Bonne année 2019 ! :)

Photo CC0 par Eli DeFaria via Unsplash

Une année se termine, une autre commence, comme on referme un bon livre pour en ouvrir un autre aussitôt. J’espère que votre année 2018 fut heureuse et je vous souhaite une belle année 2019, créative et joyeuse ! 🙂

Comme chaque année, j’en profite pour partager un petit bilan de mes lectures et de mes projets d’écriture.

Lecture

En 2018, je m’étais fixé les objectifs suivants :

Pour 2018, l’objectif va être simple : baisser ma PAL ! Cela fait des années qu’elle possède de belles proportions et il est temps que je m’en occupe, au lieu d’emprunter encore et encore des livres (en même temps, je travaille dans une bibliothèque, c’est sûr qu’il est difficile de résister quand les collections vous passe entre les mains régulièrement ^^ »). Je rempilerai pour le challenge Summer Star Wars et, m’étant réinscrite pour le challenge À la recherche de Faerie, je vais essayer de faire mieux cette fois-ci.

Sans surprise, ma PAL n’aura guère diminué cette année – elle a même augmenté un peu, suite à une paire de descentes en librairie ^^ ». Ma LAL, par contre, a baissé grâce à mes nombreux emprunts à la bibliothèque, ça compense donc un peu. Côté challenges de lecture, j’ai participé comme d’habitude à Summer Star Wars mais avec un seul billet au lieu des trois au moins que j’avais en tête, la faute à une connexion Internet des plus récalcitrantes. En revanche – et la connexion n’y est pour rien – À la recherche de Faerie est complètement passée à la trappe ! :-s

J’ai également entamé un challenge Goodreads après m’y être créé un compte. Sur les 100 lectures que je m’étais fixé, je boucle l’année avec 93 au compteur, soit un résultat plus qu’honorable.

Pour 2019, je vais faire simple en terme d’objectifs : le traditionnel et estival challenge Summer Star Wars, un nouveau challenge de 100 lectures sur Goodreads et, au passage, baisser ma fameuse PAL d’au moins 10 livres !

Écriture

L’année dernière, mes objectifs en terme d’écriture étaient les suivants :

Pour 2018, mes objectifs seront, sans surprise, de boucler les corrections de Bibliomancienne et de LSDC, ainsi que de finaliser mon projet de recueil de nouvelles. S’y ajouteront le bouclage du roman-surprise (dont le nom de code est TCDF) et, très probablement, la rédaction d’une novella qui, bien qu’indépendante, prendra place dans le même univers que Bibliomancienne.

Vous connaissez la rengaine. Comme d’habitude, je suis en retard, en retard, j’ai rendez-vous quelque part… Ai-je rempli ces objectifs ? La réponse est donc non. La faute à deux choses. La première, c’est un gros projet personnel (et un chouette ! :)) dont la concrétisation a phagocyté une bonne partie de mon année 2018, me réclamant beaucoup de temps et d’énergie, m’occasionnant aussi du stress, faisant ainsi passer l’écriture à l’arrière-plan. La seconde, plus récurrente, est un problème de procrastination (et non pas d’organisation, puisque je suis quelqu’un d’organisé par nature). Je mène deux boulots de front : celui de bibliothécaire et celui d’auteure. Or, quand j’ai terminé ma journée de bibliothécaire, surtout quand elle me bouffe une partie de la soirée ou de mes weekends, j’ai envie de souffler, pas d’enfiler ma casquette d’auteure, même si ça ne m’empêche pas de réfléchir à mes intrigues n’importe quand et même si j’adore ça, écrire. Écrire reste un travail (ce n’est pas mes collègues écrivains qui me contrediront, alors qu’on a tant de peine à faire reconnaître ce métier comme un métier, justement !). Écrire nécessite du temps et de l’énergie et je ne maîtrise pas encore très bien l’articulation entre mes deux métiers à ce niveau. Sans parler de la vie familiale et sociale, que je me refuse à sacrifier – heureusement, j’ai la chance d’avoir un mari très compréhensif quand j’ai besoin d’être dans ma bulle pour écrire. Tout cela fait donc que mes projets avancent peu, depuis que je suis passée du format nouvelle au format roman. Et ça me frustre d’autant plus que je fourmille d’idées. Si vous saviez le nombre de projets de romans, novellas et nouvelles que j’ai dans mes carnets…

Or, je peux travailler sur ces derniers points. J’ai tâtonné, testé différents outils (me fixer des deadlines personnelles, un journal d’écriture, etc) sans succès. Depuis quelques mois, j’utilise le Bullet Journal et j’ai récemment pris en main la méthode GTD (Getting Things Done), vue chez Lionel Davoust et que Dominique Lémuri expérimente également. Il est encore trop tôt pour savoir si ces deux outils couplés portent leurs fruits mais j’ai bon espoir qu’ils me permettront d’avancer plus efficacement.

