[Le mardi c’est permis !] The Haunting of Bly Manor

J’ai visionné la série à sa diffusion, mais j’aurais mis des mois à rédiger ma chronique, honte à moi ! Après l’angoisse forte de The Haunting of Hill House, c’est avec un grand plaisir (et de délicieux frissons d’anticipation) que je me suis lancée, l’automne dernier, dans le visionnage de The Haunting of Bly Manor.Lire la suite « [Le mardi c’est permis !] The Haunting of Bly Manor »

[Le mardi c’est permis !] The Haunting of Hill House

Après avoir lu et frissonné avec Maison hantée de Shirley Jackson, je me suis lancée dans le visionnage de la série The Haunting of Hill House, adaptée de ce roman. Là encore, comme pour ma lecture, j’aurais pu penser que connaître l’intrigue en diminuerait l’impact. Que nenni ! The Haunting of Hill House se présenteLire la suite « [Le mardi c’est permis !] The Haunting of Hill House »

Maison hantée, Shirley Jackson

Quatrième de couverture Un maison est comme un visage. Quand elle exhale l’arrogance et la haine, quand elle est sans cesse à l’affût, elle ne peut être que dangereuse. Et Hill House semblait s’être érigée seule, selon ses propres plans. Il n’y avait pas en elle la moindre place pour l’homme, ni pour l’amour, niLire la suite « Maison hantée, Shirley Jackson »

Wilder Girls, Rory Power

Quatrième de couverture Une île sauvage, trois amies inséparables, une descente aux enfers. Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine. D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puisLire la suite « Wilder Girls, Rory Power »

Ann Radcliffe, Jane Austen & Mary Shelley contre Carmilla, Élisabeth Ebory

Quatrième de couverture Depuis l’au-delà que Jeanne-Marie Leprince de Beaumont hante, le projet incroyable de la conteuse est une réussite. En leur révélant leurs aptitudes à penser et agir sur l’univers, elle a éveillé les consciences engourdies des femmes : la Ligue des Écrivaines Extraordinaires est née. Mais la liberté pèse, Ann Radcliffe en ressentLire la suite « Ann Radcliffe, Jane Austen & Mary Shelley contre Carmilla, Élisabeth Ebory »