Livres printaniers

Ça y est, l’atmosphère s’adoucit, les bourgeons pointent le bout du nez, les oiseaux partis en des contrées plus chaudes reviennent. Même si l’hiver tarde à s’en aller, qu’il laisse traîner encore ses bises glacées et ses flocons dansants, le printemps est là. Et bientôt l’on peut à nouveau lire assis dans l’herbe, près des fleurs qui commencent à sortir de leur léthargie. Entre couleurs pastels et soleil doux, brume et décor végétal, voici quelques livres printaniers.

En savoir plus sur les artistes cités

Les oeuvres de Su Blackwell, Florin Gorgan, Rania Maria, Sämyii et [EDIT] Brenda Bazan sont reproduites avec l’aimable autorisation des artistes.

Si vous êtes l’auteur de l’une des oeuvres présentées et que vous souhaitez que je la retire (ou préciser votre paternité d’artiste pour les oeuvres dont je n’ai pas trouvé l’auteur), n’hésitez pas à me contacter.
If you are the author of one of the works I used and if you wish for it to be removed (or specify that you are the author if I have not found your name), do not hesitate to contact me.

Publicités

[Artiste du livre] Su Blackwell

Dans les [Livres d’images], vous pouvez découvrir comment le livre et la lecture inspirent des artistes. Ces oeuvres, que je sélectionne selon des thématiques, ne sont cependant que des réalisations uniques pour plusieurs de ces artistes. C’est-à-dire ils ne s’inspirent pas *que* des livres et puisent leur inspiration ailleurs également. Avec cette nouvelle série d’articles intitulée [Artiste du livre], je vais vous présenter le travail d’artistes qui pratiquent leur art uniquement à partir du livre, de ses pages. Qui transcendent l’objet en oeuvre d’art. Et donc, qui ne travaillent qu’avec le livre. Certaines de leurs oeuvres se glisseront peut-être parfois dans un [Livre d’images], mais ces artistes, étant donné le matériau qu’ils utilisent, ont droit à un coup de projecteur particulier.

Su Blackwell (Source)
Su Blackwell (Source)

Le premier d’entre eux que je vous présente est une femme. Su Blackwell est une artiste britannique. Née en 1975, elle aimait, enfant, passer son temps dans les bois tout proches, y brodant un univers de son cru. Il n’est donc pas étonnant de retrouver des arbres de papier dans ses oeuvres. Elle n’aimait pas vraiment l’école, sauf quand on lui permettait d’inventer et écrire des histoires. C’est le Textiles course qui lui permit de trouver sa voie : le travail sur des matériaux, des tissus. A la fin de ses études, elle est partie en Asie et c’est de là que lui est venu son penchant pour la sculpture sur papier. Elle avait en effet trouvé en Asie un lien spirituel entre le papier et les rites de cette région, et cela lui permettait de travailler avec des livres, dont les contes de fées qu’elle aimait à imaginer enfant.

Pour ses sculptures de papier, Su Blackwell lit d’abord l’ouvrage qui lui servira ensuite de matériau, se laissant porter par le contenu du livre, ce qu’il lui évoque. Le résultat est tout simplement féerique et rappelle que chaque livre dissimule en ses pages un univers entier qui n’attend que d’être découvert. Su Blackwell nous en donne un aperçu en trois dimensions avec ses délicates sculptures. Un travail méticuleux qui transcende les livres, et qui, je n’en doute pas, ravira tous les amoureux du livre comme de l’art ! (et même bien d’autres).

Sélection de plusieurs oeuvres de Su Blackwell :

En savoir plus sur Su Blackwell