Malgré tout, l’année 2018 ne fut pas si improductive que cela. D’une part, côté Bibliomancienne, même si les corrections sur le papier ont avancé à la vitesse d’un escargot, mentalement, ça a beaucoup turbiné. J’ai désormais une vision très claire de l’ensemble de la trilogie (oui, il y aura trois tomes ! ^^) et je suis super contente de la direction que prend ce projet qui m’enthousiasme depuis le début. Normalement, le bébé (c’est-à-dire le tome 1) devrait être soumis aux éditeurs en début d’année. Je croise les doigts très fort pour qu’il trouve preneur ! 🙂 (à ce propos, LPC cherche encore preneur. Mis à part les refus-type, je n’ai pas reçu de refus décourageants donc je ne décroise pas les doigts ! ^^).

D’autre part, j’ai participé à trois appels à textes et ai été retenue pour l’un d’entre eux mais il est encore trop tôt pour en dire plus. L’autre bel accomplissement de 2018, c’est l’acceptation par les éditions Alter Real de ma nouvelle Tyger, Tyger qui paraîtra au format numérique pas plus tard que demain ! 🙂

Pour 2019, les objectifs d’écriture seront donc simples : boucler ces satanées corrections (Bibliomancienne et LSDC), boucler TCDF (ce coquin de roman qui réclame de l’architecture alors que je suis une jardinière !) et boucler ce fameux projet de recueil de nouvelles qui traîne depuis trop longtemps. Quant aux éventuels projets supplémentaires, je préfère ne pas m’avancer si tôt. On verra au fil de l’année ! 😉

Et vous, avez-vous réalisé vos objectifs prévus pour 2018 ? Quels sont ceux que vous vous fixez pour 2019 ?

Très bonne année à toutes et tous ! 🙂

Publicités

Bilan du Camp NaNo

Le Camp NaNoWriMo s’est achevé le 30 avril dernier. Il est donc temps de faire un petit bilan ! 🙂

Mon objectif chiffré était de 30 000 mots ce qui, en terme de projets, équivalait à :

  • boucler le 1er jet de LPS ;
  • si le temps le permet, poursuivre les corrections de Bibliomancienne ;
  • toujours si le temps le permet, participer aux ATs Loups-garous chez Nutty Sheep et Le mythe de Cthulhu chez Horrifique.

Je termine le Camp avec 17 549 mots – sachant que, suite à des contretemps dus à la vie hors-écriture, j’avais baissé mon objectif à 25 000 mots à mi-parcours. Mais si l’objectif chiffré n’est pas rempli, les projets, eux, ont bien avancé ! Car 17 459 mots, cela équivaut à :

S’ajoute à ceci la correction de trois nouvelles que j’ai envoyées à l’AT Loups-garous de Nutty Sheep (vous me connaissez, j’adore les garous, j’avais donc déjà du stock ! ^^). J’en aurai bien envoyé une ou deux autres écrites pour l’occasion, mais le temps m’a manqué – c’est aussi la raison pour laquelle j’ai renoncé à l’AT d’Horrifique.

Le Camp NaNo a beau être terminé, je continue cependant sur ma lancée en attendant le prochain Camp, en juillet ! 🙂

Et vous, quel est votre bilan du Camp ?

En avril, c’est Camp NaNo !

Voilà avril, le temps du printemps, du soleil qui revient de manière régulière, de la nature qui renaît, et, pour les scribouilleurs, le temps du Camp NaNo ! 🙂 Je suis installée depuis plusieurs jours déjà dans une cabine où ça bavarde bien (les NaNoGrenouilles, parce qu’on vient toutes du forum Cocyclics ;)), alors entre ambiance super sympa et motivation au top, inutile de dire que je suis plus que préparée pour atteindre mes objectifs !

30 000 mots, en chiffre, soit le bouclage de mon 1er jet de LPS et, si le temps le permet, la poursuite des corrections de Bibliomancienne et la rédaction de quelques nouvelles – il y a notamment 2 ATs qui me font de l’oeil : Loups-garous chez Nutty Sheep et Le mythe de Cthulhu chez Horrifique.

Bref, avril sera un mois dédié à l’écriture ! 🙂

Et vous, participez-vous au Camp NaNo ? Quel est votre objectif ?

