ReLIRE : suite… et fin ?

Il y a deux ans, j’avais publié et partagé en ces lieux plusieurs articles sur ReLIRE. Bref rappel : ReLIRE est un projet de numérisation des oeuvres indisponibles (c’est-à-dire qui ont cessé d’être commercialisées) du XXe siècle. Or, le droit de propriété intellectuelle stipule que l’auteur conserve le droit exclusif de son oeuvre durant sonLire la suite « ReLIRE : suite… et fin ? »

ReLIRE : la suite

L’an dernier, le collectif Le Droit du Serf avait déposé un recours auprès du Conseil Constitutionnel concernant ReLIRE. ReLIRE, opération qui consiste à numériser et commercialiser les oeuvres indisponibles du XXe siècle sans en parler aux auteurs auparavant (c’est à eux de s’informer et de s’opposer avant la date limite). J’avais déjà évoqué ce projet plusLire la suite « ReLIRE : la suite »

Anti-Propaganda

Initialement publié sur Nitchevo Squad News :
« Le Salaud du Livre » par pFr . Avons-nous enfin trouvé une raison de féliciter ReLIRE ? La tâche semblait impossible. Mais ce serait ignorer les multiples occasions où nous avons pu nous réjouir de la floraison d’arts visuels brocardant le maléfique projet de la Bnf.  Il convient, en des temps…

Un petit point sur ReLIRE

Encore un billet sur le sujet ! Ben oui, tant que ce scandaleux pillage se poursuivra, j’en parlerai. Mais ce qui m’amène à faire ce nouveau billet est la nouvelle qui est tombée le 6 juin et dont je viens d’avoir la connaissance aujourd’hui : Ce 6 juin, le Conseil d’État vient de valider leLire la suite « Un petit point sur ReLIRE »

ReLIRE : la mobilisation continue

J’ai déjà parlé en ces lieux de ReLIRE, cette entreprise portée notamment par la BnF et à laquelle l’État a prêté son concours en pondant une petite loi qui modifie le Code de Propriété Intellectuelle. Entreprise qui consiste à numériser les oeuvres du XXe siècle qui ne sont plus disponibles et a les commercialiser.  SansLire la suite « ReLIRE : la mobilisation continue »