Bonne année 2019 ! :)

Photo CC0 par Eli DeFaria via Unsplash

Une année se termine, une autre commence, comme on referme un bon livre pour en ouvrir un autre aussitôt. J’espère que votre année 2018 fut heureuse et je vous souhaite une belle année 2019, créative et joyeuse ! 🙂

Comme chaque année, j’en profite pour partager un petit bilan de mes lectures et de mes projets d’écriture.

Lecture

En 2018, je m’étais fixé les objectifs suivants :

Pour 2018, l’objectif va être simple : baisser ma PAL ! Cela fait des années qu’elle possède de belles proportions et il est temps que je m’en occupe, au lieu d’emprunter encore et encore des livres (en même temps, je travaille dans une bibliothèque, c’est sûr qu’il est difficile de résister quand les collections vous passe entre les mains régulièrement ^^ »). Je rempilerai pour le challenge Summer Star Wars et, m’étant réinscrite pour le challenge À la recherche de Faerie, je vais essayer de faire mieux cette fois-ci.

Sans surprise, ma PAL n’aura guère diminué cette année – elle a même augmenté un peu, suite à une paire de descentes en librairie ^^ ». Ma LAL, par contre, a baissé grâce à mes nombreux emprunts à la bibliothèque, ça compense donc un peu. Côté challenges de lecture, j’ai participé comme d’habitude à Summer Star Wars mais avec un seul billet au lieu des trois au moins que j’avais en tête, la faute à une connexion Internet des plus récalcitrantes. En revanche – et la connexion n’y est pour rien – À la recherche de Faerie est complètement passée à la trappe ! :-s

J’ai également entamé un challenge Goodreads après m’y être créé un compte. Sur les 100 lectures que je m’étais fixé, je boucle l’année avec 93 au compteur, soit un résultat plus qu’honorable.

Pour 2019, je vais faire simple en terme d’objectifs : le traditionnel et estival challenge Summer Star Wars, un nouveau challenge de 100 lectures sur Goodreads et, au passage, baisser ma fameuse PAL d’au moins 10 livres !

Écriture

L’année dernière, mes objectifs en terme d’écriture étaient les suivants :

Pour 2018, mes objectifs seront, sans surprise, de boucler les corrections de Bibliomancienne et de LSDC, ainsi que de finaliser mon projet de recueil de nouvelles. S’y ajouteront le bouclage du roman-surprise (dont le nom de code est TCDF) et, très probablement, la rédaction d’une novella qui, bien qu’indépendante, prendra place dans le même univers que Bibliomancienne.

Vous connaissez la rengaine. Comme d’habitude, je suis en retard, en retard, j’ai rendez-vous quelque part… Ai-je rempli ces objectifs ? La réponse est donc non. La faute à deux choses. La première, c’est un gros projet personnel (et un chouette ! :)) dont la concrétisation a phagocyté une bonne partie de mon année 2018, me réclamant beaucoup de temps et d’énergie, m’occasionnant aussi du stress, faisant ainsi passer l’écriture à l’arrière-plan. La seconde, plus récurrente, est un problème de procrastination (et non pas d’organisation, puisque je suis quelqu’un d’organisé par nature). Je mène deux boulots de front : celui de bibliothécaire et celui d’auteure. Or, quand j’ai terminé ma journée de bibliothécaire, surtout quand elle me bouffe une partie de la soirée ou de mes weekends, j’ai envie de souffler, pas d’enfiler ma casquette d’auteure, même si ça ne m’empêche pas de réfléchir à mes intrigues n’importe quand et même si j’adore ça, écrire. Écrire reste un travail (ce n’est pas mes collègues écrivains qui me contrediront, alors qu’on a tant de peine à faire reconnaître ce métier comme un métier, justement !). Écrire nécessite du temps et de l’énergie et je ne maîtrise pas encore très bien l’articulation entre mes deux métiers à ce niveau. Sans parler de la vie familiale et sociale, que je me refuse à sacrifier – heureusement, j’ai la chance d’avoir un mari très compréhensif quand j’ai besoin d’être dans ma bulle pour écrire. Tout cela fait donc que mes projets avancent peu, depuis que je suis passée du format nouvelle au format roman. Et ça me frustre d’autant plus que je fourmille d’idées. Si vous saviez le nombre de projets de romans, novellas et nouvelles que j’ai dans mes carnets…

Or, je peux travailler sur ces derniers points. J’ai tâtonné, testé différents outils (me fixer des deadlines personnelles, un journal d’écriture, etc) sans succès. Depuis quelques mois, j’utilise le Bullet Journal et j’ai récemment pris en main la méthode GTD (Getting Things Done), vue chez Lionel Davoust et que Dominique Lémuri expérimente également. Il est encore trop tôt pour savoir si ces deux outils couplés portent leurs fruits mais j’ai bon espoir qu’ils me permettront d’avancer plus efficacement.

