Type : Rider

Présentation du jeu

Voyagez à travers l’univers des polices de caractères dans la peau de deux points « : ». De la peinture préhistorique jusqu’au Pixel Art des années 2000, résolvez les énigmes en chevauchant les polices les plus populaires (Garamond, Helvetica, Times New Roman, Pixel, Comic Sans…) dans un univers graphique et sonore époustouflant.

Mon avis

Toujours à l’affût de jeux qui mettent en scène des thématiques liées de près ou de loin au livre, j’avais repéré il y a quelque temps Type:Rider et l’avais acquis lors d’une solde sur Steam. Je n’y ai finalement joué qu’en février dernier et je dois dire que j’ai pris grand plaisir à jouer à ce jeu casual de plate-formes ! 🙂

Type:Rider est un petit jeu fort sympathique qui mêle la typographie au gameplay. Vous contrôlez deux points (littéralement, les deux points du « : »). Ces deux points parcourent, dévalent et sautent tout au long de plusieurs plate-formes formée de lettres qui, dans leur décor et obstacles, forment l’ambiance liée à la période typographique abordée dans le niveau, accentuée par une bande son adéquate. Ainsi, le premier niveau voit les : parcourir des lettres gothiques, des manuscrits et pots d’encre, sur un fond de monastère avec un choeur en bande sonore. Et le dernier niveau, qui présente l’émergence des typographies informatiques, nous envoie carrément dans les entrailles de l’informatique, avec quelques petits easter eggs fort réjouissants ! 😉 Mention spéciale au niveau caché, consacré à Comic Sans MS, et qui offre le meilleur du pire de l’Internet de la première décennie des années 2000 ! ^^

Type:Rider remplit parfaitement son contrat de jeu instructif. Au fil des niveaux, on ramasse des astérisques qui permettent d’accéder à des pages d’un carnet virtuel. Ces pages nous content l’histoire de la typographie, en partant des toutes premières traces laissées par l’humanité sur les parois des grottes. Si je connaissais les grandes lignes de l’histoire de l’écriture et de l’imprimerie de par ma formation universitaire, Type:Rider m’a permis d’en savoir plus sur les polices typographiques (par ex. Clarendon et Helvetica, dont j’ignorais l’histoire, ou encore la fameuse police Times !).

Le jeu est accessible, avec un niveau de difficulté croissant au fil des niveaux mais qui reste abordable même pour les joueurs moins aguerris. Plutôt court – il m’a fallu moins de 4h pour boucler tous les niveaux, y compris le niveau caché – Type:Rider offre un agréable moment en compagnie de lettres, de typographies et de ces deux points. Si vous êtes curieux de l’histoire de la typographie, ou si vous cherchez simplement un jeu court de plate-formes, Type:Rider est fait pour vous !

Je n’ai pas trouvé de bande-annonce en français mais rassurez-vous, si vous n’êtes pas anglophone, le jeu existe en français (je l’ai joué en VF).

Pour en savoir plus

Bande-annonce

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :