Quand j’étais Jane Eyre, Sheila Kohler

Quatrième de couverture Dans le calme et la pénombre, au chevet de son père qui vient de se faire opérer des yeux, Charlotte Brontë écrit, se remémore sa vie, la transfigure. Elle devient Jane Eyre dans la rage et la fièvre, et prend toutes les revanches : sur ce père, pasteur rigide, désormais à saLire la suite « Quand j’étais Jane Eyre, Sheila Kohler »

[Le mardi c’est permis !] Les Filles du docteur March

J’avais programmé cet article avant l’annonce des fermetures des commerces, services publics non essentiels et la quasi-mise à l’arrêt du pays suite à la pandémie de coronavirus. Cela me fait une impression étrange, de chroniquer un film aussi pétillant en des temps aussi anxiogènes. Pour tout vous dire, j’ai même hésité à en laisser laLire la suite « [Le mardi c’est permis !] Les Filles du docteur March »

Le bal des ombres, Joseph O’Connor

Quatrième de couverture 1878, Londres. Trois personnages gravitent autour du théâtre du Lyceum : Ellen Terry, la Sarah Bernhardt anglaise ; Henry Irving, célèbre tragédien shakespearien ; et Bram Stoker, futur auteur de Dracula. Loin d’une légende dorée, la destinée de Stoker se révèle chaotique. Dans ce livre inventif, Joseph O’Connor utilise toutes les ressourcesLire la suite « Le bal des ombres, Joseph O’Connor »

Jane Eyre, Charlotte Brontë

Quatrième de couverture Le vent dans les landes désolées a creusé l’âme des soeurs Brontë. Seules, elles se sont inventé une compagnie, célibataires, elles ont rêvé l’amour. Publié en même temps que le livre de sa soeur Emily, Les Hauts de Hurle-Vent, le roman de Charlotte Brontë connut d’emblée un immense succès. Une jeune gouvernanteLire la suite « Jane Eyre, Charlotte Brontë »

[Le mardi c’est permis !] Les quatre filles du docteur March

Les quatre filles du docteur March de Louisa May Alcott fait partie des romans de mon enfance qui m’ont marquée et que j’ai lu et relu tellement souvent que j’en ai perdu le compte. Ce classique de la littérature américaine fut maintes fois adapté à l’écran, le grand comme le petit. Et c’est de laLire la suite « [Le mardi c’est permis !] Les quatre filles du docteur March »