Bilan du Camp NaNo

CNW_ParticipantEt voilà, le Camp NaNo de juillet s’est achevé ! Voici donc le bilan habituel 😉

Tout d’abord, parlons cabine ! 🙂 Cette année, j’étais dans une cabine emplie de grenouilles fort sympathiques. L’ambiance était vraiment super, il y a eu une forte émulation mais pas que, il y a eu aussi des discussions sur tout et sur rien, bref, c’était vraiment très chouette et j’espère retrouver mes camarades de cabine lors des prochains Camp ! ❤

Quid du côté de l’écriture ? J’avais placé la barre chiffrée au minimum, c’est-à-dire 10 000 mots. Je boucle le Camp avec 7285 mots au compteur, soit à peu près au même niveau que lors du Camp d’avril. Caramba, encore raté ? Eh bien non, après tout la plupart de mes objectifs consistaient à corriger, ceci explique donc cela 😉 Car concernant les objectifs de fond, ça a plutôt avancé ! Jugez plutôt :

En fait, je n’ai fait que des corrections : 2 nouvelles pour Animaux fabuleux et 1 pour Bal masqué. Un texte avait juste besoin d’un léger lissage,un autre m’a demandé plus de travail et le dernier (pour Bal masqué) a carrément frôlé la réécriture puisque j’ai complètement changé la fin et ai prolongé le texte de plusieurs pages ! Par contre, le manque d’inspiration et de temps ont fait que j’ai laissé tomber Pulp.

  • avancer (et peut-être même boucler) les corrections pour Bibliomancienne ainsi que pour LSDC

Là, j’ai vu trop gros : quand je me suis enfin lancée dans cette fameuse troisième vague de corrections de Bibliomancienne, sachant qu’il s’agit de grosses corrections, je me suis vite aperçue que chaque page me demandait 1 à 4h de travail. De fait, au terme du Camp, je n’aurai corrigé que le chapitre 6 et bien entamé le 3

Interlude

Les dés de jeu de rôle, nouveaux outils de l'auteur (Photo cocozi CC (Source))
Les dés de jeu de rôle, nouveaux outils de l’auteur (Photo CC (Source))

Astuce d’écriture, si jamais ça vous intéresse 😉 Je me suis aperçue que corriger linéairement avait pour défaut que les premiers chapitres (quand on est encore tout frais et tout enthousiaste) étaient hyper léchés, mais qu’à la fin ça se gâtait complètement (parce qu’on est crevé et qu’on a qu’une hâte : terminer enfin le boulot !). Du coup, j’ai décidé de les corriger dans le désordre, et pour ce faire, j’ai trouvé un autre emploi à mes dés de jeu de rôles. Le roman comportant 20 chapitres, j’ai pris un dé 20 et hop ! Le dé m’indique à quel chapitre je m’attaque.

Fin de l’interlude.

Mais même si ces corrections représentent un gros travail, je suis contente de voir petit à petit l’histoire s’embellir ! 🙂 LSDC viendra ensuite, bien évidemment. Et puis après… eh bien j’ai déjà le roman suivant qui trépigne pour que je m’y attaque mais finir les corrections de ceux déjà rédigés est ma priorité !

  • rédiger des fanfics

Autant dire que là, mes fanfics vont devoir encore attendre un peu – je n’ai pas écrit un mot les concernant durant le Camp ! Mais je n’y renonce pas, j’y tiens, à mes fanfics ! 🙂

Et vous, avez-vous participé au Camp de juillet ? Quel est votre bilan ?

En juillet, c’est Camp NaNo !

CNW_ParticipantRevoilà le Camp NaNo, version juillettiste cette fois ! 🙂 Et le programme s’annonce chargé, pour ma part. Car, bien que j’ai fixé la barre à 10 000 mots seulement, je prévois d’avancer (et peut-être même boucler) les corrections pour Bibliomancienne ainsi que pour LSDC ; de rédiger et/ou corriger des nouvelles pour les ATs Bal masqué (éd. du Chat Noir), Pulp (éd. Ad Astra) et Animaux fabuleux (éd. Sombres Rets) ; de rédiger des fanfics. Soit pas mal de boulot en perspective !

Comme d’habitude, vous pourrez suivre mes avancées sur mon profil – encore que s’agissant en grande partie de corrections, m’est avis que le compteur progressera lentement.

Non seulement la motivation est là, mais je serai aussi bien entourée dans ma cabine qui est remplie de grenouilles ultra motivées et motivantes de Cocyclics ! (les discussions ont déjà bien démarré et ça promet pour la suite ! ^^)

Et vous, participez-vous au Camp NaNo ? Quels sont vos objectifs ?

Bon Camp, et à vos plumes ! 🙂