Publié dans Lecture

Ana l’étoilée t. 1 : L’ours et la colombe, Ophélie Bruneau

ana-l-etoilee-tome-1Quatrième de couverture

Ana Montañez au civil, Estrellada de mon nom de sorcière, je vis à Londres où j’exerce le beau métier de praticienne occulte.
Un contrat inattendu me tombe dessus alors que je voulais justement changer d’air : un dénommé Federico Ruiz, nouveau propriétaire d’une maison hantée à Madrid, fait appel à moi pour libérer le fantôme. Un client séduisant, le soleil de mon Espagne natale… Voilà la parenthèse dont j’avais besoin.
En théorie, je ne devrais pas court-circuiter ainsi les Sœurs de Diane, le cercle magique local ; encore moins sachant que ce sont elles, à l’origine, qui ont détecté mes pouvoirs. Pour un simple exorcisme, je peux me le permettre, je suppose. Qu’est-ce que je risque après tout ? Je connais mon métier. Mais les spectres madrilènes ont parfois la peau dure. Je crois que j’avais oublié à quel point.

Mon avis

Entre une couverture plus qu’engageante et un pitch alléchant, sans compter une plume que j’ai déjà lue et appréciée par ailleurs, je suis partie dans ma lecture en étant, d’emblée, prête à passer un bon moment. Et, la dernière page tournée, cette attente n’a pas été déçue !

Ce premier volume d’Ana l’étoilée s’inscrit dans le courant de la bit-lit. On suit Ana, sorcière appelée à Madrid pour résoudre une affaire de maison hantée. Ana est une Espagnole exilée à Londres, on voyage donc d’emblée entre l’évocation de sa ville d’adoption et la balade en Espagne. J’ai beau n’avoir jamais mis les pieds en cette ville, Ophélie Bruneau a su m’y emmener sans aucun problème : que ce soit le climat ou l’ambiance, esquissés rapidement en quelques mots, ou les bâtiments et rues décrites, j’ai senti l’auteure habituée (ou bien documentée). Dans tous les cas, sûre du cheminement géographique de ses personnages et cela fait mouche puisqu’on s’y croirait.

Concernant Ana, elle fait partie de ces héroïnes de caractère qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mais elle a aussi ses failles, ce qui la rend attachante, et elle sait reconnaître ses erreurs (surtout quand les dites erreurs lui coûtent tout de même…). Bref, c’est une héroïne qui m’a plu d’emblée ! 🙂 La description de l’univers paranormal dans lequel elle évolue est un peu trop succincte à mon goût mais m’a beaucoup plu également.

Le récit se déroule sans temps mort. J’ai ainsi dévoré l’ouvrage (plutôt court, au demeurant) rapidement. Dans l’ensemble, j’ai trouvé au roman un ton léger, à l’exception – évidemment – de l’histoire du fantôme lorsqu’elle est révélée (attention, certaines personnes pourraient en être heurtées, même si je trouve que l’auteur a su évoquer ce sujet grave sans tomber dans l’excès de noirceur – ni dans l’excès inverse, d’ailleurs). Si j’aurais aimé plus de descriptions et de détails, je dois avouer que lire ainsi un court roman, avec un personnage principal qui avance dans son enquête avec confiance (ou presque) et une histoire sans temps mort formait la lecture idéale après une longue journée.

L’Ours et la colombe est donc une lecture agréable, à défaut d’être réellement marquante, mais idéale si on cherche une lecture pas prise de tête (et ça fait un bien fou, de temps en temps). En plus, avec une sorcière espagnole et du paranormal au menu, le tout servi par une plume directe et plaisante, il y a de quoi passer un bon petit moment ! Une chose est sûre, si ce livre ne s’est pas hissé jusqu’au coup de coeur, je n’en ai pas moins apprécié l’expérience et je compte bien lire le tome 2 quand il sortira ! 🙂

Éditions du Chat noir, 126 pages, 2016.

Cette lecture s’inscrit dans le challenge Je suis éclectique du forum Mort-Sûre (catégorie Bit-Lit).

challenge_jesuiseclectique2016

Publicités

4 commentaires sur « Ana l’étoilée t. 1 : L’ours et la colombe, Ophélie Bruneau »

    1. C’est lequel, que tu as dans ta PAL ? (je suis curieuse ^^)
      Sinon, tu peux te laisser tenter, c’est une série qui s’annonce bien sympathique, avec ce premier tome !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s