Malgré tout, l’année 2018 ne fut pas si improductive que cela. D’une part, côté Bibliomancienne, même si les corrections sur le papier ont avancé à la vitesse d’un escargot, mentalement, ça a beaucoup turbiné. J’ai désormais une vision très claire de l’ensemble de la trilogie (oui, il y aura trois tomes ! ^^) et je suis super contente de la direction que prend ce projet qui m’enthousiasme depuis le début. Normalement, le bébé (c’est-à-dire le tome 1) devrait être soumis aux éditeurs en début d’année. Je croise les doigts très fort pour qu’il trouve preneur ! 🙂 (à ce propos, LPC cherche encore preneur. Mis à part les refus-type, je n’ai pas reçu de refus décourageants donc je ne décroise pas les doigts ! ^^).

D’autre part, j’ai participé à trois appels à textes et ai été retenue pour l’un d’entre eux mais il est encore trop tôt pour en dire plus. L’autre bel accomplissement de 2018, c’est l’acceptation par les éditions Alter Real de ma nouvelle Tyger, Tyger qui paraîtra au format numérique pas plus tard que demain ! 🙂

Pour 2019, les objectifs d’écriture seront donc simples : boucler ces satanées corrections (Bibliomancienne et LSDC), boucler TCDF (ce coquin de roman qui réclame de l’architecture alors que je suis une jardinière !) et boucler ce fameux projet de recueil de nouvelles qui traîne depuis trop longtemps. Quant aux éventuels projets supplémentaires, je préfère ne pas m’avancer si tôt. On verra au fil de l’année ! 😉

Et vous, avez-vous réalisé vos objectifs prévus pour 2018 ? Quels sont ceux que vous vous fixez pour 2019 ?

Très bonne année à toutes et tous ! 🙂

Publicités

[Le mardi c’est permis !] Challenge Séries : bilan 2017

En 2017, je me suis essayée pour la première fois au challenge Séries. Le principe ? Regarder un certain nombre de séries télévisées, toutes saisons confondues, sur une année (pour les règles précises, je vous invite à jeter un oeil par ici).

Je n’ai pas réussi ce challenge et je ne pense pas réitérer l’expérience cette année, mais cette première participation m’a cependant permis de découvrir quelques pépites tout en me mettant un peu à jour sur d’autres séries que je voulais voir depuis un moment. C’est donc une bonne expérience que, je pense, je renouvellerai à l’occasion ! 🙂

Voici donc mon bilan pour le challenge Séries 2017 !

The OA

Prairie réapparaît après 7 ans de disparition. Et, miracle, elle n’est plus aveugle ! Mais elle refuse de raconter ce qui lui est arrivé. Sauf à cinq personnes, quatre adolescents et une professeur.
Située au carrefour de différents genres, se plaisant à brouiller les pistes comme les cartes et les codes, The OA aura été LE coup de coeur 2017 pour moi côté série (avec Dirk Gently). Sa première saison avait d’ailleurs fait l’objet d’un billet sur le blog. La seconde saison a entamé son tournage ce mois-ci, inutile de dire que j’ai hâte de la découvrir ! 🙂

Travelers : Les Voyageurs du temps

Cinq personnes remontent le temps, d’un futur lointain et misérable à notre trépidant XXIe siècle. Mais seule leur conscience effectue le voyage et est transférée dans le corps d’une personne peu de temps avant que celle-ci ne décède.
Voilà le pitch de cette série passée plus ou moins inaperçue. J’ai avalé sa première saison en 2017, visionné sa seconde il y a peu et j’ai apprécié cette façon originale de traiter le voyage dans le temps. J’ai d’ailleurs chroniqué la première saison sur Futurs Présents, si vous souhaitez en savoir plus.

