Publié dans Ecriture

Bilan du NaNo et Point plume

Source
Source

Le mois de novembre se termine et avec lui le NaNoWrimo. C’était la première fois que je le tentais et, sans surprise, je ne l’ai pas réussi ^^ ». Je l’ai rapidement abandonné, mais j’ai pu avancer de 5651 mots, ce qui n’est pas rien non plus. Peu importe, l’expérience fut intéressante et, après tout, il s’agissait d’un premier essai. Le prochain sera peut-être le bon, rendez-vous l’année prochaine, en novembre, pour le savoir ;).

Quant aux projets, ils avancent lentement mais sûrement ! 🙂 La novella gothique Le Château est entamée, j’espère en terminer le 1er jet d’ici l’année prochaine. J’ai l’intrigue en tête, l’ambiance, ne reste plus qu’à poursuivre la rédaction.

J’ai désormais la documentation dont j’ai besoin pour ma nouvelle pour le concours Dans la peau d’un ours, organisé par le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse. Ne reste plus qu’à me lancer dans la rédaction ! 🙂

Le roman LSDC est toujours en alpha-lecture mais ma lecture régulière, à petits bouts, du Wonderbook de Jeff Vandermeer m’a fait prendre des notes sur des scènes, des détails à ajouter lorsque je me re-pencherai dessus pour des corrections plus profondes. Quant au roman B, je suis en pleine cogitation et prise de notes, j’ai commencé à lister la documentation dont j’aurai besoin et j’espère pouvoir m’attaquer au synopsis (ou tout du moins poser les grandes lignes de l’intrigue) début 2014.

Le projet de recueil avance petit à petit. Le sommaire auquel je pensais a bougé, des idées de textes sont parties, de nouvelles, plus dans l’esprit des textes déjà achevés, arrivées. Bref, ça avance peut-être lentement, mais ça avance !

Enfin, quelques ATs sont tombés dernièrement et leurs thèmes, s’ils ne m’ont pas encore inspirée, m’interpellent ! Il s’agit de Tombé du ciel pour le fanzine Piments et Muscade et Le monde derrière le monde pour la revue Etherval. Les deadlines tombant pour l’une en mai 2014 et pour l’autre en février 2014, je me laisse le temps avant de m’y pencher sérieusement, selon ce que me soufflera ma Muse, bien évidemment ! 🙂

Le concours Vision du Futur 2014 me titille bien aussi, surtout le premier thème proposé ! Là encore, je verrai selon Muse et selon le temps que j’aurai pour m’y plonger 🙂 J’ai jusqu’en mai 2014, ça laisse de la marge.

On le voit, malgré un NaNo avorté, les projets sont nombreux, les idées fusent, les textes n’avancent peut-être pas encore sur le papier mais en amont, oui. Du travail en perspective pour ma plume ! 🙂

Publié dans Ecriture

Point plume

Source
Source

Un petit point plume ? Cela faisait longtemps… 😉

Aux dernières nouvelles, je devais me pencher sur 3 ATs : Dimension Système solaire des éditions Rivière Blanche, Zombies des éditions Griffe d’Encre et Dimension Western des éditions Rivière Blanche. Quel est le score à présent que toutes les deadlines sont passées ?

1 sur 3. Les Zombies étant celui auquel j’ai envoyé un texte – une histoire qui tient plus dans l’ambiance que dans ses péripéties, donc je ne sais absolument pas si cela conviendra à ce que recherche l’anthologiste ou pas.

Pour Système Solaire, j’ai abandonné car entre la fatigue du travail sur le roman et le pitch insuffisant pour une réelle nouvelle, j’ai préféré laisser le texte de côté pour m’y pencher plus tard. Pour Western, les raisons sont quasi similaires : le pitch va mais ça ne sort pas comme je le voudrais et je pense que j’ai besoin de plus de temps pour l’écrire correctement.

