression.

Ils ont levé la tête vers les cieux gorgés de pluie, plongé au cœur des océans, des lacs et des rivières, parcouru les banquises…

Leur eau peut être douce ou salée, abondante ou insuffisante, porteuse de vie ou de désastre…

Venez le découvrir, et dans ces pages assouvir votre soif d’imaginaire.

Critique des « Éléments III : L’Eau » :

[…] Le recueil se termine sur l’océan, les vagues et les requins, une inquiétante attraction avec « Les âmes des anciens » de Magali Lefebvre. Neuf nouvelles, neuf mondes, neuf facettes d’un élément aux formes infinies.

Des récits qui coulent de source

Magali Duez a fait un très bon travail de sélection : le lecteur rencontre des mondes différents et des approches originales autour de ce thème de l’eau au fil de ces neuf nouvelles. L’eau est tour à tour compagnon, ennemi, mystère, nécessité. Quand l’un parle de sciences, un autre explore d’anciennes mythologies.[…]

[…] Magali Lefebvre propose elle un homme-requin (Âmes des Anciens) dans un récit agréable mais trop conventionnel

[…] Un peu à part, on découvre Les âmes des anciens, récit fantastique qui puise sa source dans les croyances anciennes des îles pacifiques.

Publié dans Publication

À paraître : une nouvelle dans une anthologie des éditions Griffe d’Encre

eau_200C’est annoncé depuis ce jour sur le site de l’éditeur, l’anthologie Les Éléments III : L’Eau paraîtra aux éditions Griffe d’Encre à la fin du mois. Et, vous l’aurez deviné, je figure à son sommaire, accompagnée de 8 autres auteurs 🙂 Il s’agit là du fameux texte accepté dont je vous parlais dans mon bilan de l’année passée et j’ai hâte de découvrir les oeuvres de mes compagnons de sommaire ! 🙂

Voici donc le sommaire complet de l’anthologie, ainsi que la quatrième de couverture :

Elle couvre 70% de la planète et compose de 55 à 75% du corps humain. Autant dire que l’eau est un élément qui a de quoi mettre la pression.

Ils ont levé la tête vers les cieux gorgés de pluie, plongé au cœur des océans, des lacs et des rivières, parcouru les banquises… 

Leur eau peut être douce ou salée, abondante ou insuffisante, porteuse de vie ou de désastre…

Venez le découvrir, et dans ces pages assouvir votre soif d’imaginaire.

  • Lacrimosa de Andoryss Mel
  • RH250 de Alix Le Guinec
  • Mare a mare de Livia Galeazzi
  • Fleur d’eau de Marie Barthelet
  • Larmes de pluie de Isabelle Guso
  • L’Hiver est ma demeure de Marianne Lesage
  • A consommer sans modération de Michel Féret
  • Mémoire d’une teigne marine de Tepthida Hay
  • Les âmes des anciens de Magali Lefebvre

La couverture est illustrée par Magali Villeneuve et l’ouvrage, dont la sortie est prévue pour le 25 mai prochain, sera bientôt en souscription.

EDIT : ça y est, la souscription est ouverte ! 🙂