3%

Dans un futur plus ou moins proche. Seuls 3% de la population bénéficient d’une bonne qualité de vie (confort de vie, soins médicaux, technologie de pointe), sur une île artificielle. Le reste survit dans un gigantesque bidonville. Mais, chaque année, les jeunes ayant fêté leur 20 ans peuvent prétendre au Processus de sélection. Seulement 3% d’entre eux parviendront à en franchir toutes les épreuves et obtiendront le précieux ticket d’entrée sur l’île.
Là encore, j’ai chroniqué la première saison sur Futurs présents. Même si j’ai trouvé que cette dystopie brésilienne traitait d’un sujet plutôt convenu, sa façon d’aborder le sujet est rafraîchissante et son casting la hisse aussi vers le haut. Bref, je serai curieuse de connaître la suite !

Crazyhead

Amy souffre d’un trouble psychiatrique : elle voit certaines personnes comme des êtres démoniaques. Sa rencontre avec Raquel va complètement chambouler sa vie. Car Raquel possède le même « pouvoir » qu’elle et elle, elle sait de quoi il s’agit. Auto-proclamée chasseuse de démons, Raquel entraîne Amy dans une série d’aventures aussi dangereuses qu’ébouriffantes.
Mélange de Buffy contre les vampires et Misfits, Crazyhead m’a plu par ses personnages féminins hauts en couleur mais m’a perdue par ses dialogues vulgaires et parfois même au ras des pâquerettes. La série n’aura malheureusement pas d’autres saisons mais si vous êtes nostalgique de Buffy, elle peut valoir le coup d’oeil sans pour autant se hisser à la finesse des dialogues de celle-ci.

Freaks and Geeks

Année scolaire 1980-1981. Lindsey entame sa dernière année de lycée tandis que son frère Sam intègre la première année (équivalent de la 3e en France, aux États-Unis, le lycée dure 4 ans). Lindsey s’intègre au groupe des Freaks, des rebelles que l’on peut aussi qualifier plus ou moins de losers, tandis que Sam appartient au clan des Geeks, ces fans de SF et de technologie nuls en sport. Une année où chacun va évoluer.
J’avais depuis longtemps envie de découvrir cette série et le challenge m’en a donné l’occasion ! Elle n’a malheureusement qu’une seule saison mais elle vaut vraiment le coup d’oeil. C’est, je pense, l’une des meilleures séries à traiter des années lycées. Les personnages sont tous justes, les situations sentent le vécu et, cerise sur le gâteau, c’est un des rares (très rares) cas où les acteurs ont quasi le même âge que les personnages qu’ils interprètent. Le casting est d’ailleurs une petite merveille, puisqu’il est composé d’une brochette de jeunes acteurs qui faisaient alors leurs premiers pas devant la caméra et ont, depuis, fait bien du chemin ! On aura ainsi le plaisir de découvrir les bouilles juvéniles de James Franco, Linda Cardellini, Jason Segel et même, dans une courte apparition, Shia Labeouf ! Ajoutez à tout cela de la bonne musique, la nostalgie 80s et vous aurez une série qui réalise un sans-faute !

Dirk Gently, détective holistique

Une scène de crime inexplicable, une jeune fille disparue, un chien en vadrouille, un chat que tout le monde cherche. Todd, dont la vie était bien morne jusque là, se retrouve embrigadé dans une enquête complètement barrée à la suite de Dirk Gently, détective holistique.
Mon second coup de coeur de l’année 2017 ! 🙂 J’ai adoré cette série aussi loufoque que vitaminée, qui manie le suspense et le sens du WTF? avec célérité ! J’avais d’ailleurs réalisé un billet sur la saison 1. Quant à la saison 2, je l’ai dévorée récemment et elle aura droit elle aussi à son petit billet sur le blog ! 🙂

