Le Cygne et l’Oiseau de feu, Patricia A. McKillip

Quatrième de couverture Nyx Rô, sorcière des marais.Sans doute assez puissante pour délivrer le jeune Brand de la terrible malédiction qui le transforme en Oiseau de Feu dès que la lune disparaît… Meguet la mystérieuse, la femme  » qui voit au-delà du temps « . Elle n’est pas magicienne, pourtant ses étranges pouvoirs en surprendront plusLire la suite « Le Cygne et l’Oiseau de feu, Patricia A. McKillip »

La Sorcière et le Cygne, Patricia A. McKillip

Quatrième de couverture Il n’est jamais très bon, Corleu aux cheveux de lune, de se mêler des histoires de sorcières et de légendes… Et peut-être ne reverras-tu jamais ta tendre Tiel. Tu as franchi la porte interdite, dans la forêt, malgré les avertissements des tiens. Dans la Maison Noire est prisonnier le Roi d’Or. IlLire la suite « La Sorcière et le Cygne, Patricia A. McKillip »

Seppenko Monogatari t. 1 : Masshiro Ni, Léa Silhol

Quatrième de couverture Au début il y avait eu, nous dit-on, la lueur d’yeux anciens entre les feuilles, la trace d’un wakizashi, et la longue marche d’un rônin pourchassé par l’hiver. Puis le fil droit, génération après génération, de bushis, de poètes, de forgerons de sabres et de céramistes, de duellistes toujours : les Izôkage,Lire la suite « Seppenko Monogatari t. 1 : Masshiro Ni, Léa Silhol »

L’Assassin royal t. 1 à 3, Robin Hobb

Quatrième de couverture Aujourd’hui, en France et à l’étranger, La Citadelle des Ombres est unanimement salué comme l’un des chefs-d’oeuvre de la littérature fantastique du XXe siècle, à tel point que certains le comparent au Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien. Impossible, en effet, de n’être pas envoûté dès les premières pages parLire la suite « L’Assassin royal t. 1 à 3, Robin Hobb »

Contes hybrides, Lionel Davoust

Quatrième de couverture « J’ai passé en revue chaque hypothèse vraisemblable au moins deux ou trois fois. Je suis certain de ce que j’ai vu, mais je ne sais pas quel sens y accorder. Dans ma jeunesse, quand j’ai commencé à lire, dans ce flou bienheureux où se mélange la construction du monde de l’enfant etLire la suite « Contes hybrides, Lionel Davoust »