Publié dans Lecture

Votez Cthulhu : 42 propositions électorales des Super-Vilains pour la France, Guillaume Balsamo et Marthe Picard

Quatrième de couverture

Réjouissez-vous, misérables humains, vous n’aurez plus à voter pour le moins pire des prétendants à la Présidence de la République.
Le Grand Cthulhu a entendu votre détresse : il est candidat.

Soutenu par son parti, les Super-Vilains pour la France, il incarne la rupture tant attendue pour sauver la masse grouillante que vous formez.

Découvrez les 42 propositions électorales pétries de bon sens qui vont révolutionner votre quotidien.

Voter Cthulhu c’est :
– Choisir des ministres experts dans leur domaine :
Cersei Lannister, Godzilla, Judge Dredd, Dracula, Dark Vador…
– Opter pour un programme politique radical :
Semaine de travail de 85 heures, rétablissement de la servitude consentie, accélération du réchauffement climatique…
– Adopter des mesures enfin efficaces :
Un seul leader omnipotent, sacrifices humains, destruction par le feu des opposants…

Tous aux urnes pour une nouvelle France !

« Un programme pour les gouverner tous ! » Sauron (Le Seigneur des Anneaux)

Mon avis

En ces temps électoraux plutôt tendus, le rire est bienvenu ! Avec Votez Cthulhu, soyez certains que vos zygomatiques seront sollicitées ! ^^ J’ai pris connaissance de ce livre grâce à Lune et, quand je suis tombée dessus lors d’une brocante, j’en ai profité pour l’acquérir et le lire dans la foulée.

Le principe ? Le grand Cthulhu se propose comme candidat à la présidentielle. Il est aidé par les plus grands méchants que la Terre (et l’Univers) aient jamais porté et qui se sont constitués un parti, le parti des Super-Vilains pour la France (ou SVPF). Ce livre propose le programme complet de Cthulhu ainsi que ses propositions de gouvernement et des interviews de certains personnages appelés à faire partie du gouvernement de Cthulhu.

Que dire de plus ? J’ai beaucoup pouffé de rire durant ma lecture :). Entre Judge Dredd en Garde des Sceaux (parce que la Loi, c’est lui ! justifie Cthulhu) ; le Joker Secrétaire d’État à la Psychologie et la Psychothérapie et son interview à l’image du personnage ; les propositions de loi rassemblées sous des titres aussi parodiques que savoureux (ex. : L’acharnement, c’est maintenant pour les propositions sur l’Intérieur ou Ensemble, tout devient non euclidien pour les propositions autour de l’éducation) ou encore les suggestions de compositions de ministère (découvrez ci-contre la composition du Ministère de la Culture, un régal !), Votez Cthulhu est un délicieux hommage aux cultures geek tout en offrant une satire mordante de la vie politique française (le passage sur les propositions de lois autour du travail est particulièrement ironique !).

Je ne vous dévoile pas plus du programme de Cthulhu, ni des noms des vilains appelés à gouverner à ses côtés. Ce qui fait aussi le sel de ce livre, c’est la découverte 😉

Éditions Marabout, 189 pages, 2016

Publicités
Publié dans Pêle-mêle

[Le mardi c’est permis !] Mageek

IMG_20160623_081550
Photographie personnelle

Ce n’est pas un secret, puisque cela a transpiré dans certains de mes articles sur ce blog : je suis une geek invétérée ! 😉 Et, en tant que telle, j’avoue avoir du mal à trouver mon bonheur dans les kiosques. J’ai abandonné les magazines « féminins » voici belle lurette car je ne m’y retrouvais absolument pas et, côté geek, mis à part Geek Le Mag ou Breeks et malgré leurs qualités, je restais sur ma faim. Alors, quand j’ai découvert qu’il existait un fanzine dédiée aux geekettes, ma curiosité n’a fait qu’un tour et je me suis précipitée dessus ! 🙂

Cette revue ? Elle s’appelle Mageek et se définit ainsi :

Alliant à la fois parodie de magazine féminin et articles de fond, le fanzine Mageek célèbre les femmes de la galaxie
« geek », et propose une alternative à celles qui ne se retrouvent pas forcément dans les périodiques paraissant actuellement.

Avec trois numéros à son actif et une volonté de s’orienter vers un format plus professionnel pour le 4e à venir (très bientôt, je l’espère !), Mageek tient parole. Des magazines féminins, le fanzine reprend les rubriques éternellement associées à ce genre pour mieux les reprendre à sa sauce ! La rubrique mode ? Elle sert à trouver des idées pour afficher ses passions dans la vie quotidienne, via ses vêtements. La rubrique beauté ? Des conseils maquillage pour du cosplay ou du nail art très geeky. La rubrique sexo ? Un prétexte pour évoquer les fan-fictions ! Et ainsi de suite. Il y a aussi une rubrique « beaux gosses » – notamment les vampires, classés selon leurs « types » – et une autre pour relooker son homme à la manière d’un personnage phare de la culture geek, mais le ton reste léger et plein d’humour.

Des articles de fond sont également présents et abordent des sujets pertinents : la place des femmes dans le monde geek, justement, mais aussi une analyse des oeuvres de Miyazaki ou la place des femmes dans le monde du jeu vidéo (en tant que joueuse, développeuse ou simplement leur représentation dans les jeux). Des portraits d’artistes et d’artisanes sont aussi présents, permettant de mettre en lumière leur travail comme leur passion (souvent liés).

mageekHS
Couverture du Hors-Série spécial Japon

Mageek est vraiment un chouette fanzine, au ton humoristique mais qui n’hésite pas à aborder des sujets plus profonds, et qui reprend à sa sauce les magazines féminins pour offrir aux geekettes des numéros à la fois légers et passionnants. Un type de magazine qui manquait vraiment au paysage et que je vous recommande si vous êtes une geek à la recherche d’un magazine qui vous corresponde 🙂

Pour en savoir plus sur les sommaires des différents numéros ou les commander, c’est sur le site. À noter qu’en attendant le numéro 4 et à l’occasion de la Japan Expo, un hors-série spécial Japon va sortir ! 🙂

Pour terminer, et parce que je ne peux pas parler d’un magazine pour geekettes sans rappeler ce qu’est véritablement un(e) geek, je vous oriente vers l’excellent article du blog La Faquinade qui s’emploie à définir ce qu’est la culture geek. Un article chaudement recommandé, puisqu’il fait le point avec beaucoup de justesse sur le sujet. 😉