Doctor Who Firefly

(Switch/Rewatch)
J’ai entamé le challenge en comptant visionner l’intégralité de Doctor Who (nouvelle version, s’entend, sinon ç’aurait été un très, très gros morceau ! ^^ »). Mais comme je partais du milieu de la saison 1, que ce n’était pas la seule série très en retard que j’avais dans ma liste et que, de surcroît, je me suis piquée d’un énième revisionnage de Firefly, j’ai fini par profité de l’option Switch/Rewatch pour remplacer Doctor Who par Firefly (les règles stipulent qu’on peut le faire une seule fois). Mon rattrapage de Doctor Who est donc remis à plus tard, car oui, je compte bien tout visionner, j’adore cette série SF so british !
Quant à Firefly, inutile de vous expliquer pourquoi j’ai eu envie de replonger (avec délices) dans cette série, je l’avais déjà fait dans ce long article 😉

Ascension

En 1963, un vaisseau spatial intergénérationnel est secrètement lancé. Le but ? Un voyage de 100 ans vers une planète destinée à être colonisée. 50 ans après le départ, alors que le vaisseau Ascension approche le point de non-retour, un meurtre est commis à bord. Au fil de l’enquête, l’ensemble de la micro-société qui vit à bord du vaisseau va s’interroger sur le but véritable de l’expédition.
Mini-série de 6 épisodes seulement, Ascension vaut le coup d’oeil. Mariant la SF à l’esthétique 60s, Ascension propose plus qu’une banale enquête policière. Elle passe à la loupe les contraintes qu’impliquent une société vivant dans un espace clos et à dimensions réduites, l’impact que cela peut avoir sur les relations humaines, tout en évoquant une population qui n’a pas connu les différentes évolutions de l’Histoire, étant coupée de la Terre. Elle interroge aussi sur la conquête spatiale. Cerise sur le gâteau, on retrouve l’actrice Tricia Helfer (alias Numéro 6 dans Battlestar Galactica). La série n’ayant jamais connu de suite, la fin reste ouverte mais, pour ma part, je ne l’ai pas trouvé si frustrante que ça. Les possibilités qu’offrent cette fin en appellent en effet à l’imagination sans pour autant priver les spectateurs du bouclage de certains arcs narratifs. En bref, Ascension possède certains défauts qui l’éloignent du statut de série SF culte mais dispose de quelques qualités qui méritent qu’on y jette un oeil curieux. En tout cas, je m’y suis laissée prendre 🙂

Angel

Grande fan de Buffy contre les vampires, je n’avais jusqu’alors jamais regardé la totalité de son spin-off, Angel. Et pour cause, je n’ai jamais été très fan du personnage (#TeamSpike). J’avais bien visionné par curiosité les premiers épisodes mais rapidement décroché. J’ai voulu profiter du challenge pour me mettre à jour car, après tout, les deux séries se sont offert quelques épisodes cross-over et je voulais les voir. Par ailleurs, on m’avait promis le retour de mon vampire préféré.
À la fin de l’année 2017, j’en étais arrivée à l’épisode 7 de la saison 3 et je pense que je vais arrêter là les frais. Je n’accroche toujours pas. Certes, certains épisodes m’ont bien plu (notamment ceux se déroulant à Pylea). Des personnages se sont attirés ma sympathie (Doyle, Fred, Lorne), Cordelia poursuit l’évolution qu’elle avait amorcé dans la série-mère et Wesley bénéficie lui aussi d’une progression personnelle appréciable. Mais… Angel reste Angel. Spike reste aux abonnés absents (à part de brèves apparitions dans la saison 1). Et pour couronner le tout, la série est sombre. J’avais lu qu’elle s’approchait du ton des films noirs et je confirme que ce genre n’est pas du tout ma tasse de thé. De plus, l’humour de Buffy me manquait. La finesse avec laquelle la série-mère traitait de sujets universels me manquait – Angel recourant parfois, trop souvent, aux gros sabots pour les thèmes abordés. Bref, une déception mais je m’y attendais.