Et la fatigue, donc. Or, l’écriture est pour moi un plaisir, non une corvée, donc je me laisse un temps de pause. Mine de rien, le premier jet et la première vague de corrections m’ont pas mal pris d’énergie. Cette petite pause n’est donc pas inutile ! 😉

Pour le programme des mois à venir, hormis récupérer de l’effort fourni pour le roman (en attendant la seconde vague de corrections qui s’avère déjà assez importante *gulp*), je vais surtout me concentrer sur mon projet de recueil qui est loin d’être terminé. Et me pencher sérieusement sur le second roman que j’ai bien l’intention de rédiger l’année prochaine. Sans compter la rédaction d’un court roman ou novella gothique que je vais peut-être réaliser durant le NaNo de ce mois de novembre (à moins que je résiste et ne m’y colle que l’année prochaine, là aussi.). Ce dernier n’était pas prévu du tout au départ, mais ma Muse, toujours si généreuse (et taquine), m’a soufflé le pitch à l’oreille un matin.

D’ailleurs, avec tous ces romans, vous n’allez plus vous y retrouver ! ^^’ Appelons donc le roman en cours d’alpha-lecture LSDC (je pique sans vergogne la technique d’Ophélie Bruneau, j’espère qu’elle ne m’en voudra pas !). Celui sur lequel il faut que je me penche pour déblayer le terrain, afin de pouvoir m’y attaquer l’an prochain (ou un peu avant si le recueil avance plus vite que prévu), ce sera B. Tout simplement. Et le roman gothique, LC. C’est plus clair ? ^^

J’ai donc de quoi faire – et encore, si vous saviez le nombre de projets qui attendent dans mes cartons, que ce soit romans, recueils ou nouvelles… Mais la priorité, c’est vraiment le recueil. Encore que si l’histoire de LC, le roman gothique, continue de me titiller comme ça, je vais finir par le glisser dans les priorités aussi, vu sa noirceur et vu qu’il sera sûrement plus proche de la novella que du roman.

Qui a dit que j’étais censée me reposer ? Moi ? Ah. ^^ »

Publié dans Ecriture

Point plume

Source
Source

Plus de trois mois sans nouvelles sur les avancées en matière d’écriture ? Mais qu’est-ce qu’elle fabrique donc, Lullaby ? Eh bien Lullaby, elle écrit, justement ! ^^ Je reprends au point où nous en étions lors du dernier Point plume :

– j’ai pu mener à bien les deux textes pour l’AT Des griffes et des crocs de Piments et Muscade ;

– je n’ai pas pu terminer le 2e texte que je comptais envoyer aux éditions Voy'[el]. Pas seulement faute de temps, mais aussi parce que ce texte, même si j’avais toute l’intrigue en tête dans ses grandes lignes, ne me semblait pas prêt à être achevé. Comme s’il n’avait pas encore présenté tout son potentiel. Du coup, plutôt que me dépêcher à l’achever alors que je n’avais pas trop la tête dessus, je l’ai mis de côté et je le reprendrai lorsqu’il aura mûri. Mais… voilà-t-y pas que je viens d’apprendre que l’AT est réouvert jusqu’au 31 juillet ! Si le texte me semble prêt à être terminé, je m’y recollerai et l’enverrai donc 😉 ;

– j’ai entamé la rédaction du premier jet d’un roman (vous vous souvenez ? Mon défi 2013 ! ;)). J’ai passé quelque temps à jeter des notes sur les personnages, les lieux, l’intrigue (il faut d’ailleurs que je poursuive cette étape, il me reste encore des détails à indiquer sur papier – les avoir tous en tête c’est bien, garder une trace écrite, c’est mieux pour vérifier la cohérence ou un point de détail rapidement quand on est au milieu du roman ! ^^ »). Et, donc, j’ai commencé la phase rédactionnelle proprement dite. Si je pense que le prologue sera au final rédigé à la fin (oui, dit comme ça, ça sonne bizarrement ^^), le premier chapitres est bouclé (niveau 1er jet, s’entend), et le deuxième en passe de l’être. Je compte donner un bon coup de collier en avril, lors du camp NaNo (j’y reviens plus tard dans ce billet ;)) ;

