Éclosion t. 2 : Infestation, Ezekiel Boone

Quatrième de couverture

Il y a d’abord eu la nuée noire qui a englouti un homme, les irrégularités sismiques qui ont intrigué les scienti­fiques en Inde, la bombe atomique que la Chine a, de façon incompréhensible, lancée sur son propre territoire. Puis le laboratoire de la zoologue Melanie Guyer a reçu un colis contenant un mystérieux sac d’oeufs. Personne ne se doutait encore que, du jour au lendemain, la Terre serait consumée par des araignées tueuses en sommeil depuis des millénaires.
Très vite, Los Angeles n’est plus qu’un champ de ruines. New Delhi, une rumeur. Quant à Paris… Ravalée au rang de simple maillon dans une chaîne alimentaire dominée par le plus puissant prédateur que la nature ait connu, l’humanité semble avoir rejoint le contingent des espèces en voie de disparition.
Malgré l’ampleur des dégâts, politiques, scientifiques, survivalistes, bons pères de famille, tous tentent de s’or­ganiser pour lutter contre la menace. Quand, soudain, contre toute attente, les araignées semblent se retirer et mourir. L’humanité serait-elle sauvée ? N’y aurait-il plus qu’à panser les plaies du plus grand fléau de l’histoire ?

Mon avis

SPOILER ALERT : cette chronique concerne le second tome de la trilogie Éclosion. Elle contient donc des spoilers du premier volume. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous conseille de revenir lire la critique après votre lecture (mais sachez que le tome 2 est aussi bon que le 1 ! :))

Après un premier tome terrifiant à souhaits, Ezekiel Boone poursuit sa trilogie arachnéenne avec Infestation. L’humanité se remet difficilement de la première vague d’attaque des araignées – pour rappel, une espèce atavique est sortie d’un sommeil millénaire, espèce qui a la particularité de se déplacer par groupes de milliers d’individus et dont les habitudes alimentaires se réduisent strictement au sang et à la chair d’êtres vivants.

Le tome 1 s’était achevé sur la constatation horrifiée par Melanie que ce n’est que la première vague d’une invasion. Le tome 2 va prendre le temps avant de nous donner un aperçu d’à quoi ressemblera cette fameuse seconde vague. Les personnages survivants se trouvent là dans l’oeil du cyclone, ils le savent confusément, le lecteur le sait, et la tension reste donc de mise.

Tous se préparent, comme ils le peuvent, au monstrueux visage que prendra la suite de l’invasion de ces araignées mangeuses d’hommes. Comme dans le premier tome, l’auteur se plaît à alterner entre différents personnages, laissant planer l’incertitude quant à leur devenir – plusieurs ne verront d’ailleurs pas la fin du tome 2, ou bien seront dans une posture telle que leur sort est scellé.

Cependant, quelques progrès sont réalisés dans la connaissance de cette nouvelle espèce d’araignée et dans les moyens de lutte. L’espoir reste donc à l’horizon malgré les mesures parfois radicales prises par des gouvernements pour endiguer l’invasion. Au passage, ce second tome peut rentrer dans la catégorie post-apo en raison du bouleversement complet de la civilisation humaine face à ce prédateur aussi redoutable qu’inattendu.

C’est donc un second volume sans temps mort, que j’ai dévoré avec autant d’avidité que le premier. Les frissons, s’ils sont un peu moins intenses du fait que la majorité de l’intrigue se déploie dans l’oeil du cyclone, restent présents. L’auteur dose bien la dissémination d’indices pour la menace suivante (qui devrait se dévoiler complètement dans le tome 3), laissant ainsi le lecteur comme ses personnages aux aguets.

Avant une partie finale qui vous laisse complètement transi d’horreur, avec un chapitre en particulier… j’en tremble encore ! Le tome 3 s’annonce encore plus terrifiant que le premier et je ne saurai que trop vous recommander cette trilogie si vous êtes en mal de littérature horrifique. Arachnophobes, cela va sans dire, passez votre chemin ! ^^ »

Éditions Actes Sud, 383 pages, 2018

Publicités

2 réflexions sur « Éclosion t. 2 : Infestation, Ezekiel Boone »

    1. ça, on peut le dire ! J’ai lu chaque volume d’une traite tellement j’étais dedans ^^ (on regarde les araignées d’un autre oeil, après ^^ »)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.