Chansons pour J.R.R. Tolkien : L’éveil des belles au bois, réunies par Martin Greenberg

Quatrième de couverture Mais où son donc passés les héros d’antan ? Car ce sont à présent les héroïnes qui chevauchent par les terres perdues en quête d’un divin harpiste enlevé par un dragon… au charme bien tentant. Jadis ou demain, au pays de Finimenz, pour sauver le jeune prince, il faut résoudre l’énigme deLire la suite « Chansons pour J.R.R. Tolkien : L’éveil des belles au bois, réunies par Martin Greenberg »

Le Livre de l’Énigme t. 1 : La Somme des Rêves, Nathalie Dau

Quatrième de couverture Les Mages Bleus, servants de l’Équilibre, ont été décimés, mais l’un des leurs a survécu au prix de son honneur, motivé par le besoin impérieux de transmettre la vie. Le jeune Cerdric, né bréon de la noble famille Tirbald, va, quant à lui, affronter une mère qui ne l’a pas désiré, unLire la suite « Le Livre de l’Énigme t. 1 : La Somme des Rêves, Nathalie Dau »

Parution dans une anthologie chez Sombres Rets

Cela fait déjà quelque temps que je l’avais annoncée en ces lieux. Eh bien ça y est, l’anthologie Le Monde de la Nuit est parue aujourd’hui aux éditions Sombres Rets ! 🙂 Dirigée par Cyril Carau, elle comporte vingt-trois textes parmi lesquels figure ma nouvelle, Nocturnales. Nocturnales, c’est un hommage à la Nuit sous toutesLire la suite « Parution dans une anthologie chez Sombres Rets »

Saisons païennes, anthologie présentée par Les Enfants de Walpurgis

Quatrième de couverture Les fêtes païennes se succèdent au rythme lent de la roue de l’année. Les rites se suivent, de l’éclosion de la Nature à la saison sombre, en passant par la maturité et l’abondance – puis la venue de ce miracle sans cesse répété : le renouveau. Aujourd’hui encore, ces agapes nous parlentLire la suite « Saisons païennes, anthologie présentée par Les Enfants de Walpurgis »

Chansons pour J.R.R. Tolkien : L’adieu au Roi, réunies par Martin Greenberg

Quatrième de couverture Très loin, là-bas, par-delà les monts du Cheval d’Orage, l’Aeland était le dernier comté du royaume. Les habitants n’avaient qu’une joie : leurs enfants. Mais les gobelins vinrent construire un grand château noir. Et les enfants disparurent. On dit que là où ils étaient, ils n’étaient pas trop malheureux. Ils savaient bienLire la suite « Chansons pour J.R.R. Tolkien : L’adieu au Roi, réunies par Martin Greenberg »