– j’ai terminé mon texte pour l’AT Animal des éditions Sortilèges, non sans un coup de palmes des grenouilles de Cocyclics pour le peaufiner. J’ai également envoyé à ce même AT un texte qui pouvait correspondre au thème, écrit il y a quelques années et revu pour l’occasion ;

– je n’ai toujours pas commencé à rédiger ma nouvelle pour l’AT Berceaux, vies et tombeaux des éditions Argemmios mais j’ai mon histoire en tête et je compte m’y mettre pendant le Camp NaNo ;

– alors que j’avais pris la résolution de ne pas participer à d’autres ATs cette année pour me concentrer sur le roman et le recueil, des ATs sont tombés et… me voilà inspirée par ma Muse, qui non seulement est généreuse, mais aussi taquine 😉 ! Il y a donc l’AT Anges des éditions Sortilèges – qui depuis a été suspendu jusqu’à la fin de l’année, ouf pour mon planning – l’AT Zombies de Griffe d’Encre où je ne suis vraiment pas encore décidée à participer (les zombies, je déteste, mais j’ai ma Muse qui commence à me titiller alors d’ici là, peut-être que…) et enfin l’AT annuel de Malpertuis. Bref, tant pis pour la bonne résolution ! (tant que je termine mon premier jet de roman et avance un max’ sur le projet de recueil, ce n’est pas grave ;)) ;

– j’ai très peu avancé (pour ne pas dire « pas du tout ») sur le recueil, justement. Encore que ce n’est pas tout à fait vrai, puisque le texte écrit pour Animal s’y intégrera. Mais là, je suis en train de me demander si je vais poursuivre sur ce projet de recueil-ci ou en entamer un autre (sur un autre thème), sachant que je compte terminer les deux quand même. De toute manière, ça ne change rien au fait qu’il me faut écrire encore pas mal de textes – je les ai pour la plupart en tête, mais reste à les rédiger !

Voilà, donc, où j’en suis. Beaucoup de choses en cours, et je compte bien sur le camp NaNo pour m’aider à avancer à grands pas. Qu’est-ce que le camp NaNo, justement ? Chaque année, au mois de novembre, se déroule le NaNo : National Novel Writing Month. Il s’agit d’écrire un roman en un mois, soit 50 000 mots. Le camp NaNo, lui, est basé sur le même principe sauf qu’il se déroule deux fois durant l’année (pour cette année, en avril et juillet) et que l’on peut écrire ce que l’on veut (roman, nouvelle, poème, etc…), et, cette année, choisir son objectif. Pour ma part, vu le nombre de choses à faire, j’ai placé la barre haut : 50 000 mots. Si vous le souhaitez, vous pourrez suivre mes avancées en cliquant sur le badge en haut à droite (dans la colonne de droite de ce blog), vous tomberez sur mon profil de Campeur NaNo et la cible vous indiquera où j’en suis. Sur mon profil, si vous cliquez sur « Stats for Roman+Nouvelles », vous verrez des statistiques plus détaillées de mes avancées 😉 N’hésitez pas à poster vos encouragements, remarques etc. en commentaires suite à ce billet, si vous le souhaitez !

Et, vous vous en doutez, comme je serai très occupée avec le camp NaNo, je ne publierai que très peu sur le blog pendant le mois d’avril. Je ferai ensuite un bilan de cette première expérience du NaNo, début mai.

Publié dans Ecriture

Point plume

Source

Quelques mois se sont écoulés depuis mon premier Point Plume. Faisons donc un nouveau point sur les avancées, les textes achevés et ceux démarrés.

Sur les quatre nouvelles qui attendaient une réponse lors du Point Plume du mois d’août, trois ont trouvé réponse. Une positive, deux négatives. Qui a dit oui ? Vous en saurez plus le moment venu 😉 D’autres textes sont venus rejoindre les mains d’anthologistes et de comités de lecture.