The Librarians : Flynn Carson et les nouveaux aventuriers

Ai-je besoin de vous présenter à nouveau cette fort sympathique série qui met en scène des bibliothécaires oeuvrant pour sauvegarder livres et objets magiques de mauvaises mains ? Le challenge Séries m’a permis d’en visionner les première et deuxième saisons, mais j’avais déjà l’intention de visionner cette série depuis les téléfilms. Le challenge n’a donc qu’été un prétexte pour me lancer 🙂 La saison 3 est en cours de visionnage, la 4 de diffusion (gasp, j’ai du retard), inutile de vous préciser que pour chacune, vous aurez un billet sur ce blog 😉

The Crown

Cette série s’attache à nous présenter la vie de la reine Elizabeth II, de son mariage à nos jours. Bien entendu, le reste de la famille royale n’est pas en reste. Servie par un casting impeccable et une reconstitution historique certes romancées, The Crown aurait même plu à la famille royale elle-même ! Recommandée par un collègue, j’ai rapidement été séduite par cette série historique, malgré son rythme lent. J’apprécie aussi le fait que tous les personnages articulent impeccablement, ainsi je n’ai même pas besoin de suivre les sous-titres anglais. Je trouve aussi que The Crown dévoile de manière intéressante de nombreux aspects de la vie de la reine, que ce soit en terme de devoirs ou de vie intime, nous présentant ainsi les coulisses de cette monarchie qui fascine encore nombre de gens aujourd’hui. Que les faits soient parfois romancés ne retire rien à l’intérêt de cette série, que je recommande plutôt aux amateurs du genre.

Odysseus

Dix ans après son départ pour Troie, Ithaque vit dans l’attente du retour hypothétique d’Ulysse. Penelope l’attend avec fidélité, résistant tant bien que mal aux différents prétendants au trône qui cherchent à prendre le pouvoir, jugeant le roi disparu irrévocablement. Quant à Télémaque, devenu un homme, il peine à s’affirmer, entre une mère étouffante et des hommes qui le considèrent encore comme un gamin car inexpérimenté au combat réel.
Inspiré du célèbre mythe, Odysseus s’attache à décrire le quotidien de la famille d’Ulysse en son absence puis les conséquences de son retour. Co-production européenne (France, Italie et Portugal), la série a souffert d’un manque de budget criant par des décors plutôt spartiates. Pour ma part, vu le sujet, j’ai trouvé que ça s’y prêtait plutôt bien. Je suis à la moitié de l’unique saison que comporte cette série. Le rythme est inégal mais je suis ravie que ce classique grec ait enfin servi de support pour une série télévisée. L’ambiance tendue qui règne à Ithaque durant l’absence d’Ulysse est fort bien rendue et le retour de celui-ci, après une absence aussi longue, est elle aussi bien traitée. Car Ulysse, après la guerre puis sa longue odyssée, doit faire face avec le poids de ses souvenirs tout comme celui des années perdues auprès des siens. Bref, j’accroche plutôt bien !

Et vous, avez-vous participé au challenge ? Quelles séries regardez-vous en ce moment ?

Bonne année 2018 ! :)

L’année 2017 vient de s’achever. C’est une toute nouvelle année qui démarre à présent, tel un livre aux pages encore vierges qui n’attendent que d’être recouvertes d’encre, remplies de nouvelles histoires. Des histoires que je vous souhaite enchanteresses et emplies de joies ! 🙂

Comme chaque année, c’est l’occasion pour moi de vous partager un petit bilan de l’année passée, en termes de lecture et d’écriture, et de présenter mes objectifs pour l’année à venir. Ai-je rempli ceux que je m’étais fixés pour 2017 ?

Lectures

Côté lecture, poursuivre le challenge À la recherche de Faerie, qui court jusqu’en mars. Ce qui tombe bien, car après mon dernier coup de coeur, j’ai envie de poursuivre d’autres lectures en terres féeriques. Je réitèrerai les challenges Summer Star Wars et Attention à la pleine lune. Et c’est déjà bien assez ! 😉

Bien que j’ai levé le pied sur les challenges de lecture, le bilan reste mitigé. Il faut dire que j’ai trouvé que mon rythme de lecture s’était plutôt ralenti, ces derniers temps. Je n’ai donc pas réussi le challenge À la recherche de Faerie (il faut dire que j’avais placé la barre haut en m’inscrivant dans la catégorie Ondine ^^ »). Je n’ai pas non plus réitéré le challenge Attention à la pleine lune, pour la simple raison que celui-ci n’a pas été reconduit cette année. En revanche, j’ai réussi le challenge Summer Star Wars (qui m’a permis, par la même occasion, de réussir le challenge Pavé de l’été ;)).

