[Artiste du livre] Thomas Allen

Thomas Allen (Source)
Thomas Allen (Source)

Thomas Allen est un artiste américain qui utilise le livre et ses illustrations comme support pour ses travaux artistiques. Son inspiration provient tout simplement des livres pop-up et des visionneuses 3D de son enfance.

C’est ainsi que l’on retrouve les trois dimensions dans ses photographies et ses découpages. Thomas Allen mêle en effet le livre à des personnages issus de pulps, qu’il découpe et met en scène avec les ouvrages pour donner des scènes dynamiques. Entre désir, violence, peur, découverte, poésie, tous ces personnages de papier semblent littéralement surgir des pages refermées des livres et nous invite à parcourir leurs pages, leur histoire.

Un travail dont je suis admirative, un travail magnifique, qui rend un bel hommage au livre tout en comportant une délicieuse touche vintage. À noter que la dernière aventure de Thursday Next parue en France, Le mystère du hareng saur, porte en couverture une réalisation de Thomas Allen – et il en a fait d’autres, mais sur les éditions en VO. Un bien bel écrin pour cette détective littéraire qui vit dans un monde où la littérature est si importante qu’il existe une brigade spécialisée ! 🙂

En savoir plus sur Thomas Allen

Publicités

Livres de Halloween #1

C’est le 31 octobre, nuit de Samhain, nuit plus connue désormais sous le nom de nuit d’Halloween. Nuit où les frontières entre les mondes – le nôtre et celui des esprits – s’effritent, où, au temps des Celtes, l’on célébrait la fin d’une année et le début d’une nouvelle (la saison sombre) ainsi que ce temps d’ouverture entre les mondes.

Une nuit riche en symboles, donc, mais qui aujourd’hui se pare surtout de sorcières, de fantômes et autres zombies. Les livres n’y échappent pas : après tout, les récits d’horreur existent, de même que les livres maudits ou démoniaques (il n’y a qu’à voir celui d’Evil Dead 3 (Sam Raimi, 1993), dont je vous fait grâce dans la sélection). Voici un petit florilège de livres, lecteurs et bibliothécaires touchés par le bizarre, le macabre, le frisson, le surnaturel, bref, toutes les nuances du noir et de l’orange d’Halloween.

(et n’oubliez pas, c’est le moment de relire vos livres qui font peur ! :))

En savoir plus sur les artistes cités :

Les oeuvres de Abigail Larson et Joel Robison sont reproduites avec l’aimable autorisation des artistes.

Si vous êtes l’auteur de l’une des oeuvres présentées et que vous souhaitez que je la retire (ou préciser votre paternité d’artiste pour les oeuvres dont je n’ai pas trouvé l’auteur), n’hésitez pas à me contacter.
If you are the author of one of the works I used and if you wish for it to be removed (or specify that you are the author if I have not found your name), do not hesitate to contact me.

Livres d’automne

L’automne fait son entrée. Les arbres se parent de couleurs flamboyantes tandis que le ciel devient gris, la pluie nourrit la terre, et les pages volètent au vent comme les feuilles qui tombent. Il est toujours possible de lire dehors, une écharpe autour du cou, entre deux averses, sous le couvert rouge et doré des arbres.

En savoir plus sur les artistes cités

Les oeuvres de Ekaterina Belinskaya, Jeremy Aaron Moore et Joel Robison sont reproduites avec l’aimable autorisation des artistes.

Si vous êtes l’auteur de l’une des oeuvres présentées et que vous souhaitez que je la retire (ou préciser votre paternité d’artiste pour les oeuvres dont je n’ai pas trouvé l’auteur), n’hésitez pas à me contacter.
If you are the author of one of the works I used and if you wish for it to be removed (or specify that you are the author if I have not found your name), do not hesitate to contact me.

Livres estivaux

L’été est enfin là, l’été et son refrain entêtant : sea, books and sun. Lire à la plage tandis que la mer roule ses vagues ourlées d’écume et parfume d’embruns les pages, que les grains de sable s’infiltrent ici et là, entre les mots, pour être mieux retrouvés, plus tard, une fois les vacances terminées. Lire abrité du soleil sous l’ombre fraîche et verte des feuilles des arbres. Lire en croquant un fruit d’été, juteux et sucré. Profiter du temps retrouvé pour écluser sa pile de livres à lire, aussi. Autant de bonnes raisons d’apprécier cet été qui démarre ! 🙂

Si vous êtes l’auteur de l’une des oeuvres présentées et que vous souhaitez que je la retire (ou préciser votre paternité d’artiste pour les oeuvres dont je n’ai pas trouvé l’auteur), n’hésitez pas à me contacter.
If you are the author of one of the works I used and if you wish for it to be removed (or specify that you are the author if I have not found your name), do not hesitate to contact me.

Livres perchés

Lire sur un arbre perché, voilà une des joies que le beau temps permet ! Que l’on se hisse sur une branche ou demeure au pied de l’arbre, dos au tronc, sous l’ombre bienfaisante (ou le parapluie naturel, selon la météo) formée par le feuillage, lire en compagnie d’un vénérable végétal est toujours des plus agréables. Et l’on se laisse emporter au fil des pages, au son des feuilles bruissant sous le vent.

En savoir plus sur l’artiste citée :

Si vous êtes l’auteur de l’une des oeuvres présentées et que vous souhaitez que je la retire (ou préciser votre paternité d’artiste pour les oeuvres dont je n’ai pas trouvé l’auteur), n’hésitez pas à me contacter.
If you are the author of one of the works I used and if you wish for it to be removed (or specify that you are the author if I have not found your name), do not hesitate to contact me.