Le texte pour l’AT Feu de Griffe d’encre, qui m’avait donné tant de fil à retordre lors de son écriture, n’a pas été plus facile à peaufiner. J’ai fini par faire appel à l’aide des grenouilles de Cocyclics. Cocyclics ? C’est un espace d’entraide entre scribouilleurs. Le principe est simple : les membres bêta-lisent notre texte seulement si on bêta-lit le texte d’un autre membre. Le principe de l’entraide, quoi. Et qu’est-ce que la bêta-lecture ? Il s’agit d’une relecture du texte en pointant les passages, expressions, bref, tout ce qui cloche – et ce qui fonctionne aussi ! ^^ L’important étant de ne pas se substituer à l’auteur du texte – il s’agit de pointer ce qui, à nos yeux, cloche, pas de corriger ! Ayant déjà bêta-lu plusieurs nouvelles, j’ai donc soumis mon texte pour l’AT Feu à l’oeil avisé des grenouilles et trois d’entre elles se sont penchées sur la nouvelle. Grâce à leurs remarques, j’ai pu corriger en profondeur, après des heures de travail, mais je suis très contente (et pas peu fière) du résultat final. Le texte est donc parti pour Griffe d’Encre, ainsi qu’un autre dont, au contraire, je ne suis pas fière du tout car je n’ai pas eu le temps de vraiment le corriger vu que je l’ai bouclé quasi pour la deadline. C’est le jeu de la gestion du temps…

Concernant l’AT Le monde de la nuit des éditions Sombres Rets, inutile  de refaire le point : si vous avez l’habitude de passer sur ce blog vous n’avez pas manqué de voir que l’une des deux nouvelles que j’ai envoyées à l’AT à été sélectionnée ! 🙂 Et puisque j’en reparle, l’illustration et le sommaire définitif (divisé en quatre parties) ont été annoncés sur le site de l’éditeur. J’ai hâte de recevoir l’ouvrage ! 🙂

Le texte pour l’AT Feu s’étant révélé, après correction, correspondre à l’AT Bestiaire asiatique des éditions Voy'[el], je l’ai donc envoyé pour cet AT également. Je ne pensais pas pouvoir me lancer dans un autre texte pour ce même AT, jusqu’à ce que, au détour d’une lecture, l’inspiration vienne. J’ai donc entamé un conte qui se déroule dans le même pays que mon histoire pour le Feu, mais c’est là leur seul point commun.

Également démarré le texte pour l’AT Animal : métamorphoses des éditions Sortilèges. J’ai mis du temps à me lancer, malgré l’inspiration, à cause de la situation du texte dans une région du monde que je connais mal. Une fois dépassé ce blocage, il ne me restait plus que trois semaines pour mener à bien cette nouvelle qui me tient spécialement à coeur, à cause de l’animal que j’y mets en scène (non pas que les autres textes que j’écris ne me tiennent pas à coeur ! Non, bien sûr que non, simplement celui-ci (qui n’est pas le seul d’ailleurs) a une place  à part. Mais je suis attachée à chaque texte que j’écris – je m’y implique toujours, même quand je n’ai pas le temps de les peaufiner). Heureusement, alors que je m’inquiétais du peu de temps qu’il me restait, les éditions Sortilèges ont annoncé un report de la deadline à février 2013 ! Ouf ! Voilà qui va me permettre d’avancer sereinement sur ce texte.

J’ai aussi entamé un premier texte pour l’AT De griffe et de crocs de Piments et Muscade, et j’ai des idées pour un deuxième ! Comme il s’agira (normalement, mais ça peut toujours changer en cours de route, ça m’est arrivé ^^ ») de textes courts, niveau délai, je suis dans les temps !

Voilà, je n’ai donc pas chômé ces derniers mois ! Les projets d’écriture pour 2013 se dessinent déjà : un roman, comme je l’avais annoncé (ça va être LE défi de l’année !), une nouvelle pour l’AT Berceaux, vies et tombeaux des éditions Argemmios, le texte pour les éditions Sortilèges, bien sûr, et une nouveauté : j’ai l’intention de monter un recueil. Le texte hors AT dont je parlais lors de mon précédent Point Plume (et que j’ai du mettre de côté le temps de boucler les nouvelles plus urgentes) en fera partie, je m’y attaquerai donc à nouveau l’an prochain. Ainsi que plusieurs autres textes que j’ai en tête pour ce recueil.