Pour 2018, l’objectif va être simple : baisser ma PAL ! Cela fait des années qu’elle possède de belles proportions et il est temps que je m’en occupe, au lieu d’emprunter encore et encore des livres (en même temps, je travaille dans une bibliothèque, c’est sûr qu’il est difficile de résister quand les collections vous passe entre les mains régulièrement ^^ »). Je rempilerai pour le challenge Summer Star Wars et, m’étant réinscrite pour le challenge À la recherche de Faerie, je vais essayer de faire mieux cette fois-ci.

Écriture

Côté écriture, ce sera chargé mais j’ai vraiment envie d’avancer : corriger BibliomancienneLSDC et Le Château. Terminer le 1er jet de LPS et le fameux recueil de nouvelles dont je vous parle depuis un bon moment, déjà. Voilà mes priorités. Et, si je tiens bien mon planning, je pourrai entamer un nouveau projet lors du NaNoWriMo 2017 😉

Ai-je vu plus gros que mes capacités lorsque je m’étais fixé ces objectifs en début d’année ? Je pense que oui ! Mais je n’avais pas prévu non plus quelques obstacles ^^ » Le bilan est cependant très positif ! Voyons un peu…

J’ai non seulement terminé le 1er jet de LPS (rebaptisé depuis LPC), j’en ai aussi bouclé les corrections (assez facilement, à mon grand étonnement) et le bébé est désormais parti tenter sa chance auprès de maisons d’éditions. Pour le moment, sur 7 envois réalisés, je n’ai reçu qu’une seule réponse : un refus détaillé et très encourageant qui m’a bien boostée ! 🙂 Les corrections du Château sont elles aussi bouclées, une nouvelle fois un grand merci à Hatsh pour sa bêta-lecture ! Le Château qui ne va pas tarder non plus à partir en quête d’un éditeur, mais comme il s’agit d’une novella, le nombre de destinataires sera assez restreint.

Quid de Bibliomancienne, de LSDC et du recueil de nouvelles ? J’ai rencontré de grosses difficultés avec le premier. J’avais beau corriger, lisser, peaufiner, je trouvais toujours que quelque chose clochait. Ce n’est qu’en octobre que j’ai fini par mettre le doigt sur le problème, en sortant du visionnage de Blade Runner 2049 (il n’y a pourtant aucun rapport entre les deux histoires mais peu importe, outre que j’ai adoré le film, je suis aussi sortie de la séance en poussant un Eurêka ! car j’avais enfin compris le souci de mon roman). Je me suis donc repenchée sur mon ouvrage, armée de cette révélation. Inutile de dire qu’avec tout ça, LSDC et le recueil de nouvelles n’ont pas beaucoup progressé. Par ailleurs, je me suis retrouvée avec un roman-surprise dont j’ai entamé le 1er jet lors du NaNo. ^^ »

Je ne pensais pas participer à des ATs mais j’en ai tout de même tenté certains, avec des textes que j’avais en stock et que j’ai revus pour l’occasion. J’ai également envoyé des nouvelles aux éditions Walrus, dans le cadre de leur Labo, et participé une nouvelle fois aux 24h de la nouvelle. J’ai donc terminé l’année 2017 avec deux nouvelles publications : La Belle et la bête dans l’anthologie Nutty Wolves des éditions Nutty Sheep (formats papier et numérique) et Crabes au Labo des éditions Walrus. Je me suis également créé un compte Wattpad même si, pour le moment, je n’y ai pas publié beaucoup de contenu.

Serai-je plus raisonnable pour 2018 ? Eh bien… la réponse est non ! ^^ Je fourmille d’idées, je suis très motivée et je compte bien plancher toute l’année sur l’écriture ! Pour 2018, mes objectifs seront, sans surprise, de boucler les corrections de Bibliomancienne et de LSDC, ainsi que de finaliser mon projet de recueil de nouvelles. S’y ajouteront le bouclage du roman-surprise (dont le nom de code est TCDF) et, très probablement, la rédaction d’une novella qui, bien qu’indépendante, prendra place dans le même univers que Bibliomancienne.

Et vous, quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ?

