Atalante, Marie Tétart

Quatrième de couverture Atalante a juré de conserver sa virginité. Pour mettre un terme à la volonté de son père qui entend la contraindre au mariage, elle déclare qu’elle épousera celui qui la vaincra à la course. Subterfuge ! Jamais personne n’a réussi à triompher de la chasseresse aux pieds agiles !Mais voilà qu’Hippomène, son ami d’enfance,Lire la suite « Atalante, Marie Tétart »

Le chant d’Achille, Madeline Miller

Quatrième de couverture Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu’Achille est solaire, puissant, promis à la gloire des immortels. Mais, grandissant côte à côte, un lien se tisse entre ces deux êtres si dissemblables.Quand, à l’appel du roi Agamemnon, les jeunes princes se joignent au siège deLire la suite « Le chant d’Achille, Madeline Miller »

Olympia Kyklos t. 2, Mari Yamazaki

Quatrième de couverture Son village sauvé, Démétrios est bien décidé à retrouver ses vases et ses pinceaux. Le patriarche ne l’entend pas de cette oreille : il en est sûr, Démétrios est l’athlète qui apportera gloire et prospérité à sa communauté ! Aux abois, le jeune homme est à nouveau transporté jusqu’au Japon des OlympiadesLire la suite « Olympia Kyklos t. 2, Mari Yamazaki »

Circé, Madeline Miller

Quatrième de couverture Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pourLire la suite « Circé, Madeline Miller »

Olympia Kyklos t. 1, Mari Yamazaki

Quatrième de couverture Grèce, IVe siècle avant notre ère. Démétrios, malgré ses aptitudes sportives, ne rêve que de vivre de son métier de peintre sur céramique. Et de ravir le coeur de la belle Apollonia, la fille du patriarche… Mais le voici désigné par ses concitoyens pour résoudre le conflit qui les oppose à laLire la suite « Olympia Kyklos t. 1, Mari Yamazaki »