Comme ma Muse est décidément fort généreuse en ce moment, j’ai d’autres projets qui se bousculent, mais chaque chose en son temps ! Je ne m’y attaquerai (et n’en parlerai) qu’en temps et en heure 😉

Publié dans Ecriture

Point plume

Source

Bientôt un mois que j’ai ouvert ce blog et je n’ai pas encore parlé de mes scribouillages en cours ! Il est temps, donc, de faire un point plume 😉

Quatre textes sont actuellement en attente de réponse – deux aux éditions Malpertuis pour leur anthologie Malpertuis IV, un chez le fanzine Éclats de Rêves pour leur appel à textes* « Les cavaliers de l’Apocalypse ne savent pas monter à cheval » et un chez le fanzine québécois Horrifique, pour leur AT « Femmes de l’étrange » – qui n’est pas à proprement parler un AT thématique puisque le fanzine cherche des textes écrits par des auteurs de sexe féminin pour leur numéro « Femmes de l’étrange ». Le texte, lui, peut très bien mettre en scène un homme. D’ailleurs c’est le cas de ma nouvelle ^^

En attendant que tombe le couperet la réponse des anthologistes et comités de lecture, je suis suffisamment occupée pour ne pas ronger mon bureau de nervosité, sous la pression de l’attente.

J’ai, à l’heure actuelle, bouclé un premier texte que je destine à l’appel à textes de Griffe d’Encre sur le thème du Feu. Il m’aura donné du fil à retordre mais ça y est, il est terminé et en phase de peaufinage 🙂 Un second texte, pour le même AT, est dans les tuyaux. Reste à voir si j’aurai le temps de le terminer d’ici le 30 octobre…

Bouclé également un texte pour l’AT « Le monde de la nuit » des éditions Sombres Rets. Contrairement au texte pour le Feu, celui-ci a coulé très facilement. C’est comme ça avec les textes. Ils ont chacun leur personnalité ! 🙂 Ce texte est aussi en phase de peaufinage et j’ai quelques idées pour un 2e texte pour ce même AT.

Hors AT, j’avance doucement sur un texte qui traîne depuis quelque temps, son intrigue se développant avec lenteur, à son rythme. Mais là, je pense qu’il est à point pour que j’y travaille sérieusement et le mène à son terme.

Comme d’autres ATs m’intéressent, et que le principe des ATs est d’avoir des dates limites pour l’envoi des textes (les fameuses deadlines !), parallèlement j’ai commencé à me documenter tout doucement en prévision de textes pour les ATs Bestiaire asiatique (éditions Voy'[el]); Berceaux, vies et tombeaux (éditions Argemmios) et ANIMAL : métamorphoses (éditions Sortilèges). Par nécessité pour les 2 premiers car je ne suis guère familière de ces sujets, par souci d’un background réaliste pour le dernier puisque j’ai déjà mon texte en tête, mais que je situe l’histoire dans un pays où je n’ai jamais mis les pieds et dont je ne connais pas grand-chose.

Du boulot en perspective donc ! Sans compter l’AT « De griffes et de crocs » de Piments et Muscade qui me fait bien envie (ah! les métamorphes !) et quelques autres nouvelles hors AT qui attendent d’être travaillées.

Sinon, dans les cartons, j’ai aussi un roman en projet – mais celui-là, vous n’en entendrez pas parler avant l’an prochain puisque ce sera mon défi d’écriture 2013 ;). Et puis j’ai bien assez de nouvelles à rédiger d’ici là ^^ »

Enfin, une de mes nouvelles paraîtra prochainement – plus d’infos bientôt ! 🙂

———————————————————————————————————————-

* que j’abrégerai souvent par AT, comme vous l’aurez remarqué