Je vous souhaite à toutes et tous une très belle année 2018 ! 🙂

Bonne année 2017 ! :)

patronus_vu_sur_improbablesAvant de tirer le bilan annuel et de fixer les objectifs lecture et écriture de cette année encore toute nouvelle-née, je vous souhaite à toutes et à tous, lecteurs de ce blog – ou d’ailleurs – une très belle année 2017 ! Qu’elle vous soit douce, emplie de joie et d’amour, et surtout riche en belles lectures 🙂

À présent que 2016 est derrière nous, il est temps de faire le bilan de cette année quant aux objectifs que je m’étais fixés :

Côté lecture, je vais cette fois me contenter de trois challenges : les deux de Mort-Sûre (que je retente, histoire de les réussir, cette fois ;)) et Summer Star Wars s’il est reconduit cet été. Diminuer ma PAL fait toujours partie de l’objectif secondaire, évidemment !

Je me suis plus ou moins tenue à ces objectifs. Je n’ai pas réussi les challenges de Mort-Sûre mais j’ai fait mieux que l’année précédente, donc à mes yeux, cela note un progrès ! J’ai, en revanche, participé davantage au challenge Summer Star Wars de Lhisbei (du coup, l’été m’est vraiment synonyme de space et de planet opera, à présent :)) Comme je ne suis pas raisonnable – mais le suis-je, quand on parle de lecture ? – je me suis également inscrite au challenge À la recherche de Faerie et Halloween. Ce dernier est validé, mais le premier courant jusque mars, il est trop tôt pour en faire le bilan. Concernant le challenge Mort-Sûre, je pense que je vais retenter Attention à la pleine lune ! (because les garous ;)) mais que je vais arrêter pour Je suis éclectique. Certes, je lis de tout, mais je trouvais que cela me laissais moins le choix dans mes lectures (si je puis dire). Et j’aime suivre mes envies, selon mon humeur ou mes besoins du moment, plutôt que de devoir choisir un genre parce que j’en ai déjà bouclé un autre dans le challenge.

Côté écriture, corrections, corrections et corrections ! C’est, à mes yeux, l’étape obligatoire avant de pouvoir m’attaquer aux autres projets de romans qui trépignent tant et plus pour que je me penche enfin sur eux. Je laisse donc (temporairement) de côté le projet de recueil pour me consacrer pleinement aux corrections de Bibliomancienne et LSDC. En novembre, je referai un NaNo pour rédiger un 1er jet (mais je ne sais pas encore sur lequel de mes projets je me pencherai, je me déciderai le moment venu ! ;))

*ahem* c’est là que le bât blesse. Seuls 2 chapitres de Bibliomancienne ont été corrigés (sur 20). Autant dire que j’ai peu avancé et que LSDC attend toujours son tour… J’ai du abandonner le NaNo en cours de route, malgré un projet qui m’enthousiasme beaucoup, en raison d’une fin d’année très chargée tant dans ma vie pro que perso. Et – faible que je suis – je n’ai pas résisté à l’appel d’ATs aux sujets alléchants ! Je me suis ainsi retrouvée à rédiger 4 nouvelles et à en corriger 2. Sur les 6 envoyées, 1 a été sélectionnée et publiée dans le n°13 de la revue Espace(s) et 1 reste en attente de réponse.

Autant dire que, côté écriture, le bilan est donc assez mitigé. Mais, le côté positif, c’est que j’ai pu trouver de nouveaux outils (que ce soit pour écrire/corriger/m’organiser – je pense d’ailleurs qu’après les avoir pratiqués, je ferai une série de billets sur le sujet), que les idées abondent, que je suis plus motivée que jamais, bref : pour 2017, je suis rechargée à bloc ! 🙂

Quels sont mes objectifs pour 2017 ?

Côté lecture, poursuivre le challenge À la recherche de Faerie, qui court jusqu’en mars. Ce qui tombe bien, car après mon dernier coup de coeur, j’ai envie de poursuivre d’autres lectures en terres féeriques. Je réitèrerai les challenges Summer Star Wars et Attention à la pleine lune. Et c’est déjà bien assez ! 😉

Côté écriture, ce sera chargé mais j’ai vraiment envie d’avancer : corriger Bibliomancienne, LSDC et Le Château. Terminer le 1er jet de LPS et le fameux recueil de nouvelles dont je vous parle depuis un bon moment, déjà. Voilà mes priorités. Et, si je tiens bien mon planning, je pourrai entamer un nouveau projet lors du NaNoWriMo 2017 😉

Et vous, quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ?

Bonne année à toutes et à tous ! 🙂

Au revoir 2015, bonjour 2016 !

Source
Source

L’année 2015 se termine et je dois avouer que, comme beaucoup de monde, je ne suis pas fâchée de lui dire au revoir. Sur un plan international, inutile de rappeler les actualités sanglantes qui ont endeuillé bien des familles, ici comme ailleurs. Sur le plan personnel, ce ne fut pas non plus une année de tout repos. Il y a eu des hauts, mais aussi des bas, et surtout je n’ai rien écrit, ou presque. Faute d’énergie.

Mais 2015 se termine, et accueillons 2016 à grands bras ouverts, en souhaitant qu’elle apporte davantage de paix et d’amour que l’année précédente. De sérénité. Car le monde en a vraiment besoin.

Alors, avant de tirer le bilan lecture et écriture de l’année passée puis de lister mes objectifs de celle qui démarre tout juste, je vous souhaite, à vous qui lisez ce blog comme à ceux qui ne le lisent pas, une année sereine, une année heureuse, une année merveilleuse. ❤

Bilan Lecture 2015

Participer aux challenges Retour vers le futur et Winter Mythic Fiction ; poursuivre les challenges Francofou et SFFF au féminin ; rempiler pour les challenges Attention à la pleine lune et Je suis éclectique. Avec tous ces challenges, j’espère remplir mon objectif lecture secondaire, qui est de faire baisser drastiquement ma PAL.

=> Objectifs presque réussis ! 🙂 Car hormis les deux challenges de Mort-Sûre, j’ai réussi tous les challenges auxquels je participais et j’ai même rempilé au Summer Star Wars ! 🙂 Concernant Je suis éclectique, je terminé avec 13 romans lus (et chroniqués) sur les 21 demandés, quant à Attention à la pleine lune, je n’ai pu caser autant de lectures garouesques que je le souhaitais et me contente d’une seule chronique (sur 8… mais c’est toujours mieux que le 0 de l’année 2014 ! ^^ »)

Quant à la PAL, elle a certes diminué mais conserve une taille assez impressionnante ^^ »

Bilan Écriture 2015

Là, je prévois gros ! 😉 Outre boucler le 1er jet de Bibliomancienne puis enchaîner sur les corrections, je compte enfin boucler le recueil et me lancer dans un autre roman (probablement durant le NaNo). Et, bien sûr, me repencher sur LSDC ! Si un AT m’inspire, y participer mais je ne mets pas de pression là-dessus compte tenu des gros projets qui m’accapareront tout au long de l’année. Je rédigerai peut-être quelques nouvelles, hors recueil, pour achever quelques uns des textes démarrés durant l’année mais laissés inachevés faute de temps, d’énergie et d’inspiration, mais là encore, ça sera du bonus et non un réel objectif. Je pense aussi travailler sur Le Château en fonction des retours de ma bêta-lectrice.

=> Inutile de faire dans le détail, puisque je n’ai guère avancé (bon, si, d’accord, j’ai fait les corrections préliminaires de Bibliomancienne, ce qui est toujours mieux que rien ! ^^). J’ai cependant écrit un petit texte inédit dans le cadre d’un nouveau projet artistique mené par Maria Dos Reis, en cette fin d’année – et qui marque, pour moi, le retour à l’écriture. Je vous en parlerai plus en détail courant janvier, le projet se concrétisant à cette période ! 😉

Quid de mes objectifs pour 2016 ?

Côté lecture, je vais cette fois me contenter de trois challenges : les deux de Mort-Sûre (que je retente, histoire de les réussir, cette fois ;)) et Summer Star Wars s’il est reconduit cet été. Diminuer ma PAL fait toujours partie de l’objectif secondaire, évidemment !

Côté écriture, corrections, corrections et corrections ! C’est, à mes yeux, l’étape obligatoire avant de pouvoir m’attaquer aux autres projets de romans qui trépignent tant et plus pour que je me penche enfin sur eux. Je laisse donc (temporairement) de côté le projet de recueil pour me consacrer pleinement aux corrections de Bibliomancienne et LSDC. En novembre, je referai un NaNo pour rédiger un 1er jet (mais je ne sais pas encore sur lequel de mes projets je me pencherai, je me déciderai le moment venu ! ;))

Belle année 2016 à toutes et à tous !